Freelancing

Comment choisir son bêta-lecteur ?

En avril dernier, je vous ai présenté le rôle que joue un bêta-lecteur dans la chaîne du livre, ainsi que les raisons qui peuvent vous pousser à confier votre manuscrit à un professionnel.
Après avoir découvert pourquoi faire appel à un bêta-lecteur, il est indispensable de vous poser les bonnes questions pour bien choisir la personne qui lira en avant-première votre écrit.
Faut-il choisir une personne proche ou, au contraire, un inconnu ? Le bêta-lecteur doit-il être expérimenté ? Doit-il partager votre point de vue ?
Dans ce nouvel article, je réponds à l’ensemble de vos questions en vous proposant 5 conseils qui vous permettront de trouver la perle rare pour la bêta-lecture de votre manuscrit.

Dénicher un bêta-lecteur expérimenté

Être bêta-lecteur, ce n’est pas simplement dire si une histoire est intéressante ou non. Ce rôle suppose des enjeux bien plus importants, comme la cohérence du récit ou la construction des personnages. Certaines intrigues peuvent même demander des connaissances techniques, notamment si vous travaillez sur une période historique précise ou mettez en scène des protagonistes qui peuvent conduire à des clichés ou à des représentations erronées. Pour éviter de vous retrouver avec un manuscrit truffé d’éléments anachroniques ou de personnages qui risquent de contrarier votre lectorat, il est nécessaire de choisir un bêta-lecteur qui pourra vous orienter sur ces points. C’est ce que l’on appelle plus communément un « sensitivity reader ».
De même, il peut être très utile d’avoir un bêta-lecteur qui connaît le mode de fonctionnement des maisons d’édition ou de l’auto-édition. En effet, les exigences peuvent varier d’un statut à un autre, ainsi que les codes d’un genre littéraire à un autre. Être accompagné par un bêta-lecteur qui a un savoir-faire dans le domaine de la littérature ou de l’édition est donc un avantage pour votre manuscrit.

Vous tourner vers un bêta-lecteur dont vous n’êtes pas proche

Le deuxième conseil que j’aimerais vous donner, c’est de choisir un bêta-lecteur dont vous n’êtes pas personnellement proche. Cela signifie qu’il vaut mieux éviter de vous tourner vers votre famille ou vos meilleurs amis. Bien sûr, ces derniers peuvent découvrir votre histoire avant qu’elle ne soit publiée, si tel est votre souhait.
En revanche, si vous voulez obtenir des remarques objectives et constructives, mieux vaut prendre un peu de recul et le soumettre à une connaissance ou, dans le meilleur des cas, à un professionnel de la bêta-lecture.
Effectivement, sans la pression du lien qui vous unit, le bêta-lecteur pourra plus aisément vous faire part des points forts de votre récit, mais aussi de ses points faibles. Cependant, pour un résultat optimal, il est également recommandé que vous puissiez faire confiance à votre bêta-lecteur. Pour ce faire, il est important d’apprendre à le connaître un minimum. C’est le sujet de mon prochain conseil.

Opter pour un bêta-lecteur envers qui vous pouvez avoir confiance

Comme évoqué précédemment, il est primordial que vous puissiez faire confiance à votre bêta-lecteur. En effet, vous avez très certainement travaillé dur sur votre manuscrit, et ce, probablement pendant plusieurs mois, voire années. Il est parfaitement légitime que vous ne vouliez pas le confier au premier venu.
Avant de vous décider, préparez une liste de questions que vous aimeriez poser au professionnel qui a retenu votre attention et étudiez les réponses qu’il vous apporte. Si elles correspondent à vos attentes, alors faites un essai sur un premier chapitre. Cela ne vous engage à rien et, en même temps, vous permet de vous faire une idée plus précise de la prestation apportée.
Si, pour une raison ou pour un autre, vous n’êtes pas satisfait, n’hésitez pas à changer. Il est vraiment important que vous instauriez une relation de confiance et d’échange avec votre bêta-lecteur, afin d’avoir un résultat à la hauteur de vos espérances.

Trouver un bêta-lecteur qui partage votre sensibilité

Choisir un bêta-lecteur qui n’apprécie pas le genre que vous écrivez ou qui a des idées contraires aux vôtres ne vous sera pas d’une grande utilité. A moins que vous vous donniez le défi de convaincre un lectorat peu enclin à s’enthousiasmer en vous découvrant, il est davantage conseillé de faire appel à un bêta-lecteur qui partage, du moins en partie, votre vision des choses et votre sensibilité.
Effectivement, si vous écrivez sur le féminisme, par exemple, et vous collaborez avec un bêta-lecteur qui prône les bienfaits d’une société patriarcale, vous risquez d’être en désaccord sur beaucoup de points. Si les confrontations peuvent être formatrices dans certaines mesures, dans ce cas précis, il y a de fortes chances pour que rien de bon n’en ressorte.

Proposer votre manuscrit à un bêta-lecteur qui correspond à votre lectorat cible

Si votre manuscrit concerne un lectorat bien défini, il peut être particulièrement intéressant de le faire lire à une personne qui fait partie de cette cible. Par exemple, si vous écrivez des romans jeunesse pour des adolescents, contactez-les directement. Vous n’aurez peut-être pas des remarques techniques, mais vous pourrez évaluer l’impact de votre histoire sur vos potentiels lecteurs. Les avis récoltés pourront vous être très utiles pour modifier certains passages ou retravailler vos personnages, si besoin.
C’est d’ailleurs pour cela qu’il est souvent recommandé d’avoir recours à plusieurs bêta-lecteurs. N’hésitez pas à proposer votre manuscrit à des lecteurs ayant un âge, des goûts ou des sensibilités différents, mais toujours susceptibles d’être intéressés par lui. Ainsi, vous obtiendrez des retours plus complets, permettant de perfectionner votre texte.

En définitive, collaborer avec un professionnel de la bêta-lecture a de nombreux avantages. Cependant, pour obtenir un résultat optimal et profiter de tous les bénéfices d’une telle collaboration, il faut savoir comment le choisir. Ainsi, il sera en mesure de répondre à vos besoins et vous pourrez instaurer avec lui une relation de confiance.
Si, à votre tour, vous souhaitez confier la bêta-lecture de vos écrits à une professionnelle, vous pouvez me contacter en m’envoyant un mail à alycia.bouedron@hotmail.fr. J’étudierai votre demande avec attention et vous proposerai un accompagnement personnalisé.
Merci de me préciser dans votre mail la nature de votre texte (roman, nouvelle, recueil de poèmes, etc.), le nombre de pages, ainsi que le nombre de caractères, espaces comprises.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s