Chroniques / Reviews

The Kiss – Marie Rutkoski

38504720Titre : The Kiss
Auteure : Marie Rutkoski
Publication : 2018
Genre : young adult, aventure
Édition lue : Lumen
Nombre de pages : 631
Statut : lu du 18/01/19 au 25/01/19
Obtenir un exemplaire

 


Synopsis :
 Gagner peut être la pire des malédictions…
La guerre a éclaté. Arin se retrouve au centre des affrontements, avec l’Orient comme allié et, pour ennemi, l’Empire qui l’avait réduit en esclavage. Il est enfin parvenu à fermer son esprit au souvenir obsédant de Kestrel, même s’il ne parvient pas tout à fait à l’effacer de sa mémoire. Mais sa décision est prise : il n’a plus que faire de celle qui, le croit-il, soutient l’Empereur envers et contre tout, malgré les innocents massacrés, malgré le danger qui menace Arin et les siens…
Mais la vérité est tout autre. C’est loin au nord, dans un des nombreux camps de travail impériaux, que dépérit peu à peu Kestrel, fiancée déchue de l’héritier de l’Empire. Droguée – une façon de s’assurer de son obéissance -, elle risque de perdre un peu plus chaque jour, comme les prisonniers qui l’entourent, tout souvenir de sa vie passée. Déjà, plus au sud, les combats font rage, et les vies d’Arin et de Kestrel se retrouvent prises entre le marteau et l’enclume…
Pour elle comme pour lui, l’heure est venue de jouer cartes sur table. Mais quand les enjeux sont aussi élevés, est-il vraiment possible de remporter la mise ? Dans un monde nouveau, né de l’imagination d’une auteure unanimement saluée pour son talent, découvrez les jeux de pouvoir, les coups de bluff et les enjeux vertigineux de la partie de poker menteur à laquelle se livrent deux espions pris dans les nasses de deux causes ennemies !

Critique : Si vous lisez régulièrement mes chroniques, vous savez probablement que j’avais adoré me plonger dans le premier tome de la série de Marie Rutkoski, The Curse. L’univers dépeint au cours du récit est très éloigné de ce que j’ai l’habitude de lire et c’est justement cela qui m’a convaincue de poursuivre avec le deuxième tome, The Crime. Cependant, mon enthousiasme a été un peu moins prononcé lors de cette lecture à cause de longueurs et passages moins pertinents pour l’ensemble de l’histoire. Malgré tout, j’étais impatiente de pouvoir connaître le dénouement de cette trilogie et la destinée d’Arin et Kestrel.
Dès les premières pages de The Kiss, j’ai été de nouveau emportée par l’écriture de Marie Rutkoski et l’intrigue qu’elle a imaginée. Les détails sont nombreux et précis, afin de plonger le lecteur dans son univers, comme s’il faisait partie de l’action. On se prend au jeu des suppositions et de la stratégie avec Kestrel, tout en se battant aux côtés d’Arin et Roshar pour la liberté des peuples. Tout au long du récit, on n’a pas le temps de s’ennuyer. Le roman a beau faire 631 pages, on est tenu en haleine du début jusqu’à la toute fin. Il y a sans cesse des rebondissements et des retournements de situation auxquels on ne s’attendait pas, mais qui sont parfaitement pensés par l’auteure pour surprendre ses lecteurs.
Côté personnages, je suis toujours autant attachée au duo de tête, Kestrel et Arin. Je suis d’ailleurs triste de devoir leur dire au revoir, maintenant que j’ai terminé la trilogie. Tous les deux sont des protagonistes singuliers, à la fois touchants et détestables sur certains points. C’est cette complexité qui fait la force du récit puisqu’on ne peut jamais anticiper ce qui va se passer lors du prochain chapitre. Il y a toujours des éléments qui auront été passés sous silence afin que l’on soit étonné par telle ou telle décision ou action.
Enfin, sans vous en dire trop pour vous laisser le plaisir de le découvrir vous-mêmes, je peux vous affirmer que j’ai été particulièrement convaincue par le dénouement du roman et donc de la trilogie. C’est exactement le genre de fin que j’espérais. L’histoire ne pouvait pas mieux se terminer à mes yeux !
Vous l’aurez compris, j’ai été charmée par The Kiss, et d’une manière générale par la trilogie The Curse. Si vous ne l’avez pas encore lue, je vous la conseille vivement. Pour ma part, c’est un véritable coup de cœur !

Également de Marie Rutkoski : The Curse + The Crime

2 réflexions au sujet de “The Kiss – Marie Rutkoski”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s