Chroniques

Journal d’un vampire, T.1 – L.J. Smith

Titre : Journal d’un vampire, T.1
Auteure : L.J. Smith
Publication : 1991
Genre : fantastique, young adult
Édition lue : Hachette
Nombre de pages : 448
Statut : lu du 19/06/21 au 22/06/21
Obtenir un exemplaire

Synopsis : Dès l’arrivée de Stefan Salvatore à Fell’s Church, Elena, la reine du lycée, se jure de le séduire. D’abord distant, le garçon aux allures d’ange rebelle finit par céder à sa passion dévorante… et lui révéler son terrible secret. Quelques siècles plus tôt, la femme qu’il aimait l’a transformé en vampire, avant de le trahir avec son frère ennemi, Damon.
Des événements tragiques se succèdent bientôt dans la région. Tout accuse Stefan mais Elena est convaincue de son innocence. Et si Damon, vampire cruel et assoiffé de sang, était derrière tout cela ? L’histoire est-elle amenée à se répéter ?

Critique : Cela doit faire pas loin d’une dizaine d’années que j’ai les premiers tomes de cette saga littéraire qui attendent sagement leur tour dans ma bibliothèque. Pour être plus précise, j’avais déjà lu ce premier opus lorsque j’étais adolescente. Cependant, le fait que les personnages soient très différents, notamment physiquement, dans la série télévisée et dans la version littéraire, m’avait quelque peu perturbée et je n’avais finalement pas poursuivi ma lecture. Même si j’ai toujours en tête les acteurs incarnant les protagonistes dans Vampire Diaries, j’ai réussi cette fois-ci à faire abstraction de ces changements importants, afin de me concentrer sur l’intrigue.
Journal d’un vampire est un roman qui se lit très facilement et rapidement. Le rythme étant soutenu, avec des rebondissements récurrents, j’ai toujours eu l’envie de lire plusieurs chapitres d’affilée, dans le but de connaître la suite. D’ailleurs, je n’ai mis que quelques jours pour dévorer ce livre, ayant enchaîné les sessions de lecture où je parcourais entre 130 et 160 pages. Cela s’explique par l’action constante, mais aussi par le côté attachant des personnages. Comme évoqué précédemment, j’ai particulièrement apprécié qu’on ne s’ennuie pas en lisant ce roman. Pour avoir lu de nombreuses sagas littéraires, il est courant que le premier tome soit descriptif, afin de mettre en place le contexte, de présenter les protagonistes et d’installer une certaine atmosphère. Dans ce cas précis, je n’ai pas du tout eu la sensation que l’histoire traîne en longueur. Au contraire, j’ai parfois été surprise que l’auteure aille directement dans le vif du sujet, sans faire de détour. Je pense notamment à l’évolution des relations entre les personnages ou encore à la révélation de Stefan auprès d’Elena. Si certains de ces éléments m’ont parfois paru un peu précipités, cela sert finalement à faire avancer l’intrigue et je préfère cela plutôt que des descriptions interminables, qui plombent le rythme et n’apportent rien de plus.
J’ai aussi aimé me plonger dans cet univers fantastique, peuplé de créatures effrayantes, mais captivantes. J’espère d’ailleurs que d’autres entités viendront dans les prochains tomes, pour donner encore plus de relief à cette histoire déjà bien mouvementée.
Côté personnages, j’ai parfois regretté qu’il y ait des clichés ou cette nécessité pour les femmes de tomber immédiatement sous le charme des hommes et de ne jurer que par eux. Toutefois, je suis consciente que la version originale de ce roman a été publiée en 1991 et que la mentalité à ce sujet a beaucoup évolué depuis. En dehors de cela, j’ai aimé retrouver l’ambiance quelque peu électrique qui fait toute la richesse des relations entre adolescents et jeunes adultes. Qu’il s’agisse d’amitié, de rivalité ou d’histoires d’amour, L.J. Smith est parvenue à représenter une large palette de ce que peuvent être amenés à expérimenter des lycéens.
En définitive, j’ai pris plaisir à relire ce premier tome du Journal d’un vampire. Emportée par cette histoire que je connais déjà en partie, je ne peux pas résister à l’appel du deuxième tome, que je compte bien dévorer de la même manière. Un conseil si vous souhaitez lire cette saga après avoir regardé la série télévisée : gardez bien en tête que des adaptations ont été faites et que vous ne retrouverez pas exactement les mêmes personnages ou les mêmes scènes.

1 réflexion au sujet de “Journal d’un vampire, T.1 – L.J. Smith”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s