Chroniques / Reviews

After – Anna Todd

23655050Titre original : After
Auteur : Anna Todd
Première publication : 2013
Genre : romance, fanfiction
Édition lue : Hugo New Romance, édition limitée
Nombre de pages : 594
Statut : lu du 07/01/17 au 12/01/17
Obtenir un exemplaire

 


Synopsis
: Tessa est une jeune fille ambitieuse, volontaire et réservée. Elle contrôle sa vie. Son petit ami Noah est le gendre idéal. Celui que sa mère adore, celui qui ne fera pas de vagues. Son avenir est tout tracé : de belles études, un bon job à la clé, un mariage heureux… Mais ça, c’était avant qu’il ne la bouscule dans le dortoir. Lui, c’est Hardin, bad boy, sexy, tatoué, percé, avec un « p… d’accent anglais ! » Il est grossier, provocateur et cruel, bref, il est le type le plus détestable que Tessa ait jamais croisé.  Et pourtant, le jour où elle se retrouve seule avec lui, elle perd tout contrôle…
Cet homme ingérable, au caractère sombre, la repousse sans cesse, mais il fait naître un elle une passion sans limites. Une passion qui, contre toute attente, semble réciproque…
Initiation, sexe, jalousie et mensonges, entre Tessa et Hardin est-ce une histoire destructrice ou un amour absolu ?

CritiqueCela fait un peu plus d’un an que cette série attendait dans ma bibliothèque d’être lue. Au moment de l’acheter, j’avais longuement hésité à me la procurer au complet ou à d’abord lire le premier tome pour savoir si l’histoire allait me plaire. Voulant profiter d’une édition limitée, j’avais finalement opté pour la série complète, sachant au fond de moi que je n’allais peut-être pas adorer cette lecture. Aujourd’hui, mes craintes sont devenues réalité.
En effet, j’avais déjà peur que le côté « Harry Styles » se fasse trop ressentir dans le personnage d’Hardin et c’est effectivement le cas. J’ai beau essayé de ne pas y penser pendant ma lecture, c’est son image qui me revient toujours en tête. N’étant pas du tout une fan des One Direction, je trouve cela un peu dommage d’être poussée à imaginer ce protagoniste sous les traits du chanteur.
De plus, je trouve que ce roman est un copié-collé de Cinquante Nuances de Grey mais en version « cheap ». Pour moi, l’écriture est trop simple et on sent qu’elle s’adresse à un très jeune public. Il y a des fois, j’avais presque envie de rire tellement le niveau de langue me désespérait. Mais pour en revenir au copié-collé, trop d’éléments sont repris pour donner de l’originalité au récit d’Anna Todd. Par exemple, Tessa est étudiante en lettres et cherche à travailler dans une maison d’édition à Seattle, tout comme Anastasia. Elle se lance dans une relation destructrice, comme Anastasia. Elle a le même style vestimentaire (classique : jupe et chemisier), elle n’a jamais eu de relation sexuelle… Bref, c’est la même en couleurs ! J’ai beau avoir adoré Cinquante Nuances de Grey, ce n’est pas le cas pour ce premier tome d’After, probablement parce que cela n’apporte rien de nouveau et que ce n’est pas très bien écrit.
Quant à l’histoire en elle-même, je trouve que les chapitres se suivent et se ressemblent beaucoup. Les actions sont en boucle : le couple avance d’un pas dans un chapitre pour reculer de trois dans le chapitre suivant. Je trouve cela dommage parce qu’on se doute à l’avance de ce qui va se passer. Je pense que ce n’était pas nécessaire de faire un roman si long (presque 600 pages tout de même !) pour réécrire les mêmes choses sans cesse. Je parle notamment des scènes de sexe qui sont bien trop nombreuses à mon goût.
Enfin, je dois dire quelques mots quant au personnage de Tessa. Cela me révolte qu’une auteure puisse créer un personnage féminin aussi faible et avec si peu d’amour propre. C’est peut-être mon côté féministe qui ressort, mais sérieusement, ça ne choque personne qu’une femme puisse imaginer une autre femme si dépendante d’un homme qu’elle fonce tête baissée vers les ennuis ?! Visiblement pas tant que ça…
Bref, comme je suis du genre à donner une chance aux livres que je possède et que j’ai le reste de la série qui m’attend, je vais tenter le deuxième tome, en espérant qu’il soit meilleur !

