Chroniques / Reviews

Changer l’eau des fleurs – Valérie Perrin

38735127Titre : Changer l’eau des fleurs
Auteure : Valérie Perrin
Publication : 2018
Genre : littérature contemporaine
Édition lue : Albin Michel
Nombre de pages : 555
Statut : lu du 22/10/18 au 28/10/18
Obtenir un exemplaire

 


Synopsis :
Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués viennent se réchauffer dans sa loge où rires et larmes se mélangent au café qu’elle leur offre. Son quotidien est rythmé par leurs confidences. Un jour, parce qu’un homme et une femme ont décidé de reposer ensemble dans son carré de terre, tout bascule. Des liens qui unissent vivants et morts sont exhumés, et certaines âmes que l’on croyait noires se révèlent lumineuses.

Critique : C’est d’abord sur les réseaux sociaux que j’ai entendu parler des romans de Valérie Perrin, Les oubliés du dimanche et Changer l’eau des fleurs. J’étais déjà très intriguée alors quand j’ai su que l’auteure serait présente au salon du livre de Vannes en juin dernier, je n’ai pas hésité une seconde avant de me rendre sur son stand pour les acheter. Je ne regrette pas du tout mon achat, bien au contraire. Je comprends parfaitement pourquoi Changer l’eau des fleurs a reçu autant de retours positifs.
Pour être tout à fait honnête, j’ai mis du temps avant de véritablement entrer dans l’histoire. Entre les nombreux personnages, les changements d’année d’un chapitre à un autre et les diverses sous-intrigues qui en découlent, j’avais du mal à m’attacher à un protagoniste en particulier et à être vraiment captivée par l’histoire. Puis le suspense s’est installé, certains éléments ont été dévoilés et je me suis prise au jeu de l’enquête avec Violette et Philippe. J’ai finalement appris à connaître Violette et ai ressenti beaucoup d’empathie et de compassion pour elle. Sa vie a été semée d’embûches, mais malgré tout, elle continue sur sa lancée et sait profiter des petits bonheurs du quotidien. C’est une belle leçon de vie qu’elle nous offre et nous permet de relativiser, de lâcher prise et d’apprécier les petits plaisirs, même les plus anodins.
J’ai été particulièrement surprise par la révélation finale, ne m’attendant pas du tout à un dénouement comme celui-ci. J’ai été trompée par les différents témoignages et points de vue, ne cherchant pas la réponse dans les non-dits. Je l’avoue, je n’étais pas loin de verses quelques larmes à ce moment-là. Non seulement le contexte est touchant, mais en plus, l’écriture de l’auteure amplifie ce sentiment d’injustice envers Violette et cette volonté de la réconforter du mieux qu’on peut. On espère le meilleur pour elle à l’avenir, même si cela semble parfois difficile. Je ne vous en dirai pas plus pour que vous ayez le plaisir de découvrir la fin par vous-mêmes. Je peux simplement affirmer que j’ai été emportée par les deux derniers chapitres du roman, qui ont su me convaincre encore un peu plus que ce roman est à lire au moins une fois dans sa vie, pour sa beauté, pour son message d’espoir et pour toute l’humanité qu’il contient.
Vous l’aurez compris, j’ai été séduite par l’histoire bouleversante de Violette. Je n’avais clairement pas envie de la quitter et souhaitais prolonger ma balade dans les allées de son cimetière. Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de découvrir Changer l’eau des fleurs, je vous conseille vivement d’y remédier au plus vite. C’est une histoire qui saura vous attendrir et réveiller le meilleur qui sommeille en vous.

2 réflexions au sujet de “Changer l’eau des fleurs – Valérie Perrin”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s