Interviews

Interview with Arnulfo Cantarero (eng./fr.)

Hello bookies!
I come back today with a new kind of article. Indeed, I wanted to know more about the writing experience and for this, I had to talk to an author to find some answers. For this first episode, this is Arnulfo Cantarero who took the time to answer me.
As you may know, Arnulfo Cantarero is the first author who sent me his novel after visiting my Instagram page. If you do not know, Arnulfo Cantarero is based in California and has written Emotions, a sci-fi story about Jason who can’t feel like us but tries everyday. If you want to read my review, this is here. Since the day he contacted me, I had the opportunity to review other novels but Arnulfo will always be the first author who trusted me and I will always be thankful for that. Even if it has been a year now since this opportunity, we continue to talk to each other and Arnulfo has sent me the new version of Emotions to have a look on it. To celebrate this first year of friendship, I have asked him some questions about his writing experience, his literary top 5, etc. Here are his answers…

1.      Have you always wished to become an author or is it pretty new?

A: Ever since I can remember. I used to come up with stories in my head but never putting them on paper. I would watch TV and dream of creating something original, or maybe seeing a different turn in a story I was reading. One day, in college, I decided to finally put pen to paper (sort of speak, I’ve always used a computer) and started writing. It was such a release! My only regret is not starting earlier.

 2.      How did you choose to write a sci-fi novel instead of another genre?

A: I’ve always being a sci-fi buff. One of my earliest memories is of Star Trek and Superman, and I always wanted to belong into one of those worlds (as long as it wasn’t a red shirt on Star Trek, lol) I’ve tried my hand at normal real world writing, and I got bored. I guess I get too much normality around me and I want to escape into something extraordinary.

 3.      When you create a character, do you find your inspiration in a real person or is it pure fiction?

A: A bit of both. Sometimes I’ll talk to a friend and realize that with a few tweaks, I can make that person into a really vivid character. At other times, especially when creating an antagonist, I have to really use my imagination to make this person not only unlikable but also relatable. A bit harder when you don’t have a real-world counterpart (which can be a good thing considering what I write)

 4.      When you write, does it come naturally or do you have some difficulties?

A: It comes naturally most of the time. I have a rough idea already before sitting down. When I get in front of a keyboard, I can see and hear everything in HD. I can see inside their heads so much better and the story grows beyond what I could’ve imagined beforehand.

 5.      Were you sad when you put the final point for Emotions? How did you feel when you realized you were done?

A: It was such an odd feeling because I knew there were so many more stories for these characters, but I had to put a final point somewhere. When I wrote the final line, my mind immediately started thinking, “Okay, you know what you need to do. More Emotions!” and the sequels were born. It’s always hard knowing when to quit a story and leave people wanting more but there’s a formula that any good writer (and reader) knows by heart. Intro, buildup, climax and afterwards before you plant the seeds for the next part.

 6.      I know you are writing the sequel of Emotions, will it be the last one of the series?

A: There are at least three more parts to Emotions. I won’t give it away, but I already have an offshoot to the story with new characters but still in the same universe. Even the three sequels are not written in stone, there are so many stories in that universe. I just need to find the right ones.

7. Do you plan to write other novels after these ones? If yes, do you want to try another genre?

A: Alas, not sure I could handle other genres. I need that extra element to make it click in my head. A good science fiction story doesn’t have to be a space opera to fascinate the world. They always say write what you know and I know, and love, science fiction.

 8.      How do you feel when you read a review on your novel?

A: Nervous at first since I know everybody is different and what one person loves, another may not, so I never know if it’ll be good (I hope though). When I read it, and it’s good, I get all giddy and super happy. I’ve been around others when I read my new reviews, and they describe me as if someone gave me a shot of speed. I talk and move super fast, and I’m all smiles, and can’t stop. I get fueled by pure endorphins. I could be dead tired, and I’ll perk up like you wouldn’t believe!

9. How did you feel when your novel was read for the first time? Were you excited, anxious or impressed?

A: Anxious. The very first person that read my novel was my sister, and she’s a super harsh critic. I knew she’d be honest with me, and when she gave me a thumbs up, I knew I had found my true calling.

10. Do you find inspiration thanks to other authors and novels?

A: I do. I see others that have come before me, and I know that if I’m tenacious enough, one day, I hope to make my idols my competition. Although, I rather we be friends and go to parties together where we eat pizza and watch TV all day. Or a barbecue would be good too.

