Chroniques

Le Chant des cigales après la pluie – Camille Lesur

Titre : Le Chant des cigales après la pluie
Auteure : Camille Lesur
Publication : 2020
Genre : feel-good
Édition lue : Editions Jouvence
Nombre de pages : 135
Statut : lu du 12/04/21 au 13/04/21
Obtenir un exemplaire

Synopsis : Christine Boulet, jeune trentenaire aux allures de grand-mère, se rêve transparente et porte des tenues camouflant son manque de confiance en elle. Ses journées se ressemblent toutes avec la même routine, sans vie. Christine n’a pas d’amis, les seules aventures qui lui sont données à vivre sont celles des héroïnes des romans qu’elle dévore lors de sa pause déjeuner.
Un soir de déprime, elle participe à un concours « pour rencontrer la personne qui changera sa vie ». Contre toute attente, elle remporte le premier prix et dès le lendemain regrette déjà son coup de tête. Elle ignore donc les enveloppes nacrées qui lui sont adressées, mais il semblerait qu’on ne lui laisse plus le choix : si elle a tenté sa chance à ce jeu, c’est qu’elle souhaitait que quelque chose change. Et si le changement peut faire peur, « ils » ne la laisseront pas tomber.
En partance pour l’Italie, elle doit maintenant se laisser porter… Qui est cette mystérieuse personne qui va changer sa vie ?
Préparez-vous un cappuccino et offrez-vous une véritable bouffée d’air frais à l’italienne en compagnie de Christine, Giulia, Paola, Pedro, Ugo, Serena, Carla, Bianca et Livia !

Critique : C’est tout à fait par hasard que j’ai eu l’opportunité de découvrir Le Chant des cigales après la pluie. Je ne connaissais ni Camille Lesur, ni les Editions Jouvence. Toutefois, la couverture et le synopsis ont su me donner l’envie d’en savoir plus sur ce livre.
Ainsi, je me suis lancée dans cette histoire pleine de vie et de légèreté, me laissant porter par la dolce vita italienne que l’auteure parvient à retranscrire de chapitre en chapitre. Véritable roman feel-good, j’ai pris plaisir à suivre les aventures de Christine et de ses nouveaux amis. Tous les ingrédients sont réunis pour nous faire passer un agréable moment de lecture, tout en nous rappelant que les clés du bonheur sont constamment en nous.
J’ai aimé me prendre au jeu de ce séjour en Italie impromptu, rythmé par les rebondissements inattendus et les rencontres hautes-en-couleur. Bien que le schéma de l’histoire soit plutôt courant dans les livres feel-good, j’ai été séduite et ai enchaîné les pages sans véritablement m’en rendre compte. Cela vient certainement des protagonistes, qui me sont apparus comme si je les connaissais déjà. J’avais la sensation de me retrouver face à des amis ou à des membres de ma famille, et que j’avais affaire à une nouvelle scène de notre quotidien. Cette ambiance familiale et chaleureuse joue beaucoup dans cette impression de cocon et d’être à son aise que l’on peut constater dès les premières pages. Cela était d’autant plus vrai pour moi, puisque je me suis beaucoup identifiée à Christine, la figure principale de ce récit. Plusieurs passages la concernant ont su m’émouvoir, au point d’en avoir les larmes aux yeux. Mais très vite, le sourire revient grâce à des scènes qui nous réchauffent le cœur.
Toutefois, si je me suis peu à peu attachée aux personnages et ai apprécié l’intrigue que Camille Lesur nous propose, je dois reconnaître que je suis restée un peu sur ma faim. Je suis consciente que la longueur du récit était un critère à respecter pour participer au Prix du roman bien-être, mais je regrette que certains passages, qui me semblaient pourtant importants, aient été passés sous silence, tandis que d’autres, plus insignifiants, aient été développés. Je ne suis pas certaine que l’accent ait été mis sur les bons éléments, afin d’assouvir la curiosité des lecteurs. La fin, par exemple, m’a semblé quelque peu précipitée, comme sortie de nulle part. J’aurais aimé en savoir plus sur l’avenir de Christine et sur son évolution, au fil des années.
Pour conclure, j’ai donc passé un agréable moment à lire Le Chant des cigales après la pluie. Je regrette, néanmoins, de ne pas avoir plus d’éléments à ma disposition pour imaginer la suite des événements. Cette histoire mériterait vraiment d’être allongée, avec un second tome, par exemple.

1 réflexion au sujet de “Le Chant des cigales après la pluie – Camille Lesur”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s