Chroniques / Reviews

Finscéalta – Sarah Stergann

34680782– roman offert par l’auteure –

Titre : Finscéalta, La Terre des Légendes
Auteure
: Sarah Stergann
Publication : 2017
Édition lue : auto-édition
Genre : romance, légendes
Nombre de pages : 473
Statut : lu du 21/05/17 au 25/05/17
Obtenir un exemplaire


Synopsis :
 Mélanie, dix-neuf ans, adore sa grand-mère, son meilleur ami et tout autant l’endroit où ils habitent, au cœur de la forêt de Brocéliande. Pourquoi ? Certainement parce que, sur ces terres bercées de légendes, elle se sent en harmonie avec elle-même, plus qu’ailleurs. Chaque été, c’est avec joie qu’elle y retourne. Ce qu’elle est loin d’imaginer, cette année-là, c’est que sa petite vie bien rangée va basculer lorsque la fiction va rejoindre la réalité. Si les légendes existent, elles ne sont pas toutes féeriques. Mélanie va le découvrir à ses dépens.
Acceptera-t-elle les règles que l’amour lui impose ? Survivra-t-elle à cette histoire insensée, à ce rêve qui menace sa vie ? Rien n’est moins sûr.

CritiqueTout d’abord, merci à Sarah Stergann de m’avoir offert un exemplaire de son roman en échange d’une critique honnête. C’était un plaisir de pouvoir découvrir son univers.

Venons-en maintenant à la critique. Je dois avouer que je suis très partagée et que j’ai longuement hésité avant d’attribuer une note à ma lecture. Je vais tenter d’expliquer au mieux mon point de vue pour éviter de tomber dans la critique pure et dure qui n’apporte rien.
Je trouve l’histoire de fond plutôt bonne. Ayant des origines bretonnes, j’ai toujours aimé les légendes et les nombreux personnages qui en découlent, c’est donc intéressant de les retrouver dans un roman, étant donné que ce n’est pas très courant dans les romans actuels. Se plonger dans toutes ces histoires est particulièrement plaisant et permet de s’évader en seulement quelques pages. Ce que j’ai particulièrement apprécié, c’est le mélange des différentes légendes et la présence de nombreuses créatures. Cela rend le récit plus complet et rend hommage à la tradition bretonne. Cela est accentué par le choix des lieux, qui ont tous une signification particulière en Bretagne. La forêt de Brocéliande, rien que par son nom, me fait voyager et le fait qu’elle soit au centre de l’intrigue m’a beaucoup plu. Je me suis aussi beaucoup attachée aux trois habitants de la ferme de Kerhivel : Licia, Amarok et Gwenven. Ce sont des personnages singuliers, drôles, avec du caractère et qui donnent du relief à l’histoire. C’est un très bon point d’avoir des personnages secondaires aussi bien développés, auxquels on peut se rattacher. Leurs différents univers sont tout aussi passionnants et ce serait intéressant de connaître leur histoire personnelle, encore plus que ce qui a été dévoilé dans ce roman.
Cependant, certains points m’ont moins convaincue et c’est ce qui explique ma note plutôt moyenne. Pour commencer, je trouve que la romance entre Mélanie et Jorhan est beaucoup trop présente au sein de l’intrigue. Ils ont beau ne pas se connaître « physiquement » au début du roman, dès qu’ils se rencontrent, c’est tout de suite le grand amour. Personnellement, je ne suis pas très friande de ce genre d’amour instantané et de personnages aveuglés l’un par l’autre. Pour être tout à fait honnête, je trouve Mélanie, le personnage principal, détestable. Pendant toute l’histoire, j’essayais de passer outre son caractère qui m’horripile, mais chacune de ses actions ne faisait qu’accentuer le fait que je ne la supportais pas. Son égoïsme et immaturité m’ont beaucoup gênée, d’autant plus qu’elle a eu plusieurs occasions au fil des chapitres d’apprendre de ses erreurs. J’en viens justement à un autre point qui me dérange : le cercle vicieux de l’intrigue. Beaucoup d’actions sont répétées, comme le fait que Mélanie tombe dans les pommes et pleure, ou encore ses désaccords avec Jorhan, mais surtout, ce qui est le plus récurrent, c’est l’attirance de Mélanie envers Jorhan et son désir d’être toujours en contact avec lui. A cause de ce genre de scènes, j’avais plus l’impression d’être dans une romance que dans un roman fantastique et magique, alors que c’était justement ces derniers aspects qui m’attiraient au départ. Plusieurs chapitres auraient pu, à mon avis, être réduits voire même supprimés pour rendre la lecture plus légère et plus agréable encore. Cela est dommage que l’accent ait été mis sur cette romance et l’obsession du corps que Mélanie a plutôt que sur les légendes. Certes elles ont été traitées, mais vue la longueur du roman, je trouve que ce n’est qu’un aspect secondaire.
En fait, je crois que j’ai vraiment du mal à passer outre le personnage de Mélanie et c’est ce qui fait que j’ai du mal à apprécier ma lecture dans son ensemble. J’essaye de voir les côtés positifs, pour rendre justice au travail de l’auteure, mais c’est vrai que le côté qui m’attirait le plus a finalement été secondaire par rapport à la romance et ce n’est pas ce que j’attendais de ce roman.
Je dois ajouter que les fautes d’orthographe et de français ne m’ont pas non plus aidée à attribuer une meilleure note. Quant à la mise en page, la lecture aurait été plus confortable avec des marges plus grandes. Elles sont presque inexistantes et ce manque d’espace a tendance à fatiguer au bout de quelques chapitres. Cela est dommage puisque c’est un détail qui pourrait faire la différence, surtout quand on sait que le roman fait presque 500 pages…
En résumé, l’idée est bonne mais n’est pas traitée de la meilleure des manières, à mon avis. Il faudrait plus insister sur le côté « légende », comme le titre l’annonce, plutôt que sur la romance, les querelles amoureuses et la jalousie pour que ce roman soit une petite pépite.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s