11. Who are your favorite authors?

A: There are so many but among a few Jim Butcher (the Dresden Files), Arthur C. Clarke (2001, a Space Odyssey), Isaac Asimov (I, Robot), J.K. Rowling (no need to mention her work) to name a few.

12. Can you give us your literary top 5? (favorite books)

A: 1. From the Earth to the moon (read it so many times, the man was a visionary)
2. Love Child
3. the first Harry Potter
4. 2001, a Space Odyssey
5. Storm front (from the Dresden Files)

A huge thank you to Arnulfo Cantarero for taking the time to answer my questions and with such honesty.
If you have not read Emotions yet, you definitely have to take a look at it. I am sure you will love it!

************

Bonjour les amis !
Je reviens aujourd’hui avec un nouveau genre d’article. En effet, depuis quelques temps, je songeais à me renseigner un peu plus sur l’exercice de l’écriture et quoi de mieux pour obtenir des réponses que de poser des questions directement à un auteur ? Pour ce premier entretien, c’est Arnulfo Cantarero qui a accepté de me donner des réponses.
Comme vous le savez peut-être déjà, Arnulfo est le premier auteur à m’avoir envoyé son roman pour une critique. Si vous ne le saviez pas, c’est un auteur basé en Californie et qui a écrit Emotions, un roman de science-fiction dans lequel nous suivons Jason, qui ne peut pas ressentir les mêmes émotions que nous mais qui essaye chaque jour, en compagnie de ses nouveaux amis. Pour en savoir plus, vous pouvez lire ma critique (lien plus haut). Pour en revenir à Arnulfo, il est et restera donc le premier à m’avoir fait confiance en tant que critique littéraire et je lui serai toujours reconnaissante pour cela. Même si cela fait maintenant un an qu’il m’a envoyé son roman, nous n’avons jamais cessé de discuter l’un avec l’autre et Arnulfo m’a envoyé les nouvelles versions d’Emotions afin que je lui donne à nouveau mon ressenti. Pour célébrer cette année d’amitié, je lui ai posé quelques questions sur son expérience de l’écriture mais aussi des questions sur ses goûts littéraires. Voici ses réponses…

