Chroniques / Reviews

The Curse – Marie Rutkoski

33855365– roman offert par Interforum –

Titre original : The Winner’s Curse
Auteure : Marie Rutkoski
Publication : 2017
Genre : aventure, young adult
Édition lue : Lumen
Nombre de pages : 456
Statut : lu du 04/05/17 au 10/05/17
Obtenir un exemplaire


Synopsis
: Gagner peut être la pire des malédictions…
Fille du plus célèbre général d’un empire conquérant, Kestrel n’a que deux choix devant elle : s’enrôler dans l’armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n’est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la « malédiction du vainqueur » : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l’objet de sa convoitise.
Elle ignore encore qu’elle est loin, bien loin, d’avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l’esclave, Arin, et comprend qu’il n’est pas qui il paraît… Mais ce qu’elle soupçonne n’est qu’une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.
Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l’imagination d’une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple.

Critique : Tout d’abord, je tiens à remercier Interforum de m’avoir envoyé ce roman afin que je le découvre. Ce fut, une nouvelle fois, une lecture passionnante !

Je dois avouer qu’au début, j’ai eu un peu de mal à me mettre dans l’histoire, ne sachant pas vraiment où l’auteure voulait nous emmener. Cependant, plus les chapitres avançaient, plus je m’attachais aux personnages principaux, Kestrel et Arin, qui entretiennent une relation bien particulière mais surtout captivante. En effet, dès le début de l’intrigue, on sent que quelque chose de spécial va relier les deux protagonistes, sans vraiment imaginer jusqu’où cette relation peut aller. Et effectivement, on est loin de pouvoir tout prévoir au début du roman. C’est ce que j’apprécie le plus dans cette histoire : chaque chapitre apporte son détail qui fait la différence et un retournement de situation qu’on ne pouvait absolument pas anticiper. Une chose est certaine, j’ai été complètement emportée par cette intrigue !

Ce qui fait la force de ce roman, ce sont très probablement ses personnages mais aussi le contexte. En effet, Kestrel est une jeune femme forte, stratège et au caractère bien trempé. Cependant, elle a aussi ses faiblesses, ce qui fait d’elle une héroïne plausible et plus réelle que d’autres que l’on peut retrouver dans des romans d’aventure. J’ai également aimé le fait qu’elle ne puisse pas s’empêcher de jouer à un jeu d’argent, « Crocs et venin ». Ce type d’activité, qui peut devenir une addiction, n’est pas souvent traitée dans les romans Young Adult, et je trouve que cela donne une part d’originalité à celui-ci. Ce jeu permet aussi de montrer les différentes facettes de la personnalité de Kestrel, ce qui fait que le lecteur peut la connaître encore plus précisément et s’attacher à elle de plus en plus au fil des chapitres. Quant à Arin, c’est un personnage très attachant. Certes, dans certains chapitres, on peut être amené à le détester, mais c’est pour mieux l’adorer ensuite. Son personnage est complexe et on comprend aisément pourquoi Kestrel est perdue dans ses sentiments lorsqu’il est dans les parages. Personnellement, j’ai complètement succombé à son charme et me languis déjà de le retrouver dans le deuxième tome ! Quant aux protagonistes plus secondaires, tels que La Triche, Enai, Jess et Ronan, ils sont également parfaitement mis en scène par l’auteur. Elle a le don pour qu’on s’attache ou qu’on déteste les personnages. Dans tous les cas, on ne peut pas rester indifférent.

Comme je le disais, le contexte apporte aussi une part d’originalité au roman et accentue le fait que j’ai adoré le découvrir. Effectivement, on est bien loin de notre société actuelle, où les réseaux sociaux sont indispensables pour les adolescents et jeunes adultes. Ici, c’est la relation maître/esclave qui est traitée et permet de montrer l’importance des relations humaines. J’ai beaucoup apprécié les scènes où l’on voit les personnages évoluer au niveau de leurs sentiments, passant au delà de leur classe sociale. Les chapitres relatant les scènes de combats sont également très bien écrits. Le tout est très fluide et donne toujours plus envie de découvrir la suite. Une véritable pépite !

Il me tarde vraiment de découvrir la suite de cette trilogie !

Également de Marie Rutkoski : The Crime

14 réflexions au sujet de “The Curse – Marie Rutkoski”

    1. Bonjour !
      Tout d’abord, merci pour ton commentaire 🙂
      Je te conseille vivement de lire ce roman, il est vraiment très bien écrit et l’intrigue est captivante ! N’hésite pas à venir partager ton avis si tu le lis 🙂

      Aimé par 1 personne

  1. J’ai lu ce roman, mais si j’y trouve toutes les qualités décrites dans ta chronique, je n’ai pas eu ce coup de coeur dont tout le monde parle.
    Le livre est beau, la relation est belle, l’univers est beau… Mais je ressentais une forme de barrière qui m’à toujours empêché de m’attacher au récit. Je l’ai lu comme on regarde les étiquettes de vitrine d’un musée : beau, mais ça ne touche pas mon coeur.

    J'aime

    1. Je comprends totalement ton point de vue, l’ayant déjà ressenti pour d’autres romans. Concernant « The Curse », j’ai mis du temps avant d’être emportée par l’histoire et je comprends que certains lecteurs aient pu ressentir cela tout au long du roman !

      Aimé par 1 personne

      1. En fait j’avais une impression d’évanescence, un peu comme si je regardais l’histoire de loin, derrière une vitre. Si j’ai salué les caractères des personnages et la maîtrise de son univers par l’auteur, je n’ai pas réussi à m’y attacher. Mais je compte bien lire le tome 2, pour la beauté de l’histoire, même si je sais que cette lecture sera longue et pesante…

        J'aime

      2. Je pense que le tome 2 peut vraiment nous surprendre. Le 1er tome a surtout servi à mettre les choses en place, ce qui est normal pour un univers comme celui-là. Les choses risquent de bien avancer dans ce 2e opus. A suivre ! ^^

        Aimé par 1 personne

      3. En général, je vais à contre-courant des coups de cœur de la bloggosphère, alors j’avoue ne pas en attendre beaucoup de cette saga. Le premier tome m’a suffit à me faire une opinion et j’ai vu ce que les lecteurs avaient trouvé de fabuleux là-dedans, et de la même manière j’y ai trouvé une mauvaise exploitation à mon sens de ce que je recherche dans un roman.

        J'aime

      4. Je comprends encore une fois ton ressenti. C’est la même chose pour moi, mais pour les films, en général. Dans tous les cas, n’hésite pas à partager ton point de vue sur le 2e tome, je serai ravie de le connaître 🙂

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s