Chroniques

Le Labyrinthe : Le Destin de Newt – James Dashner

Titre : Le Labyrinthe : Le Destin de Newt
Auteur : James Dashner
Publication : 2021
Genre : aventure
Édition lue : PKJ
Nombre de pages : 143
Statut : lu du 02/07/21 au 03/07/21
Obtenir un exemplaire

Synopsis : Que faire quand on se sait condamné ? Atteint de la Braise, Newt ne compte pas rester les bras croisés à attendre la mort… Newt a passé sa vie à protéger ses amis. Ensemble, ils ont tout affronté, le Labyrinthe, la Terre Brûlée, et même le QG de WICKED. Mais il est à présent atteint d’un fardeau qu’il doit porter seul : la Braise. Refusant que Thomas et les autres soient témoins de sa descente aux enfers, il décide de fuir. Commence alors une errance cauchemardesque qui le mène bientôt à Crank Palace, là où s’entassent tous les désespérés et laissés pour compte. Newt ne s’y attend pas mais les rencontres qu’il va y faire changeront sa vie à jamais. Et s’il n’était pas trop tard pour accomplir sa destinée ?

Critique : Cela fait déjà quelques années que j’ai lu la trilogie du Labyrinthe, ainsi que les deux préquels qui ont été publiés par la suite. Lorsque j’ai appris l’existence de ce nouvel opus, je n’ai pas pu résister à l’envie de me plonger dedans. Newt a toujours été l’un de mes personnages favoris de la série, aussi bien dans la version littéraire que dans l’adaptation cinématographique. Il n’était donc pas envisageable pour moi de laisser passer cette chance de le retrouver le temps de quelques chapitres.
Dès les premières pages, j’ai retrouvé avec plaisir l’univers créé par James Dashner. Toutefois, je dois reconnaître que j’ai été un peu perdue au niveau de la chronologie. Effectivement, ce nouveau livre fait référence à des scènes qui sont uniquement présentes dans les romans, et non dans les films. Or, ces dernières années, j’ai vu à plusieurs reprises les films, sans prendre le temps de relire les différents tomes. Ainsi, j’ai eu des difficultés à faire le lien avec les livres précédents. Cela s’est rapidement arrangé, grâce à une relecture rapide de quelques chapitres du Remède mortel. Une fois tous les éléments remis à leur place, j’ai véritablement apprécié en apprendre davantage sur Newt et ce qui avait pu se passer pour lui à partir du moment où il a quitté le groupe constitué des blocards, de Brenda et Jorge.
Côté intrigue, je suis un peu déçue que le livre soit si court. Bien sûr, je suis consciente que le développement soit limité, puisqu’il faut respecter ce qui a été initialement énoncé dans Le Remède mortel. Toutefois, je n’aurais pas été contre un peu plus de détails sur les ressentis de Newt ou sur sa vision du Labyrinthe. Il aurait été intéressant aussi, selon moi, que l’on en sache davantage sur sa vie avant sa participation au Labyrinthe. Malgré tout, je suis contente d’avoir pu retrouver ce protagoniste, même si le dénouement reste le même et a réussi, une nouvelle fois, à me briser le cœur.
Niveau personnages, j’ai aimé faire la connaissance de nouvelles figures. C’est particulièrement le cas de Keisha, que j’aurais adoré suivre dans l’ensemble de la trilogie. Son caractère a su me convaincre et me donner envie d’en apprendre plus à son sujet, alors que le roman est relativement court et qu’on a peu d’occasions de s’attacher à ces protagonistes inédits. Ces nouvelles relations m’ont aussi permis de découvrir un autre aspect de la personnalité de Newt, le rendant encore plus attachant qu’il ne l’était déjà. Même si j’apprécie beaucoup Thomas, Minho, Chuck ou encore Alby, je crois que Newt reste l’un de mes personnages favoris, si ce n’est mon préféré.
Pour conclure, Le Labyrinthe : Le Destin de Newt a su me convaincre. Même si ce n’était pas ce à quoi je m’attendais lorsque j’ai découvert la publication de ce nouveau livre, je dois reconnaître que j’ai aimé ce que l’auteur nous propose. C’est une belle manière de dire définitivement au revoir à Newt, puisque le dénouement nous permet de finir sur une note un peu plus positive que ce à quoi nous avions eu droit dans Le Remède Mortel.
Il me tarde, à présent, de me plonger dans la nouvelle trilogie de James Dashner, qui débutera en septembre avec le livre Le Labyrinthe : Le Rivage des survivants.

Egalement de James Dashner : Avant le labyrinthe : La Braise

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s