Freelancing

Comment aménager un bureau à domicile ?

Si nos modes de vie ne cessent d’évoluer au fil des années, il en est de même de nos façons de travailler. En effet, le télétravail et le freelancing sont en pleine expansion, nous obligeant à redéfinir les différents espaces de notre logement pour y inclure un coin bureau, voire un véritable home office. Découvrez sans plus tarder quelques conseils et astuces pour aménager, ranger et décorer votre nouvel espace d’activité.

Définir son espace de travail

D’après la norme Afnor, il est recommandé de dédier une surface de 10 m² pour un espace de travail clos occupé par une personne. Cependant, selon l’activité que nous pratiquons et la surface dont nous disposons à notre domicile, il est possible d’implanter un bureau plus petit, sans pour autant perdre en confort et en fonctionnalité. Par exemple, pour une activité administrative, telle que le secrétariat, la correction de contenus ou la rédaction web, un bureau unique et quelques rangements sont suffisants. Vous pouvez donc prévoir une surface de 5 m². Si votre travail, par exemple avocat ou développeur web, nécessite une desserte pour stocker des dossiers en cours, des appareils tels qu’une imprimante ou plusieurs ordinateurs, et de la place pour traiter vos missions, alors une surface de 8 m² peut être satisfaisante. Enfin, si vous avez besoin d’étaler des plans de grand format, parce que vous êtes architecte ou décorateur d’intérieur, deux plateaux de bureaux peuvent être utiles. Prévoyez dans ce cas au moins 10 m² de surface de travail.

Une fois la taille de la surface définie, il est indispensable de bien choisir l’emplacement de son bureau. En effet, vous devez trouver un endroit qui dispose de la place nécessaire pour inclure votre bureau, mais qui est également au calme, qui bénéficie d’une lumière naturelle suffisant à votre bien-être et de branchements électriques prêts à accueillir l’ensemble de votre matériel. On ne va pas se mentir, la solution idéale est de dédier une pièce de son logement à son activité. Qu’il s’agisse d’une chambre inoccupée ou des combles aménagées, vous serez forcément plus à votre aise si vous possédez une pièce rien qu’à vous. Cela peut également vous permettre de bien séparer vie personnelle et vie professionnelle.
Cependant, si vous n’avez pas la possibilité d’avoir une pièce à part, il est conseillé d’opter pour un mobilier discret, qui ne s’impose pas dans votre logement. Vous pouvez aussi choisir un bureau rétractable, pour qu’il soit quasi invisible lorsque votre journée est terminée.

Conseil : Optimisez les recoins et surfaces oubliés ! Installez votre bureau sous les escaliers, dans un angle ou au milieu de la pièce, à l’aide d’un meuble roulant. Privilégiez également les meubles de rangement en hauteur ou les secrétaires muraux.

Choisir le bon mobilier

Selon le lieu où vous avez choisi d’installer votre bureau, vous allez pouvoir acheter du mobilier dans un magasin d’ameublement, ou vous allez devoir faire appel à des professionnels du sur-mesure. La première solution vous permettra d’avoir un espace fonctionnel et agréable à moindres coûts. Il existe plusieurs types de meubles, à adapter selon ses besoins :

  • Les bureaux simples : Composés généralement d’un plateau et de quatre pieds, parfois agrémentés d’un meuble bas pour le rangement, les bureaux simples sont idéaux pour aménager tous types de pièces en espace de travail. Leurs dimensions varient de 120 à 180 cm de long par environ 80 cm de large et 75 cm de haut.
  • Les postes de travail complets : Comprenant un plateau et des tiroirs intégrés, à la fois au-dessus et en dessous de la surface de travail, ces modèles sont un parfait compromis entre bureau et rangements. Néanmoins, avec leurs 90 cm de long par 60 de large, ils ne sont pas adaptés à toutes les activités.
  • Les meubles bureaux : Se refermant comme des secrétaires, les meubles bureaux se fondent parfaitement dans le décor. De petite taille, en moyenne 80 x 60 cm, ils sont réservés aux tâches administratives occasionnelles.
  • Les bureaux d’angle : Les bureaux d’angle permettent d’utiliser des espaces perdus et d’optimiser son domicile. Cependant, pour être fonctionnels et adaptés à toutes les activités, ils doivent être imposants.

Afin d’avoir un espace de travail optimal, ne négligez pas votre assise. Pour préserver votre dos et vos cervicales, votre chaise ou votre fauteuil doit être enveloppant. Ajoutez un coussin au niveau du dossier pour plus de confort.

