Chroniques / Reviews

Je voulais te dire… I love you – Isalou Regen et Sabchu Rinpoché

46139320

– essai offert par l’auteur –

Titre : Je voulais te dire… I love you
Auteurs : Isalou Regen et Sabchu Rinpoché
Publication : 2018
Genre : Essai
Édition lue : Rabsel Éditions
Nombre de pages : 211
Statut : lu du 02/06/19 au 04/06/19
Obtenir un exemplaire

Synopsis : Il lui envoyait des SMS remplis d’émoticônes de cœurs rouges du matin au soir en lui disant « I love you ». Puis il l’a quittée. C’est bien connu, « les histoires d’amour finissent mal en général ». Après plusieurs ruptures douloureuses, on peut vraiment se demander si la chanson n’a pas raison. Combien de cœurs brisés sont-ils en peine à l’instant T sur cette planète ? Est-ce dans la nature même de l’amour de faire mal, ou nous trompons-nous sur ce qu’est réellement l’amour ? L’amour heureux existe-t-il en dehors des comédies romantiques ? Quelle est la vérité de l’amour ? Comment vivre ce sentiment mystérieux et intense de manière épanouissante et durable ? Je voulais te dire… I love You résulte d’une rencontre étonnante et inédite entre une « girl next door », occidentale au cœur brisé, Isalou Regen, et un grand maître spirituel tibétain, Sabchu Rinpoché, au cœur ouvert et joyeux. Sur fond de questions que nous nous posons tous, et d’échanges philosophiques et spirituels issus de la sagesse bouddhiste, ce livre propose, à travers ces réponses à la fois simples et décapantes, une nouvelle façon de voir ce qui se joue VRAIMENT entre deux personnes quand elles se disent « I love you ».

Critique : Tout d’abord, je tiens à remercier Isalou Regen qui m’a offert un exemplaire de cet essai lorsque nous nous sommes rencontrées au Printemps du livre de Montaigu. Je ne lis que rarement des essais, non pas par manque d’intérêt, mais plutôt par manque de temps, donnant la priorité aux romans qui me permettent de m’évader et de me détendre, tout en apprenant un certain nombre de choses. La lecture des essais me demande généralement plus de réflexion, ce qui me plaît beaucoup aussi, mais il est vrai qu’après une journée de travail, ce n’est pas forcément ce dont j’ai besoin. Dans le cas de Je voulais te dire… I love you, c’est différent. Certes, il s’agit d’un essai avec des aspects très philosophiques, parfois même religieux, mais la compréhension de ce texte se fait très naturellement. On se laisse porter par les différentes parties qui composent ce livre, décortiquant progressivement ce qui se cache derrière la célèbre phrase « I love you ». Ce que j’ai particulièrement apprécié, c’est que ce livre n’est pas une nouvelle publication qui va soit disant nous donner les clés pour trouver notre moitié. Il s’agit véritablement de comprendre comment fonctionne une personne, pour mieux appréhender la relation que l’on peut entretenir avec un autre individu. Au-delà de la relation amoureuse, cet essai nous conseille pour mieux nous investir dans nos rapports avec autrui, mais surtout avec nous-même.
Un autre point que je trouve intéressant, c’est le fait de démonter tous les principes qui mettent une certaine pression, comme les rencontres dignes des comédies romantiques ou les dénouements joyeux des contes de fée. La sagesse de Sabchu Rinpoché remet la notion d’amour dans un contexte réel, afin qu’elle soit dédramatisée et moins idéalisée. Ainsi, il semble plus facile de se lancer dans une nouvelle histoire, de s’accepter et d’aimer une personne pour ce qu’elle est réellement, et non pour ce qu’on aimerait qu’elle soit.
Ce que je regrette, cependant, c’est que quelques explications soient répétitives. C’est le cas parfois au sein d’un même chapitre, et parfois entre la partie I et la partie Love. Je pense que le duo formé par Isalou Regen et Sabchu Rinpoché a beaucoup de choses à nous apporter, et cela n’a pas toujours été exploité au maximum, selon moi. Tous deux ont une expérience et une vision de l’amour différentes, les échanges sont forcément très riches quand il s’agit de les partager et de les réunir dans un ouvrage. Il aurait été intéressant de mettre plus en avant encore le point de vue d’Isalou Regen qui, je trouve, a été un peu mis de côté, au profit de celui de Sabchu Rinpoché. Il serait intéressant de compléter Je voulais te dire… I love you avec les enseignements qu’elle a tirés, suite à ses rencontres avec le maître tibétain, et comment elle a pu les mettre en pratique dans son quotidien.
En définitive, Je voulais te dire… I love you est un essai qui nous offre une autre interprétation de l’amour et des relations avec autrui que ce l’on trouve traditionnellement dans ce genre de livre. Il permet de relativiser et d’appréhender ce sentiment plus sereinement. C’est un ouvrage positif, très agréable à lire.

2 réflexions au sujet de “Je voulais te dire… I love you – Isalou Regen et Sabchu Rinpoché”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s