Interviews

Discussion avec Typhanie Moiny

Bonjour à tous,
Il y a quelques semaines, j’ai eu l’opportunité de poser des questions à Typhanie Moiny. Auteure auto-éditée, elle a accepté de se confier sur son parcours en tant qu’écrivaine et sur son travail d’écriture.
Avant de lire ses réponses, je vous propose de découvrir le synopsis de son dernier roman, Elle a tes yeux, mon amour, publié le 17 juin.

« Le temps me joue des tours. Il me semble qu’hier encore, je peignais dans ce chalet, à l’abri des douleurs de la vie. En quelques années, j’ai quitté le statut de l’adolescente excentrique pour celui de la veuve fatiguée, sans même avoir été mariée. »
 À 34 ans, la vie d’Amandine bascule. Olivier décède et emporte avec lui leur dernier espoir de fonder une famille. Seuls restent la peine, les regrets et le souvenir de cet homme plus âgé et bienveillant. Amandine tente de survivre au deuil comme elle le peut lorsqu’elle fait la connaissance de Mathilde, fille du défunt, et de douze ans sa cadette. Un caractère de cochon, mais les yeux de son père. À chaque rencontre, des étincelles. Et pourtant, ces deux femmes devront apprendre à communiquer, car bien qu’elles ne le sachent pas encore, elles sont liées… et pas au bout de leurs surprises !

Tes deux romans, Là où l’herbe est plus verte et Elle a tes yeux, mon amour, ont été auto-édités. Est-ce un choix de ta part d’avoir eu recours à l’auto-édition ? Si oui, pourquoi ?

Oui, l’auto-édition est un choix (et cela ne m’empêche pas de me demander tous les jours si c’est le bon ^^), mais c’est un mode d’édition qui correspond à un grand nombre de traits de ma personnalité.
Premièrement, je suis une grande impatiente. Et à la fin de l’écriture du roman, j’avais hâte de le mettre à l’épreuve des lecteurs, hâte que mes proches le découvrent et que ma maman (partie depuis) me lise.
Deuxièmement, je suis entrepreneuse dans l’âme. Après mes 10 ans d’activité en tant que photographe, j’ai pris l’habitude de gérer seule et d’en tirer une certaine fierté. Et j’ai quitté mon activité avec plein de clefs qui m’aident à l’heure actuelle : graphisme, design, retouches, montage, communication sur les réseaux, marketing.
Troisièmement, j’ai besoin d’être entourée et de soutien pour avancer. En choisissant l’auto-édition, j’ai choisi de rejoindre une communauté bienveillante et solidaire. Et qu’est-ce que cela fait du bien ! C’est aussi un moyen d’être plus proche des lecteurs. On reçoit plus facilement des retours et des messages sur les réseaux que les auteurs en maison d’édition.

Tes écrits s’inscrivent dans les genres du feel-good et de la tranche de vie. Qu’est-ce qui te plaît dans ces univers ?

L’espoir. C’est définitivement l’espoir qui me plaît dans ce genre, mélangé au réalisme. J’essaie d’être la plus sincère possible dans mes écrits, alors l’espoir qui en ressort peut être transposé dans la vraie vie. Et c’est ça qui m’intéresse dans ce genre, que le lecteur en fermant le livre ressente que tout est possible, que le bonheur est à portée de main. Et c’est ce que moi j’aime vivre en tant que lectrice.

Y a-t-il un autre genre littéraire que tu aimerais expérimenter prochainement ?

Avant la fin de l’année, je vais publier mon premier roman jeunesse. Je me suis lancé ce défi pour mon petit garçon qui aura alors huit ans, et je prends beaucoup de plaisir au passage ! Et j’ai également une romance qui me pousse aux fesses en ce moment parce qu’elle a hâte de voir le jour… 😉

As-tu une routine d’écriture ?

Dans les grandes périodes d’écriture, oui, je me l’impose pour être sûre d’être efficace et d’avancer coûte que coûte et malgré les doutes. Après, la routine varie souvent entre miracle morning, ou séance d’écriture quotidienne entre 10h et 11h. Ce qui ne change pas c’est : ma tisane, mon chronomètre, et le casque sur les oreilles avec des morceaux de piano ou de la musique folk, acoustique.

Dans tes histoires comme sur tes réseaux sociaux, l’Irlande et la Normandie sont omniprésentes. Pourquoi ces deux destinations plus que d’autres ?

Honnêtement ? Parce que je suis très égoïste dans l’écriture et que j’ai envie de me faire plaisir, alors je choisis des lieux très importants pour moi. La Normandie, où j’habite depuis quelques années, et l’Irlande qui me manque quotidiennement et où j’ai habité trois ans. Ce sont également deux régions à tempêtes et à la météo imprévisible, c’est quelque chose que j’ai toujours aimé. Je dis souvent que dans la prochaine vie, je serai chasseuse de tornades ! Mais j’essaie de varier les lieux : le livre jeunesse a lieu sur l’île de Noirmoutier. Un des prochains romans aura lieu en montagne (j’appréhende déjà ce nouvel environnement), et la romance devrait mélanger plusieurs pays… dont l’Irlande… Je suis incorrigible !

Quels sont tes projets pour les mois et années à venir ?

Ahah, je suis tellement bavarde que j’ai déjà à moitié répondu à la question ^^. Mais pour être plus précise, mes projets sont les suivants : continuer de me donner à fond pour faire connaître mes deux romans et les mettre en rayon du plus grand nombre de librairies. Terminer et publier le jeunesse pour la fin 2021, écrire la romance (en 2021), commencer roman 4 (en 2021 également), pour publier ces deux romans en 2022. Participer à des salons et des séances de dédicaces, aider d’autres auteurs à se lancer et à se faire confiance. Et voilà, c’est déjà pas mal.

************

Je tiens à remercier chaleureusement Typhanie Moiny d’avoir pris le temps de répondre à mes questions. Si vous souhaitez découvrir ses écrits, vous pouvez les retrouver sur son site internet, ainsi que sur Amazon. Vous pouvez également suivre son actualité sur Facebook et Instagram.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s