Chroniques / Reviews

Le Livre de la jungle – Rudyard Kipling

p188khp5nec21117m12rje0cve5Titre original : The Jungle Book
Auteur : Rudyard Kipling
Première publication : 1894
Genre : recueil de nouvelles
Édition lue : Folio
Nombre de pages : 215
Statut : lu du 10/12/16 au 14/12/16
Obtenir un exemplaire

 


Synopsis
: On connaît sous le nom de Livre de la jungle les aventures du jeune Mowgli en dessin animé ou film. Mais l’ouvrage original de Rudyard Kipling regroupe en fait sept récits. Les trois premiers mettent en scène Mowgli, petit garçon volé dans un village par le tigre Shere Khan, sauvé par un clan de loups et pris sous leur protection par la panthère Bagheera et l’ours Baloo. Viennent ensuite les aventures de Kotick, le phoque blanc qui cherche pour ses semblables un lieu où les hommes ne pourront pas les massacrer ; de Rikki-tikki-tavi, adorable mangouste qui sauve son petit maître d’un terrible couple de cobras ; de Toomai, le petit cornac qui voulait voir danser les éléphants… L’auteur, conteur magnifique, grand amoureux et connaisseur de l’Inde et de la nature, propose un voyage fabuleux au cœur de la jungle, parmi les loups, les tigres et les éléphants. Dans son monde, les animaux parlent et font souvent montre de sagesse, parfois de cruauté, ils sont effrayants comme Kaa le serpent ou Shere Khan le tigre, attachants comme Rikki-tikki-tavi la mangouste…

Critique : Cela faisait plusieurs semaines que j’avais dans l’ambition de lire le grand chef-d’œuvre de Rudyard Kipling. Je me faisais déjà une idée de l’histoire grâce au Disney qui s’est inspiré de ce roman. Cependant, je ne pouvais pas imaginer que l’histoire originale n’avait finalement pas grand chose à voir avec le dessin-animé. Je suis vraiment déçue de découvrir que seulement trois chapitres sur sept évoquent Mowgli et ses amis de la jungle. Je pensais qu’on suivrait ses aventures au fil des pages, mais on se retrouve finalement avec des phoques, des chevaux, des mulets et des chameaux, sans qu’on ne voit le lien avec le début du roman. En effet, les chapitres n’ont aucun rapport les uns avec les autres. Il faut plutôt les lire comme des nouvelles indépendantes et faire abstraction de ce qu’on a lu dans le chapitre précédent. Je trouve cela dommage puisqu’il n’y a pas véritablement d’intrigue finalement. Je n’ai pas trouvé d’intérêt à cette lecture et me suis particulièrement ennuyée. Cependant, je souhaitais la terminer pour enrichir ma culture générale, étant donné que cette œuvre est mondialement reconnue et ce, à travers les siècles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s