************

Titre original : After We Collided23655061
Auteur : Anna Todd
Première publication : 2013
Genre : romance, fanfiction
Édition lue : Hugo New Romance, édition limitée
Nombre de pages : 706
Statut : lu du 12/01/17 au 19/01/17
Obtenir un exemplaire

 


Synopsis
: Hardin n’a rien à perdre… sauf elle. Après leur rencontre, la vie ne sera plus jamais la même. Après un début tumultueux, la relation de Tessa et Hardin semblait bien partie. Tessa sait qu’Hardin peut être cruel, mais quand les origines de leur relation et son mystérieux passé lui sont révélés, cela lui fait l’effet d’une bombe. Tessa est hors d’elle. Hardin sera toujours… Hardin. Mais est-il vraiment le mec dont Tessa est tombé éperdument amoureuse, en dépit de son caractère colérique, ou est-il un étranger, un menteur depuis le début ? Doit-elle s’en séparer ? Ce n’est pas si facile. Le souvenir de ses bras autour d’elle… de sa peau qui l’électrise… de leurs nuits passionnées, trouble son jugement. Pourtant, Tessa n’est pas sûre qu’elle pourra supporter une autre promesse non tenue. Elle a mis toute sa vie entre parenthèses pour Hardin – l’université, ses amis, sa relation avec sa mère, son petit ami, même son début de carrière. Mais elle a besoin de lui pour avancer. Hardin sait qu’il a fait une erreur, peut-être la plus grande de sa vie, mais il veut se battre pour elle ! Mais peut-il changer ? Va-t-il changer… par amour ?

Critique : Comme je le disais dans ma critique concernant le premier tome de la série, j’aime donner une chance aux livres que je possède déjà. J’ai bien fait de le faire pour ce deuxième tome, puisqu’il est bien plus intéressant que le premier. L’histoire est plus travaillée, notamment parce que les scènes de sexe sont beaucoup moins nombreuses que dans le livre précédent. On en apprend un peu plus sur les personnages, même si les chapitres se suivent toujours et se ressemblent énormément. On continue d’avoir ce schéma « je t’aime, moi non plus » qui est franchement très prévisible, mais finalement, je me surprends à vouloir connaître la suite, malgré tout.
Je reste convaincue que Tessa manque énormément d’amour propre et qu’elle mériterait qu’on lui ouvre les yeux. Mais bon… Je garde espoir qu’elle finira par le faire d’ici le cinquième tome !

************

24462857

Titre original : After We Fell
Auteur : Anna Todd
Première publication : 2014
Genre : romance, fanfiction
Édition lue : Hugo New Romance, édition limitée
Nombre de pages : 464
Statut : lu du 19/01/17 au 22/01/17
Obtenir un exemplaire

 


Synopsis
: Le caractère violent d’Hardin continue de lui jouer des tours : il échappe de peu à l’expulsion de l’université et Tessa est sauvée par Zed d’une terrible vengeance des potes d’Hardin. Pour calmer un peu ce jeu malsain et continuer à exercer le métier qu’elle aime, Tessa décide de partir à Seattle. Leurs sentiments se renforcent et toute leur colère s’apaise quand leurs corps s’unissent. Malgré les prédictions de sa mère, Tessa est convaincue qu’Hardin et elle peuvent réussir là où leurs parents ont échoué. Jalousie et possessivité chez Hardin, désir d’indépendance et d’autonomie chez Tessa, mais un besoin mutuel et passionné d’être ensemble.

Critique : Ce troisième tome se lit très rapidement, probablement parce qu’on avance un peu plus dans l’histoire et que ça m’intéressait plus que les nombreuses scènes de sexe présentes dans le premier tome. Cependant, je regrette que les tomes soient tous aussi longs pour finalement que les « actions », si on peut appeler cela comme cela, se suivent et se ressemblent toujours autant. Certes, il y a quelques avancées comme l’histoire avec le père de Tessa ou celle avec Dan et Steph, mais elles restent bien trop minimes à mon goût comparées aux va-et-vient de Tessa et Hardin. Je pense qu’en réalité, la série aurait pu être faite sous forme de trilogie plutôt qu’en cinq tomes, d’autant plus que chaque roman est particulièrement long. Certains passages me donneraient presque envie de les lire en diagonale, tellement l’issue est prévisible. C’est dommage parce qu’au fond, il y a de nombreux éléments qui me donnent envie de connaître la suite, mais le tout est parasité par des répétitions et des actions qui font stagner l’histoire.
J’ai eu l’espoir que Tessa comprenne enfin qu’elle serait bien mieux sans Hardin, mais non, c’était trop beau pour être vrai… C’est reparti pour un tour !

