Interviews

Discussion avec Maritza Jaillet

Bonjour à tous,
Comme vous avez pu le voir en octobre, les interviews font leur grand retour sur le blog. Je prends toujours beaucoup de plaisir à me plonger dans l’univers d’auteurs que je ne connais pas forcément, à l’image de celui de Maritza Jaillet, notre invitée du jour. Avant de nous lancer dans le vif du sujet, voici le synopsis de son roman sorti le 2 novembre dernier, Rattrape-moi !

Très attachée à sa famille, surtout à son père, depuis que sa mère les a abandonnés, Morgane est une jeune femme active sans histoire, jusqu’au lendemain du mariage de sa petite sœur.
Non seulement, elle se réveille auprès d’un inconnu qui semble tout savoir d’elle, mais en plus, ses proches ont disparu.
Prise de panique, Morgane n’aura de cesse de les rechercher, avec une complication de taille : l’inconnu du matin.

Tu es, entre autres, l’auteure de la série La Magie du Destin et de nouvelles, des textes qui appartiennent aux genres du fantastique et de l’horreur. Qu’est-ce qui te plaît dans ces univers ?
J’ai toujours adoré le surnaturel et les films d’horreur. Contrairement à certain.e.s, je me marre devant les Saw, je me refais le scénario et le sang ne me dégoûte pas. Le fantastique a été une échappatoire, un façonnage de mon monde à moi tout en étant relié au réel.

Y aurait-il un autre genre littéraire que tu aimerais expérimenter à l’avenir ? Si oui, lequel ?
Alors j’ai expérimenté aussi le policier, pour faire plaisir à un ami ! J’ai écrit une novella pour lui et une nouvelle dans un recueil. J’ai également expérimenté, suite à un défi, la romance et, enfin, j’écris aussi une saga dystopique et une histoire de science-fiction.

En plus d’être auteure, nous pouvons te retrouver sur YouTube avec les casquettes de chroniqueuse et de conseillère littéraire. Peux-tu nous en dire plus sur tes propres influences, les auteurs qui t’ont donné envie d’écrire ?
Oui, ça faisait des années qu’on me demandait de me lancer sur Youtube parce que (apparemment) je suis agréable à écouter. Bon, je ne trouve pas, mais je me suis jetée à l’eau.
Mon autrice préférée est Amélie Nothomb, moins pour les livres récents qu’Antéchrista. Ce livre fut une véritable révélation. Je n’écrivais que des petits romans, des novellas comme on dirait aujourd’hui. Après la lecture d’Antéchrista, je me suis dit : mais bon sang, arrête de perdre ton temps et écris sans limite ! La saga La Magie du destin – qui n’était donc qu’un petit OS – est devenue une grande histoire de 7 tomes dans ma tête… En terme d’influences, je m’inspire beaucoup de mes rêves (mes personnages me hantent, c’est horrible !), de mon entourage également. Je suis pas mal de maisons d’édition et d’auteurs auto-édités aussi.

Ton premier roman, La Magie du Destin, a été auto-édité. Est-ce un choix de ta part ou une nécessité pour le présenter à tes lecteurs ? Que retiens-tu de cette expérience ?
Ce fut un choix car il était pris dans une maison d’édition seulement si je changeais certains aspects, j’ai dit non. Je me suis auto-éditée. Plus tard, je l’ai présenté de nouveau à d’autres maisons d’édition qui acceptaient si je changeais la fin du tome 2, j’ai dit non. Dernièrement, j’ai voulu le soumettre à une maison d’édition de taille moyenne qui a refusé et je me suis dit : je vais rester en auto-édition, mais en le modifiant un peu (car il commence à dater ce roman !). Un choix donc. Mais aussi une nécessité pour que mes lecteurs aient deux cartes, des dessins intérieurs, les personnages que je voulais sans réelle histoire d’amour (oui, on me l’a reproché), car ce n’était pas mon but dans cette saga. Je parle de magie, du destin, ce n’est pas glauque mais c’est assez sombre. Et la plupart des maisons d’édition souhaitaient du merveilleux, un couple, de l’espoir, de l’amour… Ce n’était pas mon projet initial. Je vais de nouveau réécrire les tomes 1 et 2 (ma saga se divise en couple de tomes, ce ne sera pas 7 tomes racontant la même chose !) et les remettre en auto-édition d’ici un ou deux mois en fonction de la vitesse des correcteurs !

Quels sont tes projets pour les mois et années à venir ?
Ma romance (avec de l’aventure et un peu d’humour), Rattrape-moi !, est sortie le 2 novembre chez Livresque Éditions. En 2020, le début d’une saga fantastique, Les Immortels, va également sortir chez Livresque Éditions. La Magie du destin sera de nouveau en ligne et je mettrai le tome 3 d’ici l’année prochaine, je pense. Mes autres projets sont en cours de soumission, en bêta-lecture ou en écriture ! J’en ai 19 en tout actuellement.

************

Je tiens à remercier chaleureusement Maritza Jaillet d’avoir pris le temps de répondre à mes questions. Si vous souhaitez découvrir ses écrits, vous pouvez les retrouver sur son site Internet ou sur le site de Livresque Éditions. Vous pouvez également suivre son actualité sur Facebook, Twitter et YouTube.

2 réflexions au sujet de “Discussion avec Maritza Jaillet”

  1. Ouaaaaaaaaaaaaaaaaa !!! Merci beaucoup pour cette ITW ! C’est géniiiiiiialll ! 😀
    J’adore répondre aux questions et… au fil des interviews, on en apprend davantage sur mwa, chaque fois un petit peu 🙂 ♥ Merci infiniment ♥

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s