Littérature

Le Bazar de la Charité – Odile Bouhier

56505559. sy475

Titre : Le Bazar de la Charité
Auteure : Odile Bouhier
Publication : 2020
Genre : fiction historique
Édition lue : A vue d’œil
Nombre de pages : 531
Statut : lu du 18/01/22 au 21/01/22
Obtenir un exemplaire

Synopsis : « Ça crame ! Laissez-nous sortir ! »
Les cris de terreur ne peuvent rien face à l’immense brasier qui dévaste Le Bazar de la Charité ce 4 mai 1897. Des femmes succombent, brûlées vives ou piétinées par la lâcheté des hommes. Pour le député de Lenverpré et ses sbires, il faut d’urgence trouver un coupable, et Victor, ce jeune anarchiste, ferait bien l’affaire. Mais au nom de tous ces cadavres méconnaissables, Lucile, Alice et les autres entendent bien faire surgir la vérité envers et contre tout. Amours, trahisons, secrets de famille, enquêtes policières, combats pour l’émancipation des femmes, un roman riche en intrigues et une peinture au cordeau de cette fin de siècle agitée.

Critique : Comme beaucoup de Français, je pense, j’ai découvert l’histoire tragique du Bazar de la Charité à travers la série diffusée sur TF1, menée par Audrey Fleurot, Camille Lou et Julie de Bona. Particulièrement captivée et touchée par cet événement et le récit qui en a été fait, je n’ai pas résisté à la tentation de me plonger dans le roman directement inspiré de ces quelques épisodes télévisés.
Dès les premières pages, j’ai beaucoup apprécié retrouver des personnages que j’avais adoré aimer, mais aussi ceux que j’avais pris un malin plaisir à détester. Le livre étant très fidèle à la série, j’ai pu immédiatement me replonger dans cette atmosphère pesante, mais rythmée par de nombreux rebondissements inattendus. Cela est notamment possible grâce à une description précise des protagonistes, les rendant presque réels. Cela est accentué par le fait que je savais précisément quel acteur ou quelle actrice avait interprété ce rôle. De même, les dialogues retranscrivent parfaitement ce qui avait pu être joué par le casting. Ainsi, lorsque je les lisais, j’avais les voix des comédiens qui me revenaient à l’esprit, rendant ma lecture encore plus immersive que d’habitude.
Côté histoire, comme je l’ai évoqué précédemment, je l’ai trouvée captivante. Le fait que le récit soit basé sur un fait historique m’a beaucoup plu. Il s’agissait, en plus de cela, d’une période de l’Histoire française que je ne connaissais pas. Cela m’a donc permis d’élargir mes connaissances générales, tout en prenant plaisir à faire connaissance avec des personnages attachants.
La partie fictive m’a également convaincue. Les auteurs de la série, puis celle du roman, sont parvenus à instaurer un certain suspense et à donner envie de connaître rapidement la suite. Cela m’a d’ailleurs conduite à dévorer ce livre en seulement quelques heures, ne pouvant pas résister à l’appel d’un chapitre supplémentaire à chaque fois que je prenais un peu de temps pour moi. Ce qui m’a véritablement séduite, c’est que les personnages ne sont pas épargnés par les coups du sort. Lorsque j’ai découvert la série, j’avais peur que tout soit prévisible et qu’un « happy end » soit incontournable. Toutefois, les auteurs nous surprennent à plusieurs reprises, remettant en doute toutes nos hypothèses.
Enfin, l’écriture d’Odile Bouhier est très fluide. Elle respecte à la perfection le côté cinématographique des scènes, ce qui donne un rythme puissant aux chapitres et au déroulement de l’intrigue. Au fil des pages, la lecture devient de plus en plus addictive, et ce, pour notre plus grand bonheur.
Si vous n’avez pas encore découvert l’histoire du Bazar de la Charité, que ce soit en série ou en roman, je vous la conseille vivement. Je suis certaine que vous ne pourrez pas rester insensible face à ce récit poignant et percutant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s