Chroniques / Reviews

Au Bout de la nuit – Bruno Bouzounie

41174969– roman offert par l’auteur –

Titre : Au Bout de la nuit
Auteur : Bruno Bouzounie
Publication : 2018
Genre : thriller
Édition lue : auto-édition
Nombre de pages : 481
Statut : lu du 29/10/18 au 02/11/18
Obtenir un exemplaire


Synopsis :
Avril 1992. Les membres inférieurs d’un corps sont retrouvés dans le centre-ville de Bordeaux. Le seul signalement auquel la police peur se référer est celui d’un homme à la stature hors du commun. Sur fond de rite païen et de légende arthurienne, un jeune lieutenant de police, Damien Sarde, qui vient d’intégrer la PJ, plonge au cœur de sa première enquête. Le criminel va restituer au fil des jours les morceaux du cadavre inconnu, autant de pièces macabres au service d’un puzzle machiavélique. Avec l’aide d’une universitaire québécoise, Damien Sarde découvre peu à peu le rapport entre le meurtre et son passé. Un passé qui en refaisant surface va se transformer en cauchemar…

Critique : Tout d’abord, je tiens à remercier Bruno Bouzounie de m’avoir envoyé un exemplaire de son roman afin que je le chronique. C’était un plaisir de découvrir ce thriller à l’intrigue haletante.

Dans un premier temps, c’est le synopsis qui m’a donné envie de lire ce roman. J’ai toujours été captivée par les légendes arthuriennes, je ne pouvais donc pas manquer cette occasion de me plonger dans une intrigue qui allait en reprendre les codes. Puis dans un second temps, c’est le suspense qui est installé dès les premiers chapitres qui m’a convaincue de dévorer cette histoire. J’ai rapidement été happée par les mystères qui planaient au-dessus de cette enquête, essayant d’émettre des hypothèses, à l’image de Damien et de ses coéquipiers. Bien sûr, j’étais loin de la réalité et même en cherchant bien dans les détails de la narration, je n’aurais pas pu imaginer un tel dénouement. Jusqu’à la dernière page, l’auteur sait nous surprendre et retourner la situation de manière à nous apporter toujours plus d’éléments pour rendre l’intrigue plus complexe encore. Pour moi, c’est une belle réussite. Vous savez à quel point j’aime être baladée dans un roman et tomber de haut au cours du dernier chapitre. Dans Au Bout de la nuit, c’est exactement ce qui s’est passé.
Côté personnages, j’ai beaucoup aimé leur singularité et, encore une fois, la complexité de leur personnalité. Je n’en dirai pas plus, au risque de vous dévoiler trop d’éléments, mais vous comprendrez en lisant ce roman à quel protagoniste en particulier je fais référence. L’auteur ne s’est pas contenté de créer des personnages principaux et secondaires et de les faire jouer un rôle dans l’histoire. Ils évoluent véritablement au fil des chapitres et ont des liens vraiment développés, parfois inattendus, qui renforcent le suspense déjà intense grâce à l’enquête.
J’ai aussi beaucoup aimé la construction du récit qui nous fait voyager dans le temps d’un chapitre à un autre, rendant la réflexion à propos de l’enquête en cours parfois plus difficile, mais c’est ce qui fait que ce roman est addictif. Les références au Roi Arthur et à ses légendes servent bien l’enquête et donnent une certaine originalité à l’histoire. J’ai été convaincue par cet aspect du récit.
Vous l’aurez compris, j’ai pris beaucoup de plaisir à me plonger dans ce thriller captivant et à essayer de démêler le vrai du faux. Si vous aimez vous triturer les méninges et les légendes arthuriennes, je vous conseille vivement de lire Au Bout de la nuit.

2 réflexions au sujet de “Au Bout de la nuit – Bruno Bouzounie”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s