Chroniques / Reviews

23 Mecs comme ça – Joëlle Guillais et Laurence Verdier

couverture-ebook-23-mecs

– recueil envoyé par les Éditions Synapse –

Titre : 23 Mecs comme ça
Auteures : Joëlle Guillais & Laurence Verdier
Publication : 2016
Genre : micro fictions
Édition lue : Éditions Synapse
Nombre de pages : 141
Statut : lu du 31/01/17 au 03/02/17
Obtenir un exemplaire

Synopsis : Romain règne sur sa famille tel un chef d’état-major, mais le whisky règne sur lui. Paul ne s’assoit jamais dans l’herbe, de peur de se salir. Félicien pourrait remplir un bus avec ses conquêtes, mais son libertinage cache une blessure. Simon invite Léa à quitter l’appartement sans tarder, car Juliette arrive dans une heure…
Dans ce recueil de 23 micro fictions, les écrivaines Joëlle Guillais & Laurence Verdier croisent leurs regards sur les relations de couple aujourd’hui. Tous les âges et toutes les strates de la société y passent… Impossible de ne pas s’identifier à l’un ou l’autre épisode : si ça vous rappelle du vécu, c’est normal !
Ces 23 tragi-comédies dressent, sur un ton drôle-amer, poétique et décomplexé, le portrait d’hommes actuels, princes pas toujours charmants, vus par celles qui les ont désirés, subis, aimés parfois jusqu’au drame… tout aussi coupables qu’eux de ces désastres amoureux.
Après les coups bas, les joies fugitives, les « je t’aime moi non plus », les corps en souffrance et les cœurs impossibles à rassasier, restent la fierté, l’ironie, la solitude parfois… et le rire, souvent. Reste aussi le désir, encore et toujours, de succomber à nouveau à des mecs comme ça…

Critique : Je tiens à remercier les Éditions Synapse de m’avoir envoyé ce recueil de micro fictions. Cela m’a permis de découvrir un genre que je n’ai pas l’habitude de lire.

Avec ce recueil, nous faisons la rencontre de vingt-trois hommes contemporains, racontés par les femmes qui les ont côtoyés. Avec humour et sans complexe, nous découvrons leur portrait et nous ne pouvons pas rester indifférents face à ces histoires si réelles. En effet, certains récits m’ont fait sourire, d’autres m’ont interpelée et d’autres encore m’ont indignée. Dans tous les cas, j’ai réagi et c’était très probablement le but recherché par les auteures. Cependant, je dois avouer que certaines micro fictions se ressemblent beaucoup sur le fond et ne dressent finalement pas le portait d’hommes différents, mais bien d’hommes très similaires, ce qui pourrait avoir tendance à pousser les lecteurs à généraliser et je ne suis pas sûre que ce soit vraiment un bon point pour la gente masculine. Je me doute bien qu’il faut prendre tout cela au second degré, mais je reste un peu sceptique pour certaines histoires. Cela explique ma chronique plutôt mitigée. Cependant, ce recueil reste une lecture agréable et très rapide, à privilégier pour les moments de lecture un peu improvisés !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s