Freelancing

5 ans de freelancing

Comme chaque année en octobre, il est temps pour moi de faire le bilan. Effectivement, si vous me suivez depuis quelques années déjà, vous n’êtes pas sans savoir que c’est pendant ce mois-là que mes projets voient généralement le jour. En 2015, je créais mon compte Instagram consacré à mes chroniques littéraires. Un an plus tard, c’est ce blog qui apparaissait. En octobre 2017, je devenais indépendante en optant pour le portage salarial. Douze mois plus tard, je changeais de statut, en choisissant cette fois-ci la micro-entreprise. Depuis, d’autres échéances ont eu lieu et j’ai bien l’intention de vous en dire plus à ce sujet ci-dessous.
Pour célébrer mes 5 ans d’entrepreneuriat, je vous propose un nouveau bilan annuel et un aperçu de mes prochains objectifs à atteindre.

Le point sur 2021

Comme évoqué dans mon article « 4 ans de freelancing », l’année 2021 a été la meilleure depuis mon lancement. Cela est le cas d’un point de vue financier, puisque mon chiffre d’affaires a été multiplié par plus de 2,4 entre 2020 et 2021 (soit une hausse de 17 527€), mais aussi d’un point de vue des missions qui m’ont été confiées. Effectivement, j’ai eu l’opportunité de rédiger pour des secteurs d’activité très variés, comme l’entrepreneuriat, le marketing digital, le service à la personne, l’automobile ou encore la recherche d’emploi. Au-delà de cette diversité, j’ai apprécié pouvoir collaborer sur le long terme avec la majorité de mes clients. J’ai la chance de travailler avec certains d’entre eux depuis le lancement de ma micro-entreprise en 2018 et de m’épanouir toujours autant dans l’exécution des tâches qu’ils m’attribuent.
Toutefois, je dois reconnaître que mes meilleurs résultats sont le fruit d’un travail intense, qui n’a pas toujours été facile à supporter. Cela a particulièrement été vrai aux alentours de septembre/octobre. En raison d’une commande importante pendant l’été, j’ai annulé plusieurs jours de congés. Je n’ai pas pu réduire la cadence tout de suite, ayant arrêté de bénéficier de l’ACRE au 1er octobre 2021. Ainsi, je devais faire face à des charges sociales plus importantes, qui me demandaient de redoubler d’efforts si je souhaitais conserver des revenus à la hauteur de mes objectifs. Ce manque de repos a eu une conséquence négative sur ma santé mentale et physique et m’a poursuivie pendant plusieurs mois. En revanche, cela m’a appris une belle leçon : je dois prendre soin de moi, si je souhaite que mon entreprise perdure.

2022 : une nouvelle année record

Forte de mon expérience de 2021 en termes d’investissement personnel et de fatigue, j’ai décidé dès les premiers jours de 2022 de prendre les choses en mains. Cela consistait à définir d’ores et déjà mes périodes de vacances pour les mois à venir. Ainsi, j’allais pouvoir organiser mon emploi de temps, en tenant compte de ces jours de congés qui n’étaient plus modifiables. Cette démarche m’a permis d’appréhender ma charge de travail avec davantage de sérénité. En effet, je poursuivais mes engagements de l’année précédente, il m’était donc tout à fait possible de prévoir des délais de livraison corrects à la fois pour mes clients et pour moi. De même, je n’ai pas hésité à repousser, voire à refuser, certaines demandes lorsque je jugeais qu’elles risquaient de mettre en péril mon nouvel équilibre. En agissant comme cela, j’ai pu me bloquer 8 semaines complètes de vacances. J’ai également profité de l’ensemble des jours fériés et ponts qu’il était possible de faire. Enfin, j’ai pu tester plusieurs rythmes de travail : ne pas travailler le vendredi après-midi, essayer la semaine de 4 jours ou encore rédiger uniquement le matin pendant l’été.
Ces différents modes d’organisation m’ont obligée à repenser l’ensemble de mon entreprise. Je me suis, par exemple, consacrée à un nombre restreint de clients. Au lieu de multiplier les missions à court terme, j’ai donné la priorité à des projets sur le long terme. Cela m’a permis, notamment, de passer moins de temps à créer des devis, qui restaient parfois sans réponse. De même, je n’avais pas besoin de prévoir des rendez-vous avec des prospects pour qu’ils me parlent de leurs besoins. Mes process ont alors été optimisés au fil des semaines.
Toutes ces améliorations ont eu un impact important sur le développement de mon activité. Mon chiffre d’affaires, par exemple, a encore fortement augmenté. D’ailleurs, depuis le 1er octobre, la boucle est bouclée, puisque je suis désormais assujettie à la TVA. Mon emploi du temps, quant à lui, est déjà bien rempli jusqu’à début janvier.
J’ai toutefois un objectif que je n’ai pas réussi à remplir complètement cette année : me consacrer à des thématiques qui sont en lien avec mes centres d’intérêt. Ayant des contrats qui durent depuis plusieurs mois, voire années, je n’ai pas toujours eu le temps de retravailler ma cible. C’est néanmoins en cours, notamment depuis le changement en août de la charte graphique et de la ligne éditoriale de mon blog.

Quels objectifs pour 2023 ?

Pour 2023, mes objectifs sont peu nombreux et relativement simples. En effet, j’aspire à profiter au maximum de mon statut de freelance pour toujours trouver un meilleur équilibre entre ma vie professionnelle et ma vie personnelle. J’ai donc pour ambition, dans les prochains mois, de :
– me consacrer à des missions qui me passionnent véritablement ;
– mettre en place un revenu passif, pour ne plus avoir à compter uniquement sur mon temps de travail ;
stabiliser mon chiffre d’affaires de 2022 ;
– m’autoriser des vacances et jours de repos lorsque j’en ressens le besoin ;
– prévoir davantage de créneaux pour réaliser mes side projects.
Au-delà d’objectifs concrets, j’espère pouvoir continuer à m’épanouir grâce à la rédaction web. Cette activité professionnelle a été une véritable découverte il y a 5 ans, je me souhaite donc de garder le plus longtemps possible cet entrain qui m’anime !

A lire également : 3 ans de freelancing

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s