Chroniques / Reviews

Cette main qui a pris la mienne – Maggie O’Farrell

17455168Titre : Cette main qui a pris la mienne
Auteure : Maggie O’Farrell
Publication : 2009
Genre : littérature contemporaine
Édition lue : 10/18
Nombre de pages : 404
Statut : lu du 21/10/19 au 04/11/19
Obtenir un exemplaire

 


Synopsis :
Dans le Soho bouillonnant des sixties, Lexie, apprentie journaliste, comble sa soif d’indépendance et ses rêves de gloire. Quarante ans plus tard, la jeune Elina s’efforce de surmonter un accouchement difficile tandis que son mari voit malgré lui ressurgir les zones d’ombre de son enfance. Deux destins bouleversants, unis par un lien ténu et secret…

Critique : Lorsque je suis tombée sur le roman Cette main qui a pris la mienne de Maggie O’Farrell, j’ai immédiatement pensé que j’allais adorer cette histoire. J’ai toujours été captivée par les intrigues qui tournent autour d’un lourd secret de famille, et d’autant plus lorsqu’on suit parallèlement plusieurs personnages en ignorant ce qui les lie. Pourtant, lorsque j’ai commencé ma lecture, j’ai très vite été perdue avec les changements de narration, d’époque et de lieu. Je ne parvenais pas à faire des rapprochements entre les deux personnages principaux. Pire encore, je confondais sans cesse les deux univers, le roman perdait donc peu à peu de sa cohérence. J’avais beau me concentrer pour rester attentive, les sous-intrigues n’ont fait que renforcer ma confusion. A plusieurs reprises, j’ai hésité à arrêter ma lecture. Cependant, après avoir lu quelques avis sur des sites littéraires, ma curiosité a été ravivée et j’ai réellement eu envie de savoir ce qui se cachait derrière cette écriture parfois alambiquée (je n’exclus pas le fait que cela vienne davantage de la traduction que véritablement de l’auteure !).
J’ai donc poursuivi ma découverte de Cette main qui a pris la mienne, bien décidée à lever le mystère qui planait sur ces protagonistes. Malheureusement, ma première impression n’a fait que se confirmer. Seules les cinquante dernières pages ont su attiser ma curiosité et donner de l’intérêt à l’ensemble du roman. Je trouve cela vraiment dommage que l’auteure ait décidé de faire une révélation de la sorte, plutôt que de donner davantage d’indices tout au long de l’histoire. J’ai eu la sensation que ce secret arrivait comme un cheveu sur la soupe, qu’il sortait de nulle part. Je pense en réalité que les personnages principaux n’ont pas été bien choisis, il aurait été plus convaincant de suivre ceux qui sont directement concernés plutôt que des protagonistes qui sont en fait secondaires. La faiblesse de ce roman, à mes yeux, est cette succession d’événements qui sont peu importants pour l’intrigue principale et qui font perdre de vue l’objectif de l’auteure. C’est dommage puisqu’il y avait un vrai potentiel avec une histoire de ce type. Malheureusement, elle ne m’a pas convaincue.
En définitive, si l’intrigue semblait prometteuse au premier abord, je regrette qu’elle ait été traitée de manière trop complexe pour permettre au lecteur de s’attacher aux personnages et de suivre le déroulement de l’histoire pour émettre des hypothèses quant au dénouement. Je suis passée à côté de ce roman, malgré ma volonté de l’apprécier. Dommage !

1 réflexion au sujet de “Cette main qui a pris la mienne – Maggie O’Farrell”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s