Freelancing

Qu’est-ce qu’un revenu passif ?

En tant que freelance, votre temps est précieux, puisque c’est lui que vous vendez, en plus de votre expertise. Ainsi, si vous avez l’ambition de générer un chiffre d’affaires plus important au fil des années, trois options s’offrent à vous : augmenter vos tarifs, travailler plus ou créer des revenus passifs. Si la première solution peut se mettre en place progressivement, la deuxième, quant à elle, a ses limites, qui me semblent évidentes pour tout le monde. Reste alors la troisième solution, qui vous permettra de multiplier vos rentrées d’argent, même pendant vos congés.
Afin de savoir si les revenus passifs sont faits pour vous, je vous propose une présentation complète, en abordant notamment leurs avantages et les différentes formes qu’ils peuvent prendre.

Définition d’un revenu passif

Comme le suppose l’adjectif « passif », ce type de revenu vous est versé même lorsque vous ne travaillez pas. Cela signifie que cet argent généré ne dépend pas de votre productivité mensuelle, ni du temps que vous consacrez à votre activité chaque jour.
Toutefois, si les revenus passifs vous permettent d’augmenter votre chiffre d’affaires, même pendant vos heures de repos, cela ne veut pas dire qu’ils ne demandent pas un minimum d’investissement personnel. Cela est valable pour leur lancement, bien sûr, mais aussi pour leur pérennité.
Effectivement, si vous souhaitez que vos revenus passifs perdurent, vous devez vous assurer qu’ils sont toujours d’actualité, notamment si vous vendez vos connaissances à travers une formation ou un livre numérique, ou qu’ils sont toujours rentables, si vous vous tournez vers des investissements immobiliers ou des placements financiers.

Quelle est la différence avec un revenu actif ?

Vous l’aurez compris, le revenu passif est complémentaire du revenu actif. Contrairement au revenu passif, le revenu actif correspond à la vente de votre temps, car chaque heure travaillée représente une part de votre chiffre d’affaires, puis de votre rémunération. A moins de prévoir des journées de 14 heures au lieu de 8 heures, ou d’augmenter significativement vos tarifs, votre chiffre d’affaires va rapidement stagner.
De plus, une fois que vous aurez terminé votre heure travaillée, cette dernière ne vous rapportera plus rien. Il s’agit, effectivement, d’un revenu fixe et ponctuel. A l’inverse, le revenu passif a pour objectif principal de générer des rentrées d’argent récurrentes et sur le long terme. Ainsi, un même produit, s’il a été bien pensé et promu, peut potentiellement produire des revenus pendant plusieurs mois, voire plusieurs années.

Quels sont les avantages d’un revenu passif ?

Mettre en place un revenu passif en complément de votre revenu actif représente de nombreux avantages, que je vous explique dès à présent :
– Le revenu passif ne requiert pas votre présence physique : Le principe même d’un revenu passif est qu’il puisse se vendre tout seul. Ainsi, en dehors des opérations de maintenance et de mise à jour, nécessaires pour que votre produit reste attractif, vous n’avez pas besoin d’intervenir pour générer du chiffre d’affaires ;
– Développer votre entreprise en proposant une nouvelle offre : Mettre en place un revenu passif peut être l’occasion de diversifier votre offre. Par exemple, si vous vendez habituellement des prestations de services, cela peut vous permettre de proposer en plus des produits digitaux. C’est mon cas, par exemple : Tous les jours, je vends à mes clients mon savoir-faire en termes de rédaction web. Depuis juin, j’ai également un livre numérique qui est disponible ;
– Toucher un nouveau public cible : En proposant une nouvelle offre, vous élargissez inévitablement votre champ des possibles. En effet, votre client cible peut sensiblement varier, vous permettant ainsi de vous procurer des prospects inédits. De même, si vous vous tournez vers un média ou un support que vous n’avez pas encore expérimenté, il se peut que vous dénichiez des opportunités de collaboration pas encore envisagées ;
– Augmenter votre chiffre d’affaires sur le long terme : En combinant votre revenu actif à votre revenu passif, vous avez la possibilité de développer durablement votre chiffre d’affaires. Non seulement votre rythme de travail ne sera pas impacté, mais vous pourrez également bénéficier de rentrées d’argent même pendant vos périodes de congés.

Sous quelles formes peut-on générer un revenu passif ?

Les revenus passifs peuvent prendre diverses formes et être directement liés à votre entreprise ou non. Par exemple, si vous décidez d’investir dans l’immobilier, puis de mettre vos biens en location, les loyers que vous percevrez seront considérés comme des revenus passifs.
Toutefois, pour cet article, j’aimerais avant tout mettre l’accent sur les revenus passifs qui peuvent être développés dans le cadre de votre activité professionnelle de freelance :
Revenus publicitaires : Sur votre site internet, vous avez la possibilité d’activer les publicités. En optant pour des publicités rémunérées, vous pouvez vous dégager un revenu plus ou moins important. Cette donnée dépend, en effet, du trafic de votre site et de l’intérêt des publicités pour vos visiteurs ;
– Revenus issus de l’affiliation : Comme je l’ai déjà évoqué dans d’autres articles, vous pouvez également mettre en place un système d’affiliation sur votre site et votre blog. Au même titre que les liens vers Amazon que j’inclus dans mes chroniques, vous pouvez collaborer avec des marques, afin de toucher des commissions à chaque achat ou à chaque clic ;
– Vente de produits digitaux : Pour les freelances, la vente de produits digitaux est très certainement la version la plus plébiscitée pour créer des revenus passifs. Qu’il s’agisse d’ebooks, de formations en ligne, de membership ou de podcasts, les produits digitaux vous permettent de transmettre votre savoir-faire dans un nouveau format ;
– Vente de produits dérivés : Selon votre secteur d’activité, la vente de produits dérivés peut être intéressante. Si vous êtes graphiste, par exemple, vous pouvez opter pour la vente de totebags, de mugs ou encore de carnets à l’effigie de vos plus belles créations ;
Side-business : Pour les entrepreneurs débordant d’idées, le side-business est une excellente solution de création de revenus passifs. Il s’agit de mettre en place une entreprise qui peut s’auto-gérer d’une manière globale. Cela demande, bien évidemment, du travail en amont et des ajustements en cours de route, mais l’objectif est que votre entreprise vous rapporte de l’argent sans que vous y consacriez beaucoup d’heures par mois.

En définitive, les revenus passifs sont un excellent moyen de développer votre entreprise et de multiplier vos rentrées d’argent. Toutefois, il faut garder en tête que « passif » n’est pas synonyme de « gain facile ». Effectivement, avant de pouvoir constater vos premiers résultats, vous devrez travailler pendant de longues heures pour mettre en place une offre solide, pouvant intéresser suffisamment de monde pour être rentable et pour perdurer.
Envie de faire de votre blog une source de revenus passifs ? Consultez mon ebook Comment créer un blog d’entreprise ? pour obtenir de précieux conseils.

2 réflexions au sujet de “Qu’est-ce qu’un revenu passif ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s