Chroniques / Reviews

Une agate rouge sang – Frédérick Maurès

Une agate rouge sang - Frédérick Maurès - Babelio– roman offert par l’auteur –

Titre : Une agate rouge sang
Auteur : Frédérick Maurès
Publication : 2019
Genre : fiction historique, saga familiale
Édition lue : Auto-édition
Nombre de pages : 224
Statut : lu du 24/04/20 au 25/04/20
Obtenir un exemplaire


Synopsis :
Dans un petit village, quelque part en France, Marie-Louise, une vieille dame presque centenaire, disparaît en léguant à celui qui s’occupe de son jardin, Mathieu Lambert, un appartement qu’elle possédait à Paris et qui est demeuré inoccupé depuis 1943.
Mathieu ne sait pas pourquoi il a hérité de ce bien et va découvrir petit à petit les composantes du passé de sa bienfaitrice et, par voie de conséquence, de son propre passé.
Construit à partir d’une succession d’allers-retours dans le temps, à différentes dates clés du passé, Une agate rouge sang tient le lecteur en haleine du début à la fin en lui permettant de démêler progressivement le fil de l’intrigue, chaque chapitre apportant une pièce supplémentaire à la reconstitution du puzzle.

Critique : Je tiens tout d’abord à remercier Frédérick Maurès qui m’a proposé de lire et chroniquer son roman par l’intermédiaire de SimplementPro. C’était un plaisir de me plonger dans votre univers et de découvrir votre plume.
Dès la présentation du roman, par l’auteur mais aussi avec la quatrième de couverture, j’ai su que cela allait être une histoire qui me plairait. Je n’imaginais pas, en revanche, qu’elle me toucherait autant. En effet, j’aime particulièrement les livres qui dépeignent une quête d’identité, et c’est d’autant plus vrai lorsqu’elle permet au lecteur de voyager dans le temps et de se plonger dans des époques importantes de notre Histoire, comme ce fut le cas ici avec la Seconde Guerre Mondiale et l’après-guerre. Très rapidement, grâce à son premier chapitre in medias res, l’auteur nous emmène au cœur de l’intrigue et nous inclut dans le quotidien de Mathieu Lambert, l’un des personnages principaux et le narrateur. Grâce à des souvenirs ou des bonds dans le temps savamment sélectionnés, nous découvrons progressivement l’enjeu de ce roman et les nombreuses ficelles qui vont nous permettre de résoudre l’enquête dans laquelle s’est lancé Mathieu. Si, dans un premier temps, j’avais peur de me perdre rapidement avec les nombreux changements d’années et de points de vue, dans un second temps, j’ai finalement réalisé que tout était parfaitement cadré et maîtrisé par l’auteur, ne laissant absolument rien au hasard. Ainsi, nous suivons tout naturellement son récit, passant d’une époque à une autre, comme si nous les vivions à notre tour. Je me suis même surprise à enchaîner les chapitres, désireuse de savoir ce qu’il allait se passer dans le présent, quand je lisais une action du passé, et inversement. Le fait d’avoir alterné le passé et le présent donne beaucoup de rythme à la lecture et renforce le suspense, ainsi que la volonté du lecteur de connaître le fin mot de l’histoire.
Cela est renforcé par le fait que Frédérick Maurès dévoile, tout en subtilité, des éléments qui nous poussent à remettre en cause nos certitudes et à nous méfier des apparences, bien souvent trompeuses, afin de nous mener sur la voie du dénouement. Si certaines déductions peuvent se faire au fil des trouvailles du narrateur et des souvenirs impliquant Madame Marie-Louise, le second protagoniste central, d’autres éléments ne sont révélés qu’à la toute fin, renforçant encore un peu plus l’impact que ce roman a sur ses lecteurs. Personnellement, j’avais beau avoir ma petite idée sur le dénouement, j’ai finalement été surprise par certains rebondissements auxquels je ne m’attendais pas. J’ai même été cueillie par la précision des émotions décrites par l’auteur, alors qu’il ne m’arrive que très rarement de verser une petite larme en pleine lecture. Je me dois donc de souligner, avec sincérité, la belle plume de Frédérick Maurès, qui a réussi avec brio à transmettre un message fort et touchant.
Mention spéciale également pour les personnages qui sont particulièrement attachants et bien construits. L’auteur est parvenu à créer des protagonistes crédibles, en respectant les codes que les différentes périodes décrites supposent. Tout en étant des personnages que l’on pense ordinaires, à première vue, nous nous rendons rapidement compte qu’ils ont leur singularité et une personnalité affirmée, ne perdant jamais leurs objectifs de vue. Nous ne pouvons que les apprécier encore plus pour cela.
Enfin, j’aimerais souligner le choix du titre du livre. Je le trouve, personnellement, très représentatif de l’histoire que nous pouvons y découvrir. A nouveau, la signification se dévoile à nous avec subtilité et prend davantage d’ampleur lorsque nous lisons les dernières pages.
En définitive, Une agate rouge sang est un roman qui m’a beaucoup plu, mais aussi émue. Malgré des passages durs, en raison de la période historique choisie, cette histoire est pleine de tendresse et d’amour. Cela est d’ailleurs magnifié par l’écriture de Frédérick Maurès, qui est à la fois fluide et agréable à lire. Je vous recommande chaleureusement cette lecture !

1 réflexion au sujet de “Une agate rouge sang – Frédérick Maurès”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s