Blogging

Qu’est-ce que le content spinning ?

Comme nous avons pu le voir dans mes articles publiés ces derniers mois, de nombreuses techniques rédactionnelles existent pour donner du poids à ses propos et parvenir à atteindre les objectifs que l’on s’est fixés.
Toutefois, la rédaction web est une discipline qui demande du temps et des compétences, que chaque entrepreneur n’a pas nécessairement à sa disposition. Ainsi, des outils voient progressivement le jour pour répondre à ces besoins. C’est notamment le cas des logiciels de content spinning.
De quoi s’agit-il concrètement ? Comment cela est-il mis en place ? Quelles sont les limites de cette pratique ?
Autant de questions auxquelles je vous apporte des réponses dans ce nouvel article.

Que signifie « content spinning » ?

Le content spinning, également appelé « génération de texte pivoté » ou « contenu tournant », est une technique utilisée en communication et marketing digital dans le but de créer des textes en grande quantité, sans qu’ils fassent l’objet de plagiat et que cela soit fait manuellement par des rédacteurs spécialisés.
Il s’agit donc de créer plusieurs contenus à partir d’un texte de référence, qui sera décliné en plusieurs versions. Ces dernières sont obtenues grâce à l’utilisation de synonymes ou de termes proches, qui permettent de garder le même sens.
Comme évoqué précédemment, le content spinning est généralement utilisé pour gagner du temps. Bien que le travail nécessaire pour rédiger le texte de référence soit important, les versions suivantes sont générées automatiquement par le logiciel de content spinning. Ainsi, vous pouvez obtenir dix, vingt ou trente textes uniques en ayant accordé du temps à la rédaction d’un seul contenu.
Cette pratique a initialement été pensée pour répondre aux exigences des moteurs de recherche. Effectivement, le duplicate content est sanctionné par les algorithmes, rendant parfois certains sites presque invisibles sur les moteurs de recherche, malgré le travail de référencement. En générant des textes uniques, bien que ressemblant les uns aux autres, ces indicateurs pénalisants sont contournés.

Comment le content spinning fonctionne-t-il ?

Les résultats du content spinning s’obtiennent grâce à l’utilisation d’un logiciel. Pour générer plusieurs contenus à partir d’un texte de référence, vous devez placer entre accolades des alternatives aux termes qui seront modifiés selon les versions. Ces variantes sont séparées, grâce à la ponctuation |, afin de les identifier correctement.
Prenons un exemple concret :
{Réservez vos|Partez en|Passez vos} vacances à La Baule {au bord de|sous le soleil de|sur les rives de} l’Atlantique.
Grâce à cette entrée, le logiciel va vous proposer de multiples tournures de phrases, en créant à chaque fois de nouvelles combinaisons. Vous pourrez notamment intégrer à votre contenu les suggestions suivantes :
– Partez en vacances à La Baule sur les rives de l’Atlantique.
– Passez vos vacances à La Baule sous le soleil de l’Atlantique.
– Réservez vos vacances à La Baule sous le soleil de l’Atlantique.
– Passez vos vacances à La Baule au bord de l’Atlantique.
– Partez en vacances à La Baule au bord de l’Atlantique.
Comme le démontrent les propositions faites ci-dessus, vous pouvez facilement obtenir plusieurs tournures de phrases pour transmettre un message qui est sensiblement le même. Si cela vous permet de gagner du temps et de varier vos contenus, cette pratique a également des limites. Je vous les présente dans la prochaine partie.

Quelles sont les limites du content spinning ?

Si le content spinning a eu son heure de gloire, ses impacts négatifs sur le référencement des sites internet ont finalement progressivement raison de lui.
Cela vient notamment du fait que le content spinning puisse être à l’origine de textes à la construction parfois bancale. En effet, l’intégration des reformulations peut mener à des problèmes de syntaxe ou à des tournures de phrases lourdes et redondantes. Pour contrer ces effets néfastes, il est donc indispensable de prendre le temps de relire, et parfois réécrire, ces contenus. L’objectif est bien de créer pour générer du trafic, et non simplement publier pour faire comme tout le monde. Si vous souhaitez attirer les lecteurs et les fidéliser, il est indispensable de leur soumettre du contenu de qualité.
Les moteurs de recherche, quant à eux, ont appris à repérer les contenus dupliqués. Ainsi, si vous abusez du content spinning, votre site internet sera pénalisé, notamment en perdant de la visibilité lors des recherches des internautes.
Pour vous démarquer de vos concurrents, rien de mieux que de confier votre stratégie de contenus à un professionnel. Ce dernier prendra en compte les critères des moteurs de recherche, tout en respectant les besoins et les envies de vos lecteurs.