************

Titre original : After We Rise24697890
Auteur : Anna Todd
Première publication : 2015
Genre : romance, fanfiction
Édition lue : Hugo New Romance, édition limitée
Nombre de pages : 454
Statut : lu du 22/01/17 au 26/01/17
Obtenir un exemplaire

 


Synopsis
: Grâce à Zed, Tessa échappe au pire et soulagée, elle peut commencer une nouvelle vie indépendante à Seattle.
Hardin se rapproche de plus en plus de Richard, le père de Tessa, jusqu’à l’héberger dans leur ancien appartement pour l’aider à s’en sortir ! L’occasion parfaite pour prouver qu’il a changé et que, peut-être, il peut devenir quelqu’un de bien. Ou est-ce une manipulation de plus à son actif ? Reste-t-il un espoir pour Tessa et son incorrigible bad boy ?
Les nuits entre les deux amants sont plus passionnées que jamais, et Tessa se jette à corps perdu dans cette liaison tumultueuse. Pourtant son entourage semble croire que sa relation avec Hardin va la plonger dans une spirale destructrice dont elle ne pourra sortir indemne.
Grâce au soutien de Landon, elle va mener sans doute l’un de ses plus durs combats pour sauver son couple. C’est sans compter sur un cruel coup du destin qui va faire ressortir les pires démons d’Hardin…
Tessa arrivera-t-elle à chasser les ténèbres dans l’esprit torturé de son homme ?

Critique : Je suis un peu mitigée quant à mon ressenti envers ce livre, mais disons que j’hésite entre donner un 3/5 et 4/5, alors ce sera 3,5/5.
Pourquoi j’hésite ? Tout simplement parce qu’il y a des chapitres qui m’ont profondément ennuyée et tandis que d’autres m’ont captivée. Toute la première partie du roman est pour moi inutile. Il y a encore beaucoup trop de scènes de sexe et de disputes/réconciliations entre Hardin et Tessa. C’est donc du déjà vu qui n’apporte rien de plus à l’histoire en elle-même. Cependant, dans la seconde partie, on apprend enfin des vérités qui changent tout ce qu’on a pu lire jusqu’à présent et qui donnent du relief à l’intrigue. A ce moment-là, j’ai envie de me jeter sur le cinquième tome pour savoir comment tout cela se termine. Je me sens frustrée de devoir lire autant de chapitres qui me déplaisent pour apprécier ceux qui m’intéressent vraiment. Heureusement, il y a toujours un petit élément déclencheur qui me donne envie de poursuivre !

************

25472693Titre original : After Ever Happy
Auteur : Anna Todd
Première publication : 2015
Genre : romance, fanfiction
Édition lue : Hugo New Romance, édition limitée
Nombre de pages : 535
Statut : lu du 26/01/17 au 30/01/17
Obtenir un exemplaire

 


Synopsis
: La vie n’a jamais été rose pour Tessa et Hardin, mais chaque nouveau défi auquel ils doivent faire face renforce leur amour et le lien passionné qui les unit est de plus en plus solide. Mais quand un pan de son passé, qu’il n’aurait pu imaginé, lui est révélé, Hardin est touché au cœur. Tessa de son côté subit une tragédie. Les deux amants vont-ils résister à tant de cruauté ? Finalement leur histoire familiale, si elle est choquante, ne semble pas très différente l’une de l’autre. Et Tessa n’est plus la douce et gentille fille qu’elle était quand elle a rencontré Hardin, pas plus qu’il n’est le cruel et sombre garçon dont elle est tombée amoureuse. Elle comprend toutes les troublantes émotions sous la carapace d’Hardin et sait qu’elle est la seule qui peut le calmer. Il a besoin d’elle. Mais plus le passé d’Hardin resurgit, plus il est inquiet et triste, et plus il repousse Tessa et tous les autres au loin. Tessa n’est pas sûre de pouvoir le sauver sans se sacrifier. Elle refuse de l’abandonner sans se battre, mais combattre qui : Hardin ou elle-même ?