  1. As-tu toujours rêvé de devenir écrivain ou est-ce nouveau ?
    Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu être écrivain. J’avais l’habitude de créer des histoires dans ma tête mais je ne les écrivais jamais. Je pouvais regarder la télévision et rêver de créer quelque chose d’original ou bien d’imaginer une alternative à l’histoire que je lisais. Un jour, à l’université, j’ai finalement décidé de me lancer et de commencer à écrire (façon de parler, je n’utilise que des ordinateurs). C’était un grand soulagement ! Mon seul regret est de ne pas avoir commencé plus tôt.
  2. Comment as-tu choisi d’écrire de la science-fiction plutôt qu’un autre genre ?
    J’ai toujours été un fou de science-fiction. Mes premiers souvenirs font référence à Star Trek et Superman, et j’ai toujours souhaité faire partie de l’un de ces mondes (du moment que ce n’était pas Star Trek avec un slip rouge !). J’ai essayé d’écrire en créant un monde réel mais je me suis ennuyé. Je suppose que c’est déjà trop normal autour de moi et j’avais envie de m’évader avec quelque chose d’extraordinaire.
  3. Quand tu crées un personnage, trouves-tu ton inspiration grâce à une personne réelle ou est-ce de la fiction pure ?
    Un peu des deux. Des fois, je vais parler à un ami et réaliser qu’en peaufinant un peu le caractère, je peux faire en sorte que cette personne devienne un véritable personnage. D’autres fois, surtout lorsque je crée un antagoniste, je dois vraiment utiliser mon imagination pour le rendre non seulement détestable mais aussi pertinent. C’est plus difficile lorsque l’on ne se repose pas sur un monde réel (ce qui peut être vrai en ce qui concerne ce que j’écris).
  4. Quand tu écris, est-ce naturel ou as-tu des difficultés ?
    Cela se fait naturellement la plupart du temps. J’ai déjà une idée assez précise avant de m’asseoir pour m’écrire. Quand je m’installe devant le clavier, j’ai une vision en haute définition de ce que je veux faire. Je peux lire dans les pensées de mes personnages et l’histoire va bien plus loin que ce que j’avais pu imaginer au départ.
  5. Etais-tu triste quand tu as mis le point final à Emotions ? Qu’as-tu ressenti lorsque tu as réalisé que tu avais fini ?
    C’était tellement un sentiment étrange, parce que je savais qu’il y avait encore beaucoup d’histoires possibles pour ces personnages, mais je me devais d’arrêter quelque part. Quand j’ai écrit la ligne finale, mon esprit a immédiatement pensé : « D’accord, tu sais ce que tu as à faire. Plus d’Emotions ! » et la suite était née. C’est toujours difficile de savoir quand l’histoire doit se terminer et de laisser des lecteurs qui veulent en savoir plus mais il y a une expression que tout bon auteur (et lecteur) connait par coeur : introduction, développement, apogée et l’après, afin de semer les graines pour la partie suivante.
  6. Je sais que tu es en train d’écrire la suite d’Emotions. Est-ce que ce sera le dernier tome de la série ?
    Il y a au moins trois autres parties à Emotions. Je ne vais pas tout révéler mais j’ai déjà une variante de l’histoire avec de nouveaux personnages mais toujours le même univers. Même les trois autres tomes ne sont pas solidement écrits, il y a tellement d’histoires possibles dans cet univers. J’ai juste besoin de trouver les bonnes.
  7. Envisages-tu d’écrire d’autres romans après ceux-ci ? Si oui, souhaites-tu essayer un autre genre ?
    Hélas, je ne suis pas sûr de pouvoir gérer un autre genre. J’ai besoin de cet élément extraordinaire pour que ça fasse tilt dans ma tête. Une bonne histoire de science-fiction n’a pas besoin d’être un opéra de l’espace pour fasciner le monde. On dit toujours « écris ce que tu connais » et ce que je connais, et j’aime, c’est la science-fiction.
  8. Comment te sens-tu lorsque tu lis une critique de ton roman ?
    Nerveux, d’abord, puisque je sais que tout le monde est différent et que ce qu’une personne aime, une autre peut ne pas l’apprécier, donc je ne sais jamais si ce sera bien (mais je l’espère). Quand j’en lis une et que c’est positif, je me sens pris de vertiges et très heureux. J’ai déjà lu des critiques en étant entouré de d’autres personnes et elles me décrivent comme quelqu’un qui aurait pris un énergisant. Je parle et bouge super vite, je suis tout sourire et je ne peux plus m’arrêter. Je fonctionne à l’endorphine. Je pourrais être comme mort et cela me reboosterait d’une manière inimaginable.
  9.  Comment te sentais-tu quand ton roman a été lu pour la première fois ? Etais-tu excité, anxieux ou impressionné ?
    Anxieux. La toute première personne qui a lu mon roman était ma soeur et elle est une critique très dure. Je savais qu’elle serait honnête avec moi et quand elle me donna son feu vert, je savais que j’étais sur la bonne voie.
  10. Trouves-tu l’inspiration grâce à d’autres auteurs et romans ?
    Oui. J’en ai vus qui ont réussi avant moi et je sais que si je suis assez tenace, un jour, je pourrais faire de mes idoles des concurrents. Cependant, je préférerais être ami avec eux et faire la fête en leur compagnie où l’on mangerait de la pizza et regarderait la télé toute la journée. Un barbecue serait bien aussi !
  11. Qui sont tes auteurs favoris ?
    Il y en a tellement mais parmi eux, il y a Jim Butcher (the Dresden Files), Arthur C. Clarke (2001, a Space Odyssey), Isaac Asimov (I, Robot) et JK Rowling (pas besoin de citer son oeuvre) pour ne citer qu’eux.
  12. Peux-tu nous donner ton Top 5 littéraire ? (livres favoris)
    1 – From the Earth to the Moon (je l’ai lu tellement fois, l’auteur était visionnaire !)
    2 – Love Child
    3 – le premier Harry Potter
    4 – 2001, a Space Odyssey
    5 – Storm Front (the Dresden Files)

Un grand merci à Arnulfo Cantarero d’avoir pris le temps de répondre à mes questions et avec une telle honnêteté !
Si vous n’avez pas encore lu Emotions, je vous le conseille vivement. Je suis sûre que vous allez adorer !

1 réflexion au sujet de “Interview with Arnulfo Cantarero (eng./fr.)”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s