Chroniques / Reviews

Le Boiteux de la Rochebridéac – Wanda-Dominique Tahar-Lang

49004181. sy475 – roman offert par l’auteure –

TitreLe Boiteux de la Rochebridéac
Auteure : Wanda-Dominique Tahar-Lang
Publication : 2019
Genre : fiction historique
Édition lue : Amalthée
Nombre de pages : 274
Statut : lu du 26/11/19 au 03/12/19
Obtenir un exemplaire

 

Synopsis : « Mais en dehors de cela, ce qui va être le plus important et devenir le plus dangereux, c’est la montée de l’opinion publique grâce à l’imprimerie. Pour la moindre rumeur, vraie ou fausse, le peuple s’enflamme, faisant confiance aux chansons, satires, pamphlets, qui se répandent à grande vitesse. Tout ce qui est placardé sur les murs de la capitale est forcément exact. »
1789. Le peuple gronde, les rumeurs enflent. Alors que la Révolution française menace de plus en plus fortement la famille royale, la fureur des insurgés touche également ceux qui partagent son quotidien à la cour.
Le duc Henri de Castellavière a grandi et étudié aux côtés du duc de Berry. Quand ce dernier monte sur le trône de France sous le nom de Louis XVI, il est nommé conseiller particulier et diplomate.
Mais le duc semble cacher un lourd secret au sujet de son fils aîné, Christian, élevé à La Rochebridéac loin des regards, tandis que son cadet grandit à la cour…
De Versailles au cœur de la région nantaise, deux destins différents au cœur de la tourmente révolutionnaire.

Critique : Tout d’abord, je tiens à remercier Wanda-Dominique Tahar-Lang de m’avoir envoyé un exemplaire de son roman afin que je le chronique. Depuis notre rencontre en 2016, c’est devenu comme un rituel que je lise et publie un avis à propos de ses romans. Ainsi, vous avez déjà pu découvrir mon ressenti à propos de ses quatre fictions historiques précédentes (liens ci-dessous).
Lorsque j’ai reçu Le Boiteux de la Rochebridéac, j’ai d’abord été intriguée par cette couverture à la fois en couleur et en noir et blanc. Cela confère un effet singulier qui donne envie de savoir quelle histoire se cache derrière. Ensuite, c’est la quatrième de couverture qui a su attiser ma curiosité. La Révolution française est une période de l’Histoire qui me captive tout particulièrement, j’étais donc impatiente de me plonger dans cette fiction qui me permettrait de découvrir cet événement sous un nouvel angle.
Dès les premières pages, j’ai pu constater le travail de recherches qu’a effectué Wanda-Dominique Tahar-Lang. On retrouve de nombreuses figures qui ont marqué l’Histoire du pays, les relations qu’elles entretiennent et le rôle qu’elles ont pu jouer en France. Tout cela est expliqué en détails, afin de permettre au lecteur de bien comprendre le contexte dans lequel l’intrigue va se dérouler. Cependant, si ces précisions sont généralement le point fort de l’auteure, cela a également été son point faible dans ce roman. A mes yeux, trop d’informations historiques ont été données dans les deux premiers tiers de la fiction, ce qui a eu tendance parfois à me perdre. En effet, certaines idées manquaient, selon moi, de connecteurs logiques, rendant les paragraphes pas toujours cohérents les uns avec les autres. De plus, cela a laissé peu de place aux personnages fictifs. Pourtant, l’idée de départ est très bonne, puisque Wanda-Dominique Tahar-Lang est parvenue à créer des protagonistes qui vont tenter de résister face à la chute de la monarchie. Loyaux envers le Roi et la Reine, les membres de la famille du Duc de Castellavière vont se montrer héroïques jusqu’à la dernière page. Cependant, on en sait finalement peu sur eux, et notamment à propos de Christian, le protagoniste qui donne son nom au roman. Je l’ai trouvé trop en retrait par rapport à son père ou à son frère, alors que l’on s’attend justement à le suivre lui, en particulier, puisqu’il est mis en avant dès la page de couverture. Or, sur les dix-huit ans que l’on nous dépeint de sa vie, dix sont déjà mis de côté puisqu’il ne vit pas à Versailles avec ses parents. Je reste donc un peu sur ma faim, car j’aurais souhaité en apprendre davantage sur ce héros d’un autre temps.
Concernant les autres personnages, j’ai trouvé cela très intéressant de suivre les prémices de la Révolution, son explosion et l’après, tout en se positionnant d’un point de vue des royalistes et non des révolutionnaires. Cela permet de mieux appréhender l’attachement que les sujets ont pu avoir pour leur monarque, quitte à mettre leur propre vie en péril pour sauver celle du Roi ou à délaisser leurs proches. Cet angle de vue présente également cette période de l’Histoire différemment, dans le sens où l’on ressent la peur qui a pu saisir la famille royale et les personnes qui l’entouraient au moment de la prise de la Bastille et des émeutes qui ont éclaté. L’inquiétude est aussi un sentiment qui est bien retranscrit dans cette fiction, notamment lorsque le Roi et la Reine attendent leur jugement, puis leur exécution. Ces instants, décrits avec émotion, sont très forts et emportent un peu plus le lecteur dans ce récit.
En définitive, Le Boiteux de la Rochebridéac est une fiction historique qui parvient à nous plonger dans une période importante de notre Histoire, tout en nous proposant une palette de personnages inventés qui se fondent parfaitement dans le décor. Néanmoins, je suis un peu déçue que le côté historique soit justement trop présent, laissant peu de place à ces protagonistes d’évoluer et peu de chance au lecteur de s’attacher à eux. Cela reste tout de même une lecture très instructive et touchante.

Egalement de Wanda-Dominique Tahar-Lang : Le Chemin sans étoile + La Tragédie de Waltenburg + Le Violon enchanté + Le Concerto de Copenhague

2 réflexions au sujet de “Le Boiteux de la Rochebridéac – Wanda-Dominique Tahar-Lang”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s