Chroniques / Reviews

Les Disparus du Clairdelune – Christelle Dabos

26008840Titre : La Passe-Miroir : Les Disparus du Clairdelune
Auteure : Christelle Dabos
Publication : 2015
Genre : fantastique
Édition lue : Gallimard
Nombre de pages : 552
Statut : lu du 11/01/18 au 23/01/18
Obtenir un exemplaire

 


Synopsis :
 Officiellement introduite à la cour comme Vice-conteuse, Ophélie découvre les mondanités d’un univers où complots et tensions politiques sont à l’œuvre derrière les belles apparences. Entre l’arrivée de sa famille au Pôle et les exigences de Farouk, elle n’a d’autre choix que de s’appuyer sur Thorn, son énigmatique fiancé. Quand des nobles disparaissent les uns après les autres, la liseuse d’Anima doit user de ses talents pour mener l’enquête. Une mission qui va l’entraîner beaucoup plus loin que prévu, au cœur d’une vérité plus redoutable que tout ce à quoi elle s’était préparée…

Critique : Si j’attendais beaucoup du premier tome de cette série, j’ai essayé d’être plus neutre pour le deuxième, afin de me laisser vraiment emporter par l’univers de l’auteure. Et ce fut le cas ! L’intrigue et les personnages ont su plus me convaincre que lors du tome précédent. L’ensemble est plus approfondi, plus pertinent et les descriptions étaient plus captivantes que celles qui permettaient de mettre en place l’intrigue dans Les Fiancés de l’hiver. On est vraiment dans le vif du sujet et les protagonistes deviennent, à mes yeux, de plus en plus intéressants et attachants. J’aime beaucoup le duo formé par Ophélie et Thorn, principalement parce qu’ils sont différents des personnages que l’on a l’habitude de voir dans les romans Young Adult. C’est d’ailleurs le cas pour tous les protagonistes qui interviennent dans cette intrigue. Ils ont tous ce petit truc en plus qui fait qu’ils représentent la diversité des être humains et de notre monde. On est loin des stéréotypes bien trop souvent mis en avant dans les romans, notamment en termes de physique puisque nous retrouvons ici des personnages en surpoids ou avec des cicatrices. Je trouve cela indispensable dans la littérature d’aujourd’hui de parler de nos différences. Dans cette série, cela est proposé d’une manière subtile, sans que l’intrigue ne tourne qu’autour de cela. J’apprécie beaucoup de pouvoir m’évader avec un univers singulier et parfaitement construit, tout en faisant face à un texte qui propose de belles valeurs.
Je vais vite me plonger dans le troisième tome pour poursuivre cette aventure haletante et passionnante !

Également de Christelle Dabos : Les Fiancés de l’hiver + La Mémoire de Babel

4 réflexions au sujet de “Les Disparus du Clairdelune – Christelle Dabos”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s