Freelancing

Comment développer son chiffre d’affaires ?

Alors que 2022 s’installe progressivement, il est probable que vous ayez défini de nouveaux objectifs pour votre entreprise. Parmi eux, nous retrouvons peut-être votre volonté de développer durablement votre chiffre d’affaires. Si parvenir à des résultats concrets peut s’avérer difficile, cela l’est d’autant plus en période de crise sanitaire, économique et sociale.
Dans cet article, je vous présente 5 pistes à étudier sérieusement pour établir un véritable plan d’action, dans le but d’augmenter votre chiffre d’affaires de façon pérenne.

Augmenter progressivement ses tarifs

La première solution pour augmenter votre chiffre d’affaires sur le long terme, tout en ayant des effets immédiats, est de revoir les grilles tarifaires que vous soumettez à vos clients. Quelle que soit la nature de votre activité, il est indéniable que votre expérience et votre savoir-faire se développent chaque jour qui passe. Ainsi, il est tout à fait justifié de revoir à la hausse les prix que vous pratiquiez jusqu’à présent. Cela devient même indispensable pour faire face à l’inflation, rester compétitif et renvoyer une bonne image à vos prospects et clients.
En tant que freelance, vous vendez des produits et/ou prestations. Toutefois, il ne faut pas oublier que vous mettez également une expertise au service de votre clientèle. Véritable valeur ajoutée, non seulement pour vous différencier de vos concurrents, mais aussi pour accompagner les particuliers et professionnels qui font appel à vous, il est compréhensible qu’elle soit répercutée tôt ou tard sur vos prix.
Pour développer votre chiffre d’affaires, attardez-vous donc sur l’intégralité des tarifs que vous pratiquez.

À lire également : Comment fixer ses tarifs ?

S’inscrire sur une plateforme de freelancing

Si votre carnet de commandes n’est pas encore suffisamment rempli, vous avez la possibilité de développer votre chiffre d’affaires en élargissant votre clientèle. Pour ce faire, vous pouvez vous tourner vers la prospection active, c’est-à-dire que vous contactez vous-même les entreprises avec lesquelles vous souhaitez collaborer ou que vous proposez vos services à des particuliers. Si vous n’êtes pas à l’aise avec la prospection, vous pouvez vous tourner vers des plateformes de freelancing.
Comme j’ai pu vous l’expliquer au cours de plusieurs articles, j’utilise Malt pour augmenter ponctuellement ou durablement ma clientèle. Grâce au programme SuperMalter, je bénéficie d’une visibilité plus importante, me permettant de recevoir des demandes régulières. Ainsi, je n’ai pas besoin de démarcher les entreprises, ce sont elles qui me contactent. De plus, mon emploi du temps n’est plus confronté à des montagnes russes en termes d’activité. Je peux alors organiser mes contrats en fonction de ma disponibilité et des impératifs de chaque mission.
Rejoindre une plateforme de freelancing, bien que cela soit contesté par bon nombre d’indépendants, m’a permis de développer durablement mon chiffre d’affaires. Non seulement je travaille avec des clients depuis plusieurs années grâce à Malt, mais la plateforme me permet également d’en dénicher des nouveaux lorsque j’en ai besoin ou envie.

À lire également : Comment trouver ses premiers clients sur Malt ?

Créer des revenus passifs

Si vous êtes victime de votre succès et souffrez d’un emploi du temps déjà trop chargé, il vous sera difficile d’augmenter votre chiffre d’affaires en misant sur la vente de votre temps. Vous devez alors trouver un autre moyen de générer des revenus, sans que cela n’impacte la longueur de vos journées de travail. Pour cela, rien de mieux que des revenus passifs.
À l’inverse de ce que leur nom peut laisser penser, les revenus passifs nécessitent de l’investissement personnel. C’est particulièrement vrai si vous voulez constater des résultats à la hauteur de vos attentes et sur le long terme. Toutefois, contrairement aux prestations que vous pouvez vendre à vos clients, comme cela est le cas pour moi avec la rédaction web, choisir de mettre en place des revenus passifs vous permet de vendre votre expertise, plus que votre temps. En théorie, vous pourrez donc continuer de générer du chiffre d’affaires même lorsque vous dormirez ou que vous serez en vacances.
En pratique, opter pour des revenus passifs vous permet de ne pas mettre tous vos œufs dans le même panier et de faire face à d’éventuelles pertes de contrats ou des congés maladie. Votre chiffre d’affaires en sera alors moins impacté que si vous ne comptiez que sur vos prestations effectuées en direct.

Déléguer certaines tâches

Comme évoqué précédemment, votre temps n’est pas extensible. Même avec toute la bonne volonté du monde, vous ne pouvez pas faire des journées plus longues que 24h. Pour éviter de vous épuiser, mais aussi pour vous consacrer à votre cœur de métier, il est donc fortement recommandé de déléguer certaines de vos tâches.
Si, dans un premier temps, cette démarche représente un investissement, elle peut, dans un second temps, être synonyme d’un développement conséquent de votre chiffre d’affaires. Effectivement, en ne vous occupant plus de tâches qui ne génèrent pas concrètement des revenus, vous pouvez utiliser le temps que vous avez retrouvé pour développer vos offres ou répondre à davantage de demandes provenant de vos clients. La délégation est donc à la base de tout cercle vertueux pour développer votre entreprise et, par conséquent, votre chiffre d’affaires.

Élargir ses compétences

Enfin, pour développer votre chiffre d’affaires, il peut également être intéressant d’élargir vos compétences. Qu’il s’agisse de vous spécialiser dans un domaine, afin de vous positionner en tant qu’expert, ou de proposer des prestations complémentaires, les possibilités sont nombreuses. Si le but est le même, à savoir pérenniser votre entreprise, les moyens adoptés varient :
– Si vous optez pour la spécialisation, votre clientèle cible risque d’être de plus en plus restreinte. En revanche, grâce à une expertise importante, vous pouvez augmenter significativement vos tarifs ;
– Si vous choisissez d’instaurer de nouvelles prestations, vous vous ouvrez à une clientèle plus large. Vous prenez également le risque que votre positionnement soit moins clair.
Dans un cas comme dans l’autre, il existe donc des avantages et des inconvénients. Vous n’avez alors plus qu’à peser le pour et le contre, en fonction de la nature de votre activité et du marché qui y est lié.

À lire également : Pourquoi me suis-je consacrée à la rédaction web ?

En définitive, il existe de nombreuses solutions pour développer durablement votre chiffre d’affaires. Quels que soient votre domaine d’expertise et les prestations ou produits que vous proposez, vous avez toujours la possibilité de voir vos efforts récompensés. Reste plus qu’à trouver le ou les processus qui conviennent le mieux à votre situation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s