Adopter un éclairage propice à la productivité

Si votre activité s’exerce exclusivement en télétravail, vous risquez de passer de nombreuses heures à votre domicile. Il est donc indispensable de bien penser à votre éclairage, afin de favoriser votre productivité, sans pour autant laisser de côté votre bien-être. Pour cela, privilégiez un bon compromis entre lumière naturelle et lumière artificielle :

  • L’éclairage naturel : Pour profiter d’une luminosité constante, il est conseillé d’installer son bureau dans une pièce orientée au nord. Faites attention à la place des fenêtres et de l’écran de votre ordinateur. Si la fenêtre est dans votre dos, vous risquez d’être gêné par des reflets. Au contraire, si vous êtes face à la fenêtre, vous pouvez être ébloui. Si vous avez besoin de rédiger à la main des documents, aménager votre bureau de façon à avoir la fenêtre à votre gauche si vous êtes droitier, et inversement si vous êtes gaucher. Ainsi, vous ne serez pas impacté par l’ombre de votre main en cas de temps ensoleillé.
  • L’éclairage artificiel : Pour préserver vos yeux, privilégiez deux sources de lumière. La première permet d’éclairer l’ensemble de la pièce. Il peut s’agir d’un plafonnier ou d’appliques. La seconde sera destinée à votre espace de travail. Vous pouvez opter pour des appliques ou des lampes de bureau. A nouveau, faites attention à leur emplacement en fonction de si vous êtes droitier ou gaucher.

Opter pour des zones de rangement claires

Les rangements sont la clé d’un bureau bien organisé et sont indispensables pour avoir l’esprit plus léger face aux nombreux documents que l’on peut conserver pour son activité. Il est donc incontournable de bien définir des zones de rangement pour non seulement optimiser ses espaces, mais aussi pour gagner en efficacité. Rien de pire que perdre dix minutes à chercher son crayon fétiche ou le dossier à traiter. Pour éviter ces désagréments, suivez ces quelques conseils :

  • Dans les tiroirs, utilisez des séparateurs pour organiser vos fournitures et les retrouver en un clin d’œil.
  • Sur le bureau, disposez des boîtes, des bannettes, des rangements en acrylique transparent et des pots à crayons pour libérer à la fois votre espace et votre esprit.
  • Au mur, exploitez au maximum la surface en y apposant des étagères, des vide-poches et des tableaux multi-usages.
  • Sous le bureau, pensez à ajouter un meuble à tiroirs sur pieds ou à roulettes. Ce rangement d’appoint sera idéal pour stocker vos dossiers en cours ou des carnets.
  • Dans votre pièce, dédiez un espace de stockage pour vos classeurs, vos dossiers ou votre matériel. Selon vos besoins, vous pouvez opter pour une bibliothèque, un casier ou encore des boîtes ou des paniers.

Soigner la décoration

Avoir un espace de travail bien organisé, fonctionnel et optimisé est un très bon départ. Cependant, pour s’y sentir bien au quotidien, il est indispensable de le personnaliser avec des petites touches de décoration. Selon vos envies et vos préférences, vous pouvez choisir d’afficher des cadres, des photographies ou des cartes sur vos murs. Ces derniers pourront être agrémentés de messages inspirants. Pour votre bien-être au quotidien, pensez à ajouter quelques plantes vertes et fleurs séchées. Non seulement elles purifieront votre espace de travail, mais elles vous mettront également de bonne humeur.

Lors de la décoration de votre espace de travail, faites attention aux couleurs que vous utilisez. En effet, les couleurs ont une symbolique particulière et peuvent avoir une influence sur votre comportement. Il convient donc de les appliquer par petites touches, pour rendre l’ensemble plus harmonieux et agréable à vivre :

  • Le vert a un effet positif sur le système nerveux et agit comme un anti-stress.
  • Le bleu booste généralement la créativité et l’imagination.
  • Le violet est propice à la concentration.
  • Le rose libère les émotions positives et aurait un impact sur le stress, pouvant dans certaines mesures le faire diminuer.
  • L’orange donne de l’énergie et facilite la communication.
  • Le jaune a une action stimulante sur le mental et favoriserait la productivité.
  • Le rouge a plutôt tendance à énerver et doit donc être utilisé avec parcimonie.

Vous l’aurez compris, aménager un bureau à domicile ne se fait pas au hasard. Cela est d’autant plus vrai pour les entrepreneurs qui y passeront plusieurs heures d’affilée. Il est donc important de définir en amont ses besoins et de demander conseil à des professionnels, si nécessaire. Votre bureau doit vous ressembler et vous être agréable au quotidien, prenez le temps de bien mettre au point votre projet d’aménagement, vous apprécierez rapidement les bienfaits de cette réflexion !

1 réflexion au sujet de “Comment aménager un bureau à domicile ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s