Critique : Wow ! Je m’attendais à tout sauf à cela. Comme vous le savez déjà, j’ai eu quelques difficultés avec les tomes précédents, trouvant certains chapitres inutiles ou trop répétitifs pour apporter une quelconque signification au reste de l’intrigue. Ce cinquième tome me dit que j’ai bien fait de persévérer parce qu’il valait le coup d’être lu ! Enfin l’histoire avance et les personnages apprennent de leurs erreurs. Je n’avais pas forcément imaginé cette fin pour les protagonistes mais, avec le recul, j’en suis plus que ravie !
Ce qui me surprend le plus avec ce dernier tome, c’est qu’on peut véritablement voir l’évolution de l’écriture d’Anna Todd. Lors de ma première critique, j’avais affirmé que le style s’adressait à un public jeune et qu’on sentait qu’elle était encore débutante dans ce domaine. Cette fois-ci, je peux clairement dire que son style est agréable et fluide. Il y a un peu de suspense d’un chapitre à l’autre et les répétitions sont bien mois nombreuses. Par dessus tout, les personnages évoluent enfin et arrêtent d’être dans cette spirale qui commençait sérieusement à me fatiguer.
Ce cinquième tome ne fait que confirmer qu’on doit laisser une chance aux romans d’être lus et qu’il y a toujours un espoir, même infime, que notre avis finisse par changer. C’est totalement le cas pour cette série, qui se termine, pour moi, de la plus belle des manières !

7 réflexions au sujet de “After – Anna Todd”

  1. J’avais peur, comme toi, de ressentir un peu trop la présence de Harry Styles, de l’idolâtrie de l’auteur pour son personnage.
    Pour avoir lu également 50 nuances, je dois dire que je n’ai pas trouvé tant de similitudes que cela.
    Je classerais cette série dans la qualité « série feuilleton ». Ce genre d’histoires additives, avec des personnages aux émotions multiples qui te font vivre de petits rebondissements et de petits sursauts au coeur, avec cet enchaînement d’actions, pas forcément importantes néanmoins, qui font la saveur du roman qui se lit comme on regarde une bonne vieille série amie.
    En cela After m’a complètement happée dans son univers. J’ai aimé suivre ces enchaînements d’événements (qu’ils soient puérils ou rébarbatifs), j’ai suivi les personnages comme des amis lointains.
    Cette série m’a fait passer un très bon moment, je l’ai dévoré. Et, en la quittant, j’ai eu l’impression de dire au revoir à des amis de loin, qui vont me manquer et dont je me souviendrais, mais que je sais que je ne reverrais jamais.

    Bémol toutefois, parce que je suis le genre chieuse, la fin exagérée, ce happy ending trop forcé, trop tiré sur la corde. On percevait clairement le côté fangirl de l’auteur avec cette fin.

    J'aime

      1. Oui, j’ai lu le Before, mais franchement je ne trouve pas que les deux tomes apportent vraiment à la saga… En fait j’ai trouvé que le tout était un peu décousu, avec des retours dans le passé, des passages dans le futur… L’auteur n’a pas réussi à couper le cordon je pense 🙂

        J'aime

      2. Franchement, je te le conseille ! Parce que j’avais quitté la saga After avec une belle note, et lire les deux tomes constituant le Before ont quelque peu plombé mon intérêt pour cette saga. Du coup je ne sais même pas si je vais me lancer dans le spin-off Landon… Tu l’as lu ?

        J'aime

      3. Non je ne l’ai pas lu. J’avais peur de retrouver la même ambiance que dans ‘After’ mais en prenant le point de vue de Landon. Surtout que ce n’était pas forcément un personnage que j’adorais dans la série, donc je me suis dit que ça ne valait pas le coup de me lancer dans ce spin-off alors que j’ai plein d’autres lectures en attente ^^
        Si tu le lis, je veux bien ton avis quand même ! Si ça se trouve, je passe à côté de quelque chose :p

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s