Chroniques / Reviews

Les Serres du Griffon – Maxime Duranté

36690546Titre : Les Serres du Griffon
Auteur : Maxime Duranté
Publication : en cours d’écriture
Genre : mid-fantasy
Édition lue : PDF
Nombre de pages : 314
Statut : lu du 30/11/17 au 05/12/17
Obtenir un exemplaire

 


Synopsis :
 Il est une lame comme une hirondelle,
Qui d’avoir avec la Mort par trop chanté,
A perdu toute la force de ses ailes ;
Depuis lors dans les neiges demeure figée.

Son fil en parts égales d’acier et de sang
Dort profondément au creux du nid glacé.
Souvent pour un rouge-gorge on la méprend,
Mais ce n’est qu’un masque qu’elle n’a su ôter.

Sur Norrasq brillera une aurore prochaine,
La neige de son cercueil alors fondra.
Eveillé par le feu solaire de la peine,
Son trille porté au sud retentira.

Critique : Je tiens à remercier L’Attelage, et tout particulièrement Maxime Duranté, qui donne accès à certains de leurs écrits. C’était un plaisir de me plonger dans cet univers si bien travaillé.

Il faut savoir que, pour l’instant, nous ne pouvons lire que les quatre premiers chapitres du tome I des Serres du Griffon. Par conséquent, ma chronique ne concerne que cette partie et sera complétée lorsque la suite sera disponible.
Les Serres du Griffon propose un univers parfaitement mis en place et mené par son auteur. Dès les premières pages, on ne peut que remarquer le travail fourni, aussi bien dans la construction des personnages que des lieux et de l’intrigue en elle-même, mais également dans le choix du vocabulaire et l’aspect très littéraire de l’écriture. Tous ces aspects participent à la création d’une atmosphère bien singulière, en parfaite harmonie avec le monde dépeint dans ces chapitres.
De plus, les protagonistes, qu’ils soient humains ou griffons, ont tous un rôle à jouer dans cette intrigue et ont cette particularité qui font qu’ils apportent tous quelque chose à l’histoire. Il n’y a pas de personnages plus en retrait, sans véritable intérêt pour l’ensemble du texte. Je trouve important de le souligner car, bien souvent, quand il y a de nombreux personnages, on a tendance à se perdre ou à ne pas vraiment prêter attention à tous. Ici, ce n’est pas le cas et c’est bien appréciable, même si certains protagonistes ne sont pas les plus agréables que j’aie pu rencontrer !
Je tiens d’ailleurs à saluer le travail des illustrateurs qui m’ont permis de me faire une idée plus précise des personnages et des griffons. Les descriptions de l’auteur ont beau être très précises, je trouve toujours cela plaisant de me faire une idée plus concrète grâce à des illustrations.
Enfin, si je devais avoir un avis plus mitigé sur un point, ce serait sur la longueur des chapitres. Personnellement, je reste plus facilement concentrée face à des chapitres courts ou de longueur moyenne, d’autant plus que cela apporte un certain rythme à l’intrigue. Ici, il est vrai qu’ils sont longs, parfois même très longs, et même si j’étais prévenue par l’auteur, j’ai eu parfois un peu de mal à rester totalement plongée dans l’action. Cependant, cela ne gâche en rien la qualité littéraire de cet écrit.

Pour (re)découvrir l’interview de Maxime Duranté, c’est par ici.

 

2 réflexions au sujet de “Les Serres du Griffon – Maxime Duranté”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s