Autour du livre

5 livres feel-good à dévorer

Au fil des années, certains genres littéraires se sont davantage imposés sur mon blog que d’autres. Cela s’explique simplement par mon intérêt tout particulier pour ces univers. D’autres se sont faits plus rares, mais ont tendance désormais à se créer une place de choix. C’est le cas des romans feel-good.
Jusqu’à présent, je dois reconnaître que j’aimais bien en lire de temps en temps, notamment pendant l’été ou mes périodes bien chargées. Ils me permettaient de continuer à lire, sans trop me poser de questions. Toutefois, je me rends compte qu’ils sont de plus en plus nombreux à rejoindre ma pile de livres lus et que je prends énormément de plaisir à les découvrir. Il semblerait donc que mes goûts évoluent.
Dans le but de partager avec vous les romans qui ont su me convaincre ces derniers mois, je vous ai préparé une sélection de 5 romans feel-good à dévorer sans modération. Comme toujours, je vous ai mis un lien direct vers ma chronique, ainsi que vers Amazon, afin que vous puissiez en apprendre un peu plus sur les livres en question.

Titre : Né sous une bonne étoile
Auteure : 
Aurélie Valognes
Publication : 
2020
Nombre de pages : 
326
Ma chronique littéraire
Obtenir un exemplaire


Synopsis : A l’école, il y a les bons élèves… et il y a Gustave.
Depuis son radiateur au fond de la salle, ce jeune rêveur observe les oiseaux dans la cour, ou scrute les aiguilles de la pendule.
Le garçon aimerait rapporter des bonnes notes à sa mère, malheureusement ce sont surtout les convocations du directeur qu’il collectionne.
Pourtant, Gustave est travailleur. II passe plus de temps sur ses devoirs que la plupart de ses camarades, mais contrairement à eux ou à Joséphine, sa grande-sœur pimbêche et première de classe, les leçons ne rentrent pas.
Pire, certains professeurs commencent à le prendre en grippe et à le croire fainéant.
A force d’entendre qu’il est un cancre, Gustave finit par s’en convaincre et voit ses espoirs s’envoler, sans imaginer qu’une rencontre peut changer le cours des choses.
Parfois, il suffit d’un rien pour qu’une vie bascule du bon côté…

Titre : La Liste qui a changé ma vie
Auteure : 
Olivia Beirne
Publication : 
2018
Nombre de pages : 
349
Ma chronique littéraire
Obtenir un exemplaire

Synopsis : Dans la vie, Georgia a une devise : ne jamais prendre de risques. Les jours s’écoulent tranquillement, identiques les uns aux autres. À 26 ans, elle s’est enfermée dans une routine qui lui donne l’impression que la vie n’est qu’une longue route sans grand intérêt. Mais un jour, elle apprend que sa sœur, si audacieuse et si entreprenante, est malade et ne pourra pas atteindre son but : cocher sur une liste tout ce qu’elle s’était promis de faire avant d’avoir trente ans. C’est Georgia qui va devoir terminer cette liste à sa place. Sauter en parachute, prendre un bain de minuit, apprendre la salsa, rencontrer quelqu’un sur Tinder… Défi après défi, la jeune femme va quitter son petit confort pour réaliser les souhaits de sa sœur. Et ainsi comprendre que rien n’est impossible quand on ose saisir la vie à pleines mains.

Titre : Le Bazar du zèbre à pois
Auteur : 
Raphaëlle Giordano
Publication : 
2021
Nombre de pages : 
288
Ma chronique littéraire
Obtenir un exemplaire

Synopsis : « Qu’est-ce que ça pouvait bien être la normalité ? Sûrement un truc qui rassure… » Basile, inventeur au génie décalé, vient d’ouvrir une boutique comme il n’en existe pas : « Le Bazar du zèbre à pois. Objets provocateurs. », est-il écrit sur la devanture. Des créations pleines d’humour et de poésie, véritables déclencheurs d’émotions, de sensations et de réflexions. Un lieu à vivre et à rêver. De quoi bousculer les habitants de cette petite ville conventionnelle où il a grandi.
Un soir, le carillon de la porte d’entrée retentit, un grand ado apparaît, voilà Arthur. Arth’ pour les intimes, qui exprime ses colères à ciel ouvert grâce au street art, fâché qu’il est avec le système qui n’a pas l’air de vouloir lui laisser une place… au grand désespoir de sa mère Giulia, « nez » talentueux, désabusée de cantonner son talent à la conception de déodorants.
Mettez certaines personnes en présence : il ne se passe rien. Mettez-en d’autres ensemble et, soudain, c’est un feu d’artifice. Entre Basile, Arthur et Giulia, c’est une rencontre-silex.
Dans son nouveau roman, Raphaëlle Giordano offre, à chacun d’entre nous, un beau cadeau : l’envie d’oser et de mettre plus de vie dans la vie. Nous avons tous des talents, même cachés, et une singularité, nous dit-elle, qui ne demandent qu’à s’affirmer pour peu qu’on trouve le bon endroit et qu’on s’entoure des bonnes personnes. Et à partir de là tout devient possible, car la chance, on la porte en soi.

Titre : Ciao Bella
Auteure : 
Serena Giuliano
Publication : 
2019
Nombre de pages : 
270
Ma chronique littéraire
Obtenir un exemplaire

Synopsis : « J’ai peur du chiffre quatre. C’est une superstition très répandue en Asie. Le rêve ! Enfin des gens qui me comprennent ! Je devrais peut-être déménager…
– Vous avez beaucoup d’autres phobies ?
– Vous avez combien d’années devant vous ? »
Anna a peur – de la foule, du bruit, de rouler sur l’autoroute, ou encore des pommes de terre qui ont germé… Et elle est enceinte de son deuxième enfant. Pour affronter cette nouvelle grossesse, elle décide d’aller voir une psy.
Au fil des séances, Anna livre avec beaucoup d’humour des morceaux de vie. L’occasion aussi, pour elle, de replonger dans le pays de son enfance, l’Italie, auquel elle a été arrachée petite ainsi qu’à sa nonna chérie. C’est toute son histoire familiale qui se réécrit alors sous nos yeux…
A quel point l’enfance détermine-t-elle une vie d’adulte ? Peut-on pardonner l’impardonnable ? Comment dépasser ses peurs pour avancer vers un avenir meilleur ?
Attention, la lecture de Ciao Bella pourrait avoir des conséquences irréversibles : parler avec les mains, écouter avec le cœur, rire de tout (et surtout de soi), ou devenir accro aux pasta al dente.

Titre : Courage, rions
Auteure : 
Sophie de Villenoisy
Publication : 
2020
Nombre de pages : 
249
Ma chronique littéraire
Obtenir un exemplaire

Synopsis : Jean, cinquante-six ans et dessinateur de BD has been, est déprimé. Pour lui remonter le moral, sa femme lui offre un stage de rigologie. Mais que croit Françoise ? Que le rire se trouve dans une pochette-surprise ou sur commande, dans un stage ? Et pourquoi pas à l’hôpital pendant qu’on y est ? Pourquoi pas, en effet ?
Un roman empreint d’humour et de tendresse qui raconte ces rencontres improbables qui vous changent à jamais, et révèlent le meilleur de vous-même.

Avez-vous lu l’un de ces romans ?
Lesquels du même genre littéraire me recommanderiez-vous ?

5 réflexions au sujet de “5 livres feel-good à dévorer”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s