Freelancing

Devenir indépendant grâce au portage salarial

Bonjour à tous !
La rentrée 2018 est synonyme pour moi de renouveau. En effet, j’avais déjà commencé à en parler un peu sur les réseaux sociaux, j’ai envie de vous proposer un nouveau contenu sur le blog. La littérature reste toujours mon sujet de prédilection mais j’ai aussi envie de partager avec vous mon expérience du portage salarial. Vous n’êtes pas sans savoir que je me suis lancée en octobre 2017 pour proposer des prestations dans le domaine éditorial : chroniques littéraires, bêta-lecture, correction, accompagnement promotionnel et rédaction web sont autant de services que je mets à votre disposition. Mais avant d’en arriver là, plusieurs mois de réflexion ont été nécessaires, notamment au sujet du statut que je voulais pour exercer mon activité. Afin que vous en appreniez plus sur le portage salarial, qui reste encore très méconnu, je vous ai rédigé un article qui en expose les grandes lignes. Avantages et inconvénients, je vous dis tout !

Quelques chiffres pour commencer…

Pour préparer cet article, j’ai posé quelques questions sur Twitter. Je voulais tester les connaissances à propos de l’auto-entreprenariat, afin d’expliquer les points qui vous semblent les plus obscurs. Les résultats sont tombés et ils sont relativement explicites.

Screenshot_2018-09-13 Alycia B 🌸🍃 sur Twitter Pour la rédaction d'un article, j'ai besoin de quelques chiffres qui pourro[...]

Screenshot_2018-09-13 Alycia B 🌸🍃 sur Twitter - Connaissez-vous les différents statuts pour devenir indépendant

Screenshot_2018-09-13 Alycia B 🌸🍃 sur Twitter - Connaissez-vous le portage salarial

Screenshot_2018-09-13 Alycia B 🌸🍃 sur Twitter - Aimeriez-vous être accompagné dans vos démarches

Ces sondages parlent d’eux-mêmes. Vous êtes nombreux à envisager une vie professionnelle en tant qu’indépendant. Cependant, les statuts mis à votre disposition ne sont pas tous connus, notamment le portage salarial qui reste complètement inconnu pour 80% des personnes interrogées. Ne vous en faites pas, cet article devrait vous aider à y voir plus clair. Et si, vous aussi, vous faites partie de ces 80% à vouloir être accompagnés, sachez que je propose un parrainage à la fin de cet article.

Le portage salarial, c’est quoi ?

D’après le Service Public, « le portage salarial est une relation contractuelle tripartite dans laquelle un salarié porté, ayant un contrat de travail avec une entreprise de portage salarial, effectue une prestation pour le compte d’entreprises clientes ». En tant que salarié porté, vous créez donc vos prestations (dans le domaine du service uniquement), fixez vos prix et vos horaires, proposez votre expertise à des entreprises ou particuliers et faites suivre vos devis et factures à votre société de portage pour qu’elle s’occupe du reste. En effet, le portage salarial a cet avantage de vous laisser du temps pour votre activité plutôt que d’en perdre à vous occuper de la comptabilité, de la déclaration auprès de l’URSSAF, etc. Je reviendrai plus tard sur les nombreux avantages que ce statut suppose.
Pour faire simple, vous êtes salarié mais avec l’indépendance d’un auto-entrepreneur.

Pourquoi choisir ce statut plutôt qu’un autre ?

Lorsque j’ai pris la décision de me lancer en indépendant, j’ai d’abord envisagé de choisir le statut de micro-entreprise. On ne va pas se mentir, je n’avais pas l’ambition de devenir milliardaire en seulement quelques mois, la micro-entreprise était donc suffisante pour le chiffre d’affaires que j’espérais atteindre. Cependant, j’avais cette crainte d’être seule face à toutes les responsabilités qui me tombaient dessus en un jour : comptabilité, déclaration de mon activité, création des devis et factures, prospection des clients, réalisation des contrats, vérification des paiements, et j’en passe ! Quand on n’y connait rien, ce n’est pas toujours évident de se faire confiance. J’ai donc effectué des recherches, discuté avec d’autres freelances et c’est ainsi que j’ai découvert le portage salarial. Cela semblait être un bon compromis pour moi : j’avais l’indépendance du freelance, mais l’accompagnement de professionnels pour toutes les tâches qui me semblaient difficiles. Si vous aussi vous avez quelques craintes, je vous conseille le portage salarial. Du moins, pour commencer.

Si cela n’est pas une raison suffisante pour vous encourager à franchir le pas, voici quelques autres avantages qui devraient vous convaincre une bonne fois pour toutes…

Les sociétés de portage salarial sont nombreuses et ne proposent pas les mêmes services. Par conséquent, je ne parlerai que des avantages que j’ai remarqués chez Webportage, la société avec laquelle je travaille.

