Chroniques / Reviews

La Rivale – Nora Roberts

31180523. sy475 Titre : La Rivale
Auteure : Nora Roberts
Publication : 1984
Genre : Romance
Édition lue : France Loisirs
Nombre de pages : 293
Statut : lu du 07/10/19 au 10/10/19
Obtenir un exemplaire

 


Synopsis :
A vingt-huit ans, Olivia se voit confier la présentation du journal télévisé local à Washington. Mais la jeune femme rêve de journalisme politique. Son modèle, c’est le prestigieux T.C. Thorpe, qui travaille pour la même chaîne de télévision et qu’elle a décidé de devancer sur certains scoops. Mais les jeunes louves aux dents longues ne font pas peur à Thorpe, qui la traite avec condescendance. Pourtant, il est bientôt troublé par le charme de sa rivale et la souffrance qu’il croit percevoir en elle…

Critique : Jusqu’à présent, je n’avais lu que des trilogies de Nora Roberts et toutes avaient une part de fantastique dans leur intrigue. Ayant beaucoup aimé les deux univers dépeints dans ces sagas, j’avais envie de me plonger dans une autre histoire de l’auteure, mais en choisissant un roman unique cette fois-ci. Parmi ceux que j’avais dans ma bibliothèque, j’ai opté pour La Rivale. J’avais besoin d’une lecture légère, mais aussi de découvrir autrement la plume de Nora Roberts.
Je dois reconnaître que j’ai été un peu déçue par ce roman. Certes, je savais déjà que les romances de Nora Roberts étaient prévisibles, comme ce fut le cas dans les deux trilogies que j’ai lues, mais je m’attendais tout de même à quelques rebondissements ou événements inattendus. Malheureusement, cela n’a pas été le cas. Dès les premières pages, le lecteur peut savoir comment La Rivale va se terminer, et je trouve cela vraiment dommage. Cela est accentué par le fait qu’il n’y a pas du tout d’action, on ne fait que suivre les deux personnages principaux dans leur quotidien, rythmé par un « suis-moi, je te fuis, fuis-moi, je te suis ». C’est assez redondant et finalement peu convaincant. Ajoutez à cela un protagoniste macho, insistant et parfois irrespectueux, on a le combo parfait pour une romance peu éthique. Je conçois parfaitement que le livre ait été publié en 1984 et que les choses aient évolué en 35 ans, mais cela s’apparente trop à une relation toxique sur certains points pour que ce soit acceptable.
Concernant le titre, je ne suis pas sûre qu’il soit véritablement adapté à l’histoire. J’avais plutôt imaginé un triangle amoureux ou une rivalité professionnelle plus prononcée. Or, cet aspect de l’intrigue est secondaire et pas suffisamment développé, à mes yeux, pour qu’il fasse l’objet du titre. C’est peu révélateur, finalement, de l’ensemble du roman.
En définitive, je reste sur ma faim suite à la lecture de La Rivale de Nora Roberts. Ayant été davantage emportée par ses autres romans, j’avais certainement de grandes attentes concernant celui-ci. Ces dernières n’ont malheureusement pas été comblées. Je garde néanmoins l’espoir de retrouver le plaisir de mes lectures précédentes avec les autres titres qui attendent dans ma bibliothèque.

Également de Nora Roberts : Magie irlandaise + Les Héritiers de Sorcha, T.1
+ Les Héritiers de Sorcha, T.2 + Les Héritiers de Sorcha, T.3

1 réflexion au sujet de “La Rivale – Nora Roberts”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s