Chroniques / Reviews

Roméo et Juliette / Le Songe d’une nuit d’été – Shakespeare

1625828Titre : Roméo et Juliette
Auteur : Shakespeare
Publication : 1597
Genre : théâtre
Édition lue : Le livre de poche
Nombre de pages : 113
Statut : lu du 27/11/18 au 28/11/18
Obtenir un exemplaire

 


Synopsis :
Roméo aimait Rosaline. Lysandre aimait Hermia et Démétrius Héléna. Tout à coup, comme en dansant, les hommes changent de cavalières. Juliette apparaît à Roméo et leurs lèvres se joignent au milieu du bal. Une nuit d’été, un lutin effleure les paupières d’un homme endormi, à son réveil il en aime une autre. Illumination pour Roméo et Juliette, illusion pour les amants du Songe, l’amour est fou. Shakespeare en chante la douce et terrible folie, l’enchantement quand il donne l’amour de la vie, le désespoir quand il l’anéantit et appelle la mort. Truculence et humour, fantaisie charme et poésie, Shakespeare parle toutes les langues d’un monde universel. Roméo et Juliette sont le symbole de l’amour parfait et l’on voudrait que l’alouette n’ait jamais chanté après le rossignol.

Critique : Comme la majorité d’entre nous, je connaissais l’histoire de Roméo et Juliette sans pour autant avoir déjà lu la pièce de théâtre. En 2018, j’avais envie de me plonger dans des classiques pour élargir mes horizons et ne pas me contenter de la littérature contemporaine que j’aime tout particulièrement. Je suis ravie d’avoir découvert de nombreux titres, dont Roméo et Juliette et Le Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare.
J’ai beaucoup apprécié suivre les péripéties de ces deux jeunes personnages, que tout sépare et qui sont finalement réunis pour l’éternité. L’écriture de Shakespeare est puissante et donne de la profondeur à l’histoire, déjà forte par le message qu’elle fait passer. On prend plaisir à retrouver des citations qui font partie de notre patrimoine culturel et le texte original de nombreuses adaptations qui nous ont fait vibrer au fil des années.
Les protagonistes, quant à eux, sont complexes et parfaitement construits, de manière à ce que l’intrigue découle naturellement de leurs personnalités et caractères. La rivalité entre les deux familles et les quiproquos accentuent la sensation de fatalité qui aurait pu être évitée. Cette tragédie prend encore plus d’ampleur lorsque nous découvrons le dénouement.
Vous l’aurez compris, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire Roméo et Juliette. C’est une pièce de théâtre qui se lit rapidement et facilement, même lorsque nous ne sommes pas familiers avec le genre théâtral. C’est une très belle découverte !

************

Titre : Le Songe d’une nuit d’été1625828
Auteur : Shakespeare
Publication : 1594-1595
Genre : théâtre
Édition lue : Le livre de poche
Nombre de pages : 71
Statut : lu le 28/11/18
Obtenir un exemplaire

 


Synopsis :
Roméo aimait Rosaline. Lysandre aimait Hermia et Démétrius Héléna. Tout à coup, comme en dansant, les hommes changent de cavalières. Juliette apparaît à Roméo et leurs lèvres se joignent au milieu du bal. Une nuit d’été, un lutin effleure les paupières d’un homme endormi, à son réveil il en aime une autre. Illumination pour Roméo et Juliette, illusion pour les amants du Songe, l’amour est fou. Shakespeare en chante la douce et terrible folie, l’enchantement quand il donne l’amour de la vie, le désespoir quand il l’anéantit et appelle la mort. Truculence et humour, fantaisie charme et poésie, Shakespeare parle toutes les langues d’un monde universel. Roméo et Juliette sont le symbole de l’amour parfait et l’on voudrait que l’alouette n’ait jamais chanté après le rossignol.

Critique : Si j’ai vraiment apprécié ma lecture de Roméo et Juliette, mon ressenti pour Le Songe d’une nuit d’été est plus mitigé. En effet, j’ai l’impression d’être passée à côté de cette histoire. Je comprends pourquoi cette pièce est proposée avec Roméo et Juliette, puisque la thématique est sensiblement la même. Cependant, je la trouve plus confuse, notamment à cause du grand nombre de personnages. Je n’ai pas toujours compris leur rôle et les liens qui les unissent les uns aux autres.
De plus, j’ai noté quelques incohérences, que ce soit au niveau du titre ou de l’intrigue, ce qui m’a encore plus perdue. Il y a tout de même un aspect qui me semble bien réussi : la conception des songes et le côté un peu flou et confus d’un rêve sont bien au rendez-vous, puisque c’est exactement dans cet état d’esprit que j’ai lu cette pièce de théâtre.
Je n’ai pas particulièrement apprécié cette pièce, probablement parce que je n’ai pas saisi la démonstration ou le message que Shakespeare souhaitait faire passer. Je garde un meilleur souvenir de Roméo et Juliette, c’est certain !

6 réflexions au sujet de “Roméo et Juliette / Le Songe d’une nuit d’été – Shakespeare”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s