+ L’inscription est facile et relativement rapide. A partir du moment où votre profil est rempli sur le site de la société, votre statut vous est donné sous 24h ouvrées. Pas d’attente interminable, vous pouvez commencer à travailler immédiatement, sans condition de chiffre d’affaires minimum.

+ L’interface que Webportage met à la disposition de ses salariés est complète et facile d’utilisation. Des modèles de contrats, devis et factures vous sont proposés, afin de débuter votre activité en toute sérénité. Si vous souhaitez des documents personnalisés, vous avez la possibilité de cocher l’option qui la propose.

+ L’équipe de Webportage est à votre écoute, par mail, téléphone et courrier. Elle est très réactive et répond à toutes vos questions, que ce soit à propos de votre activité ou des services proposés par la société. Son expertise est un gros avantage, à mes yeux, puisqu’elle nous permet de ne pas faire d’erreur avec nos clients et d’entreprendre sans stress.

+ La commission de la société reste raisonnable par rapport aux services mis à notre disposition. Chez Webportage, deux formules s’offrent à nous : 5% ou 8% de commission sur le chiffre d’affaires HT encaissé. Les deux options sont complètes et proposent de nombreux services. Bien sûr, cela fait une somme à la fin du mois, en plus des autres charges, mais l’accompagnement vaut le coup. Vous vous en rendrez d’autant plus compte lorsque vous comparerez avec d’autres sociétés qui prennent parfois une commission de plus de 10%, sans proposer autant de services.

+ Les avantages sont nombreux et variés. Vous êtes salarié chez Webportage, vous avez donc la possibilité de souscrire à la mutuelle choisie par la société. Vous cotisez également pour la retraite et ne risquez pas la faillite personnelle. En effet, vous n’engagez pas de frais pour la création de votre entreprise, ce qui n’est pas négligeable si vous décidez de tout arrêter du jour au lendemain. Si vous avez des frais liés à votre activité, Webportage les prend en charge. De plus, la société ne demande pas de chiffre d’affaires minimum pour rester inscrit. Par conséquent, si vous n’avez pas de contrats, cela ne signifie pas que votre inscription chez Webportage n’est plus valable. Effectivement, en tant que salarié, vous signez un CDII (contrat à durée indéterminée intermittent) qui vous assure une place en tant que salarié porté, même si votre activité ne se développe pas comme prévu. Cela vous permet donc de faire les ajustements nécessaires pour que vos prestations trouvent leurs clients. Toujours dans cette idée, le portage salarial est aussi une manière de tester ses services sans prendre le risque de tout perdre. Si vous êtes déjà salarié dans une entreprise mais avez l’ambition de devenir indépendant, le portage salarial est le statut idéal pour vous lancer en douceur. En effet, vous pouvez être salarié et porté, et effectuer vos deux activités en parallèle. Si votre projet prend de l’ampleur et vous convient, vous pouvez, par la suite, devenir indépendant à temps complet.

Voici donc les nombreux avantages qui m’ont convaincue de lancer mon activité avec le portage salarial. Bien sûr, comme pour tous les statuts, certains inconvénients sont à prendre en compte, mais ils sont clairement moins nombreux que les avantages. Si je devais évoquer le point qui me dérange le plus, il serait question des charges qui sont prélevées sur mon chiffre d’affaires avant que celui-ci soit transformé en salaire. Étant à la fois salariée et indépendante, je dois payer des charges salariales et patronales, ce qui représente presque la moitié de mon chiffre d’affaires. A cela, j’ajoute les 5% de commission que je dois verser à Webportage. Pour que vous ayez une vision concrète des choses, je dois avoir un chiffre d’affaires de 2450,75€ HT par mois pour obtenir l’équivalent d’un SMIC, soit 1150€ net. Plus en détails, cela correspond à :

Chiffre d’affaires HT : 2450,75€
– charges sociales : 1178,22€ dont charges patronales : 814,80€ et charges salariales : 363,42€
– commission pour Webportage : 122,54€
Salaire net : 1150€

Cela n’est pas à prendre à la légère, notamment au lancement de notre activité, parce qu’il n’est pas toujours facile de se rendre compte de l’importance de ces charges avant d’avoir les chiffres sous les yeux. De plus, nous ne nous sentons pas toujours légitimes d’imposer des prix qui peuvent paraître élevés, mais il est nécessaire de ne pas sous-estimer notre travail et nos compétences si nous voulons vivre de notre activité. Prenez donc bien le temps de définir votre projet, vos prestations et vos tarifs. Si vous êtes motivé et passionné, il n’y a pas de raison que vous n’y arriviez pas ! Alors prenez confiance en vous et devenez indépendant !

5 réflexions au sujet de “Devenir indépendant grâce au portage salarial”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s