Mon avis sur le content spinning

En tant que rédactrice web SEO, certains prospects m’ont déjà demandé si je pratiquais le content spinning. Ma réponse a toujours été la même : « non ». Cela s’explique de diverses manières.
Tout d’abord, d’un point de vue intellectuel, je ne trouve pas cela intéressant. Si j’ai décidé de devenir rédactrice web, c’est bien pour le plaisir des recherches d’informations et le défi de trouver les mots et tournures de phrases justes, afin de faire passer un message précis. En confiant cette seconde étape à un logiciel, je perds le sens même de mon métier.
Ensuite, d’un point de vue éthique : Mes clients me payent pour rédiger des textes uniques, pensés pour plaire aux algorithmes des moteurs de recherche, mais aussi à leur lectorat. Il est tout simplement inenvisageable pour moi de laisser un générateur de textes faire mon travail à ma place et de fournir des contenus de qualité parfois douteuse.
Enfin, d’un point de vue expertise, le content spinning ne vous permet pas d’obtenir des contenus optimisés, qui renforceront votre référencement naturel. Pire encore, il peut pénaliser votre site internet et réduire à néant les efforts que vous avez pu faire sur vos autres articles. De même, les logiciels de content spinning ne vous permettront pas de bénéficier de conseils sur votre ligne éditoriale, le ton à adopter ou les mots-clés à utiliser. Bien plus que des textes, c’est un véritable accompagnement que je propose.

Vous avez besoin d’aide pour la rédaction et l’optimisation de vos contenus web ? Contactez-moi par mail : alycia.bouedron@hotmail.fr. Je mets mon expertise au service de votre plume, notamment en vous conseillant pour l’élaboration de votre stratégie.

2 réflexions au sujet de “Qu’est-ce que le content spinning ?”

  1. Malheureusement, il y a un manque d’informations sur ce qu’est le content spinning, son utilisation et ses utilités en 2021. Ça reste une pratique très performante en SEO, très intellectuelle. Cependant, effectivement, ça ne passe pas par des logiciels et des générateurs de textes si on souhaite de la qualité.
    Ensuite les variantes ne sont pas séparées par des « / » mais par des « | », le tout entouré de « {} » et pas de « [] ».
    Le content spinning s’utilise dans certaines situations mais est extrêmement puissant en SEO, fait gagner du temps et de l’argent. Être rédacteur.trice est d’ailleurs un atout pour cette technique et permets notamment de faire d’autres choses en complément de la rédaction traditionnelle.

    Pour ce qui est de la partie conseil sur la stratégie éditoriale effectivement, mais ça peut être pertinent de recommander du content spinning dans certains cas (rédaction de 100-500-1000 pages sur « service + ville » par exemple !

    J’espère avoir pu vous apporter des bonnes informations et des précisions sur cette technique qui n’est clairement pas à mettre à la poubelle, même si elle n’est pas utilisable dans toutes les situations et s’il faut bien faire attention à son utilisation ! 🙂

    J'aime

    1. Bonjour Alexandre,
      Merci pour ce commentaire argumenté. Je suis entièrement d’accord avec vous sur le fait que le content spinning puisse être une technique utile pour gagner du temps et de l’argent. Je pense aux fiches-produits, par exemple.
      Toutefois, d’un point de vue qualité rédactionnelle, je reste convaincue que rien ne vaut l’expertise d’un rédacteur professionnel. Utilisée à petite échelle, cette technique peut être intéressante, mais comme nous le soulignons tous les deux, elle a ses limites. C’est notamment le cas pour la rédaction d’articles de blog, qui sont précisément au cœur de ma série d’articles « Blogging ».
      Enfin, je ne suis pas entrée dans les détails de son utilisation de façon volontaire. N’ayant pas recours à cette technique, je préfère mettre l’accent sur celles que je pratique au quotidien. De plus, ces articles s’adressent à des blogueurs et entrepreneurs qui débutent dans le blogging. Je ne souhaite donc pas les perdre en leur communiquant trop d’informations en une seule fois.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s