Interviews

Discussion avec Mélanie De Coster

Salut les amis !
Ce dimanche, nous accueillons Mélanie De Coster, auteure de nombreux romans, contes et nouvelles. Son dernier écrit en date, Carnet de gratitude, est sorti en 2017. Voici sa quatrième de couverture :

Se rappeler chaque jour des raisons pour lesquelles nous sommes reconnaissants, c’est la clé d’une vie heureuse.
Ce carnet de gratitude vous offre des pistes pour vous aider à noter tout ce qui embellit votre quotidien, accompagnées de citations sur le sujet.
Remplissez-le pour garder les souvenirs des bons moments vécus !

Cela fait une vingtaine d’années que tu écris. Tu as eu l’occasion d’expérimenter plusieurs genres et formats, mais y en a-t-il un que tu aimes tout particulièrement ?

C’est vrai qu’il y a longtemps que j’écris et que je n’ai pas envie de me laisser enfermer dans un registre particulier. Cependant, au niveau du format, je reste une amoureuse des romans. J’aime beaucoup suivre mes personnages pendant des semaines et des mois, voir leurs aventures prendre toute leur ampleur. C’est un sentiment que je ne retrouve pas dans l’écriture de nouvelles, où l’action est, par définition, plus concentrée.
Ensuite, j’aime beaucoup la SFFF, c’est mon premier coup de foudre littéraire, et je retombe régulièrement dans ses bras. La majorité de mes histoires tournent autour de ce genre, parce qu’il me permet une plus grande liberté dans le décor à poser.
Cela dit, je suis curieuse, j’aime bien tester de nouvelles choses alors il est fort possible que je découvre encore d’autres registres. Le dernier roman que j’ai écrit, qui n’est pas encore publié, est par exemple un roman épistolaire historique !

Où trouves-tu l’inspiration pour écrire sur autant de sujets différents ?

C’est une très bonne question. De l’air du temps ? J’ai parfois l’impression d’être comme une antenne qui perçoit des messages qui sont dans l’air et qui les retraduit en mots et en histoires. Je ne cherche pas l’inspiration, elle vient toute seule. Parfois un peu trop d’ailleurs : j’en suis au stade où j’écris mon roman actuel en sachant qu’il y en a d’autres qui patientent derrière ma porte pour que je les laisse entrer !
Une simple image, un son, un mot, peut déclencher un processus qui devient un récit.

Tu as participé à de nombreux concours et reçu des prix. Est-ce pour toi un moyen de booster ton imagination de te confronter à des thèmes imposés ?

Les premiers concours auxquels j’ai participé, c’était avant tout pour me confronter au regard des autres, pour acquérir une sorte de légitimité dans ce que j’écrivais. Et j’ai eu beaucoup de chance parce que j’ai souvent été récompensée.
Maintenant que j’écris surtout des romans, je vois parfois passer des appels à texte qui me tentent, justement parce que ça peut être assez jouissif d’écrire quelque chose de totalement nouveau à partir d’un cadre précis. Mais je trouve rarement le temps de m’y atteler : il faut choisir entre mon écriture de romans sur le long terme ou ces concours et les romans passent d’abord.
Cela dit, mes proches vous diraient que je n’ai pas besoin de booster mon imagination : j’en ai déjà trop !

En plus d’être auteure, tu animes des conférences et des ateliers sur la littérature et l’écriture. Est-ce une autre manière pour toi de partager ta passion ?

Quand on écrit, c’est un exercice assez solitaire. Ce qui correspond d’ailleurs bien à mon caractère. Mais j’aime aussi beaucoup les échanges, les rencontres. Le partage, oui, est pour moi une notion forte et importante. Si je peux amener une autre personne à apprécier un livre ou à développer sa confiance en soi à travers l’écriture, j’ai l’impression de servir à quelque chose.
Et j’avoue que ça me booste toujours quand je participe à ce type d’échange ou d’ateliers, ça donne une énergie folle (même si j’ai toujours le trac avant de commencer !).

Quels sont tes projets pour les mois et années à venir ?

J’en ai plein !
J’ai deux romans qui sont en cours de lecture chez les éditeurs. Un roman que je suis en train d’écrire. Un livre pour enfants qui m’a été commandé. Un guide sur l’écriture sur lequel j’ai commencé à travailler. Et de nombreux lecteurs m’ont réclamé la suite du Secret du vent… Ça, c’est juste pour cette année !
Pour la suite, je ne sais pas. J’ai juste décidé de participer à plus de salons littéraires cette année pour aller à la rencontre des lecteurs et pour le reste, on verra ce que l’avenir me réserve !

Un grand merci à Mélanie De Coster d’avoir pris le temps de répondre à mes questions.

Pour découvrir plus en détails ses écrits, rendez-vous sur son site internet et ses réseaux sociaux : Facebook + Twitter + Instagram. Toute l’œuvre de l’auteure est disponible sur Amazon.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s