Chroniques / Reviews

La Cour des grandes – Adèle Bréau

25375302Titre : La Cour des grandes
Auteure : Adèle Bréau
Publication : 2015
Genre : contemporain
Édition lue : France Loisirs
Nombre de pages : 470
Statut : lu du 08/03/19 au 14/03/19
Obtenir un exemplaire

 


Synopsis :
Elles sont quatre, elles veulent tout, leur vie est un roman. De leurs cahiers de texte de collégiennes à leurs plannings surbookés, Mathilde, Alice, Lucie et Eva sont entrées sans s’en rendre compte dans la cour des grandes. Héroïnes made in France, elles ne rêvent plus de prince charmant, de robe meringuée ni d’alliances. Elles n’en ont plus le temps. Crèche, école, courses, vie sexuelle, carrière, enfants malades, premières rides et corps qui fout le camp, elles tentent simplement de maîtriser le tourbillon insensé qui les emporte depuis qu’elles ont dit oui. Ces équilibristes à l’aube de la quarantaine rient, explosent, galèrent, aiment et espèrent, car au fond leur vie ne fait que commencer.

Critique : Comme pour les derniers livres que j’ai chroniqués, j’avais beaucoup entendu parler de La Cour des grandes. Alors quand j’ai trouvé un exemplaire dans une des cabines à livres installées dans ma ville, je n’ai pas hésité une seconde avant de l’embarquer avec moi pour le découvrir. Je dois cependant avouer que j’ai attendu un moment avant de me plonger dans cette histoire. C’est finalement la venue de l’auteure, Adèle Bréau, au Printemps du livre de Montaigu en début de mois prochain qui m’a convaincue de lire le roman maintenant.
Dès les premières pages, j’ai été emportée par le style très journalistique de l’auteure. C’est efficace, sans détours, sans filtres et avec une plume bien singulière. Nous entrons dans le vif du sujet, comme si le lecteur était lui-même un personnage de l’histoire. Ce qui serait totalement possible, soit dit en passant, tellement les protagonistes et les scènes décrites dans ce roman sont fidèles à la réalité. Ce début in medias res renforce notre volonté d’en savoir plus au sujet des quatre héroïnes que nous suivons au fil des chapitres, puisque très rapidement nous comprenons que leur vie sont rythmées par des événements inattendus et des retournements de situation de dernière minute, comme notre propre quotidien nous en réserve également. Nous nous identifions très facilement aux personnages, même si nous ne sommes pas encore confrontés à la maternité ou au mariage, comme cela peut être le cas de nombreux lecteurs. Néanmoins, les quatre femmes dépeintes dans ce roman ont des personnalités et des choix de vie différents, qui peuvent représenter un grand nombre de femmes françaises d’aujourd’hui, et c’est d’ailleurs cela qui fait la force de cette histoire, selon moi. Mathilde, Alice, Lucie et Eva sont très caractéristiques de notre société et mettent en avant les difficultés auxquelles les femmes sont encore confrontées, malgré les années qui passent et qui devraient améliorer leur condition. L’autre point fort de cette histoire, c’est la forte amitié qui lie les quatre femmes. Elles font face à des coups durs ensemble, se soutiennent quoi qu’il arrive et n’hésitent pas à changer leurs plans pour venir en aide à l’une d’entre elles. On parle souvent de la solidarité masculine dans les romans et de leur amitié sans faille. J’ai trouvé cela très intéressant de traiter le sujet d’un point de vue féminin et de casser les préjugés selon lesquels les femmes se tireraient sans cesse dans les pattes, à moins qu’elles y trouvent leur intérêt.
Vous l’aurez compris, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire La cour des grandes. Cela avait déjà été le cas avec les nouvelles d’Adèle Bréau dans Y aura-t-il trop de neige à Noël ? et je sais désormais que j’ai aussi envie de découvrir Les Jeux de garçons, le tome qui suit La Cour des grandes. Si vous aimez les romans criants de vérité et divertissants, je vous conseille celui-ci !

Également d’Adèle Bréau : Y aura-t-il trop de neige à Noël ?

4 réflexions au sujet de “La Cour des grandes – Adèle Bréau”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s