Chroniques

Nous sommes les étoiles – Rowan Coleman

Titre : Nous sommes les étoiles
Auteure : Rowan Coleman
Publication : 2015
Genre : contemporain
Édition lue : Editions de Noyelles
Nombre de pages : 362
Statut : lu du 13/06/21 au 17/06/21
Obtenir un exemplaire

Synopsis : Infirmière de nuit à l’hospice Marie Francis, Stella y côtoie de nombreux patients en fin de vie. Elle a instauré avec eux un rituel très particulier : écrire en leur nom une lettre à la personne de leur choix, qu’elle ne poste qu’après leur décès. Déclaration d’amour, confession ou même conseil pour faire fonctionner le lave-linge, Stella voit défiler sous sa plume une infinité d’instants de vie. Une mission qui lui permet d’oublier le chagrin qui a envahi son foyer : depuis son retour d’Afghanistan, handicapé, son mari Vincent s’est enfermé dans sa douleur.
A Marie Francis, Stella fait la connaissance de Hope, jeune femme de 21 ans atteinte de mucoviscidose. Obsédée par sa faible espérance de vie, Hope passe le plus clair de son temps à lire dans sa chambre, malgré les encouragements de son meilleur ami Ben à profiter de sa jeunesse. Et si en aidant sa jeune patiente, Stella renouait elle aussi avec le bonheur de vivre ?

Critique : Avant de commencer Nous sommes les étoiles, je ne connaissais pas Rowan Coleman. J’ai découvert son roman par hasard, en feuilletant le catalogue de France Loisirs. Ce sont d’abord le titre et la couverture qui ont attiré mon attention, puis le synopsis. Même si j’étais consciente que certains sujets douloureux seraient abordés dans ce roman, j’avais cette envie irrépressible de le lire. Sans vous faire languir plus longtemps, je peux vous affirmer que j’ai bien fait de succomber à la tentation.
Effectivement, dès les premières pages, j’ai aimé me plonger dans le quotidien de l’hospice Marie Francis. Nous y rencontrons notamment Stella et Hope, qui feront office de personnages principaux. Bien qu’elles aient des parcours de vie très différents, elles en sont à une période charnière qui nécessite une grande remise en question et une prise de décisions importantes. C’est précisément cette quête de sens et cette recherche de repères que nous suivons dans ce récit. Grâce à des rencontres riches en enseignement, toutes deux découvrent une part de leur personnalité qu’elles ignoraient encore, leur ouvrant alors un nouveau champ des possibles.
Ce que j’ai particulièrement apprécié dans la mise en scène de ces protagonistes, c’est que Stella comme Hope ne soient pas représentées comme des femmes infaillibles, à qui tout réussit. Au contraire, l’auteure nous propose des personnages complexes, avec leurs victoires et leurs échecs, leurs certitudes et leurs doutes. Grâce à ce côté ordinaire, tous les protagonistes de cette histoire peuvent nous rappeler quelqu’un que l’on connaît ou faire écho à notre propre expérience. Cela donne beaucoup de profondeur au récit, le rendant encore plus touchant et percutant qu’il ne l’aurait été avec des personnages moins approfondis et crédibles.
L’intrigue en elle-même m’a également beaucoup plu. J’ai aimé suivre l’évolution des personnages et de leur quête au fil des jours. Le fait de découvrir que plusieurs d’entre eux étaient finalement liés, sans le savoir, m’a donné envie de lire toujours plus de chapitres, pour connaître la suite des événements. La seule chose qui m’ait retenue de dévorer ce roman en quelques heures seulement, ce sont les émotions qu’il nous procure. Ce récit est poignant, non seulement en raison des thèmes qui sont abordés (la mucoviscidose, la mort, la guerre, la maladie, le suicide ou encore l’acceptation de soi), mais aussi grâce à la justesse de la plume de l’auteure. Elle parvient, avec brio, à nous transmettre ses différents messages avec beaucoup de force, ainsi que de la tendresse. Etant particulièrement réceptive à ce genre de sensations, je me devais de prendre mon temps pour en apprécier chaque nuance.
En définitive, Nous sommes les étoiles est un roman qui nous fait passer par toutes les émotions. Grâce à des personnages issus de diverses générations et venant d’horizons différents, Rowan Coleman nous propose un récit émouvant, qui nous marque d’une façon ou d’une autre. Je vous le recommande chaleureusement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s