Interviews

Discussion avec Fat

Salut les amis !
Aujourd’hui, nous accueillons Fat, l’auteure de trois romances inspirées, entre autres, des œuvres de Jane Austen. Elle revient, pour nous, sur son parcours parfois difficile. Mais avant de le découvrir, place au synopsis de Deux vies :

En écrivant Deux vies, Fat fait se rencontrer deux mondes : l’un pauvre et modeste, l’autre riche et exubérant. Deux mondes qui s’entrechoquent dans des échanges tantôt anges, tantôt démons, et qui emmènent les personnages vers le chemin de la découverte de leurs envies, de leurs attentes et de leur cœur. Cette histoire est inspirée du modèle de Jane Austen. Walter et Fanny démontrent que même si les temps ont changé, les difficultés restent les mêmes !
L’amour triomphera-t-il à nouveau ?

Tu es l’auteure de trois romans qui évoquent, entre autres, l’amour. Est-ce un thème de prédilection pour toi ?

Je trouve que l’amour est un bon fil conducteur, je l’utilise pour parler d’autre chose : Dans S.M.S, le langage texto, dans Deux vies, la vie de château vs la vie de banlieue et dans La Palmeraie de Marrakech, le portrait de femmes de 10 à 60 ans.

Y aurait-il un autre genre que la romance que tu aimerais expérimenter ?

Dans le dernier que je suis en train d’écrire, je parle du cautionnement des institutions avec une base : « Pour que le mal triomphe, il faut que les honnêtes gens tournent la tête ».
Je ne pourrais pas changer de style car je n’aime ni le thriller, ni le gore ou la fantaisie… Par contre, en plus de la comédie romantique, les sujets seront différents à chaque fois.

Tes écrits sont auto-publiés. Est-ce un choix de ta part ou une nécessité pour les partager ?

J’ai été publiée par une maison d’édition pour Deux Vies sur un compte d’édition et j’en ai été très déçue : correction pire que mes écrits, couverture horrible sans possibilité de choisir, séance de dédicace improvisée sans annonce préalable, dans des Cultura à l’autre bout du monde avec l’obligation d’acheter les livres soi-même et j’en passe…
Quand j’ai reçu la pub Amazon, j’ai directement plongé en me disant que cela ne pouvait être pire et je ne suis pas déçue.

Tu gères le Marché de l’auto-édition de ta ville. En quoi cela consiste-t-il ?

Trouver un lieu chez soi, inviter des auteurs et faire des dédicaces. J’utilise le café de mon marché alimentaire, d’où le nom, mais cela peut être organisé n’importe où…
N’oublions pas que sur les marchés, il y avait les troubadours, marionnettes et autres cracheurs de feu et que cela était un lieu d’échange.
(Pour en savoir plus : page Facebook du marché)

Quels sont tes projets pour les mois et années à venir ?

Finir mon livre d’abord, puis un marché fin février/début mars, une prévision aussi sur un salon dans le sud, en cours d’organisation avec 80 auteurs présents.

Un grand merci à Fat d’avoir pris le temps de répondre à mes questions.

Pour découvrir un peu plus l’auteure et ses écrits, rendez-vous sur ses réseaux sociaux : Facebook + Twitter. Pour obtenir des exemplaires de ses romans, direction Amazon : Deux vies : La Vie de Château / La Vie de Banlieue + La Palmeraie de Marrakech + SMS Short Message Seduction: une même vision de vie

Restez attentifs et connectés au blog et à mes réseaux sociaux, un concours devrait bientôt pointer le bout de son nez…

2 réflexions au sujet de “Discussion avec Fat”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s