Chroniques

J’ai quelque chose à te dire – Anne de Bourbon-Siciles

J'ai quelque chose à te dire (eBook) - E-Book - France LoisirsTitre : J’ai quelque chose à te dire
Auteure : Anne de Bourbon-Siciles
Publication : 2016
Genre : littérature contemporaine
Édition lue : France Loisirs
Nombre de pages : 333
Statut : lu du 29/06/20 au 05/07/20
Obtenir un exemplaire

 


Synopsis : 
New York, 1970. Greta, 20 ans, fille d’un émigré autrichien, professeur à Columbia, et d’une Irlandaise, galeriste bohème, s’apprête à entrer à l’université. Elle rencontre alors Jim, issu d’une famille fortunée et promis à un brillant avenir politique.
Quoique très différents, ils se fiancent ; mais, quelques jours avant leur mariage, ils sont victimes d’un accident de la route. A son réveil, Greta apprend qu’elle ne pourra jamais avoir d’enfant. Quant à Jim… il s’est volatilisé.
Pour Greta, tout est à recommencer. Elle découvrira l’effervescence de la vie parisienne, la violence de la passion sur les rives du Bosphore et la fausse quiétude des paysages du lac Léman.
J’ai quelque chose à te dire… Prisonnière d’un secret, Greta aura-t-elle le courage de s’en libérer ?

Critique : Ayant eu l’occasion de regarder plusieurs reportages sur la famille de Bourbon-Siciles, j’étais curieuse de découvrir les écrits de l’une de ses membres, à savoir Anne de Bourbon-Siciles. J’ignorais s’il allait être question de mondanités ou non, comme cela peut être le cas dans leur quotidien, ou si, au contraire, l’auteure allait aborder des sujets à l’antipode de son histoire familiale.
En me plongeant dans J’ai quelque chose à te dire, j’ai immédiatement été emportée par les personnages et les convictions qu’ils portent tout au long du récit. Qu’ils soient principaux ou secondaires, l’ensemble des protagonistes apportent une vision différente sur des thèmes variés, tels que la parentalité, l’importance d’une carrière, la religion, la maladie ou encore la fin de vie. C’est une véritable palette de sujets qui est présentée aux lecteurs et un débat qui se met en place au fil des chapitres. Les points de vue se confrontent, tout en respectant les idées et les sentiments que chacun pourrait avoir. Plus qu’un jugement, l’auteure nous propose un vrai questionnement, afin de nous permettre d’élargir nos horizons et d’être plus tolérants avec autrui.
Concernant l’intrigue, j’ai beaucoup apprécié le fait qu’elle soit partagée en trois grandes parties, puis en plusieurs sous-parties. Cela permet au récit d’évoluer progressivement, tout en laissant le temps aux personnages de se dévoiler aux lecteurs. Ainsi, nous pouvons plus facilement nous attacher à eux et, parfois même, nous identifier à leur propre parcours de vie. Alors que nous avons l’impression d’avoir affaire à une histoire légère, évoquant les différentes histoires d’amour que nous pouvons vivre, Anne de Bourbon-Siciles nous propose en réalité un roman bien plus complexe, avec de vrais messages à transmettre. Ce savant mélange entre l’ouverture aux autres et l’introspection a un impact très fort et ne peut nous laisser indifférents.
Au-delà des protagonistes et des faits mis en scène pour aborder les thèmes évoqués précédemment, l’auteure nous emmène également à travers le monde. Cela nous permet de découvrir diverses cultures, mais aussi de multiples modes de pensées. Encore une fois, cela joue un rôle important, à mes yeux, dans le bon déroulement du récit et l’impact qu’il aura sur les lecteurs. Les pays n’ont très certainement pas été choisis au hasard, et encore moins été répartis au petit bonheur la chance dans le roman. Tous apparaissent comme un personnage à part entière, tellement leur rôle est d’une importance capitale dans le développement de l’intrigue et de Greta, la figure principale de cette histoire. Personnellement, j’ai trouvé cela très pertinent, en plus d’être divertissant. Ce tour du monde en accéléré est un vrai plus pour l’intrigue.
En définitive, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire J’ai quelque chose à te dire d’Anne de Bourbon-Siciles. Bien plus qu’une histoire qui relate le quotidien de protagonistes ordinaires, l’auteure nous emmène avec elle à la découverte d’un monde libre, dans lequel chacun peut apporter sa pierre à l’édifice et décider de son avenir. Ce roman a quelque chose de profondément humain, il ne peut que vous toucher, d’une manière ou d’une autre. Je vous le recommande chaleureusement !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s