Chroniques / Reviews

En cette heure, je te pardonne tout – Alex Mallouez

47162465. sy475 – roman offert par l’auteur –

Titre : En cette heure, je te pardonne tout
Auteur : Alex Mallouez
Publication : 2019
Genre : tranche de vie
Édition lue : auto-édition
Nombre de pages : 154
Statut : lu le 24/07/19
Obtenir un exemplaire

 

Synopsis : Délaisser les grands axes pour se reconstruire, tel est le choix d’Aurore, une jeune femme confrontée brutalement à un drame. Prendre les contre-allées, c’est le chemin de vie de Mamé, une vieille tzigane contrainte à vivre en marge d’une société qui méprise la différence. Deux femmes fortes, deux parcours, deux vies aux antipodes pour une rencontre hors trajectoire, hors du temps, et qui répare, tout simplement…

Critique : Je tiens à remercier Alex Mallouez de m’avoir envoyé un exemplaire de son roman afin que je le chronique.
Dans un premier temps, j’ai été intriguée par le synopsis. En effet, je n’avais jamais lu de roman qui mettait en avant un personnage tzigane, je trouvais donc cela intéressant d’en savoir plus sur ce mode de vie et sur les us et coutumes transmis de génération en génération. J’avais également envie de découvrir ce qui se cachait derrière ce titre assez énigmatique et ce duo formé par Aurore et Mamé qui semble, au premier abord, atypique.
Dans un second temps, je me suis donc lancée dans la lecture de ce roman. Ce sentiment de mystère, présent dans le titre et le synopsis, s’accentue dès les premiers chapitres. On ignore comment se nomme le personnage, ce qu’il se passe réellement et s’il s’agit d’un souvenir ou d’un événement qui se déroule à ce moment-là. Pour être tout à fait honnête, j’étais partagée entre la curiosité et la perplexité. Le roman étant plutôt court, j’avais besoin d’avoir des éléments concrets rapidement pour me plonger dans l’histoire et apprendre à connaître les personnages. Malheureusement, j’ai trouvé que certains aspects n’étaient pas assez développés pour combler mon intérêt et me donner envie d’approfondir les choses. Pourtant, je dois bien reconnaître que le rythme donné aux chapitres est entraînant puisque j’ai enchaîné les pages sans même m’en rendre compte. La fluidité de la plume rattrape, en quelque sorte, le manque de détails de certaines actions. Je pense notamment à l’arrivée des deux femmes à la cabane, à l’histoire de Mamé, à la cohabitation d’Aurore et Mamé ou encore à ce qu’a pu ressentir Aurore lorsqu’elle fait la rencontre finale. Le côté psychologique des personnages est trop souvent passé sous silence, alors qu’il aurait été convaincant de développer cet aspect pour donner plus de relief à ce récit touchant. Je regrette également qu’on n’en sache pas plus sur Mamé, sur son parcours et sur son « statut » de tzigane, alors que l’auteur a visiblement fait des recherches pour être le plus précis possible. Comme je le disais précédemment, c’est ce qui m’a donné envie de lire ce roman et ce n’est, à mes yeux, pas ce qui est mis en avant dans l’histoire alors que le synopsis est créé autour de ce thème.
Malgré ce petit sentiment d’inachevé, je reste persuadée que le roman d’Alex Mallouez, En cette heure, je te pardonne tout, a beaucoup de potentiel. Je pense qu’il suffirait d’approfondir quelques chapitres pour que le récit soit encore plus prenant et émouvant, et qu’il trouve le lectorat qu’il mérite.
En définitive, la lecture de En cette heure, je te pardonne tout a été un moment agréable. Pour un premier roman, Alex Mallouez a su aborder des thèmes difficiles tout en gardant une certaine simplicité. Aurore et Mamé nous emportent dans leur tourbillon qui nous redonne goût à la vie et à ses petits plaisirs. C’est une belle leçon qui est dépeinte dans cet écrit, on en ressort grandi.

1 réflexion au sujet de “En cette heure, je te pardonne tout – Alex Mallouez”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s