Chroniques / Reviews

La Briseuse d’illusions – Brenda Drake

Résultat de recherche d'images pour "la briseuse d'illusions"Titre : Library Jumpers 3, La Briseuse d’illusions
Auteure : Brenda Drake
Publication : 2018
Genre : fantastique, young adult
Édition lue : Lumen
Nombre de pages : 561
Statut : lu du 12/04/19 au 18/04/19
Obtenir un exemplaire

 


Synopsis :
Il lui suffit de tourner la page pour déclencher la fin du monde…
Gia l’a découvert à ses dépens : les plus belles bibliothèques du globe s’ouvrent sur un univers inquiétant où magiciens, sorcières et créatures surnaturelles s’affrontent depuis des siècles. Voilà plusieurs semaines que la jeune fille et ses compagnons d’infortune se terrent en Irlande pour échapper à la colère de ceux qui la tienne pour responsable de la fuite d’une kyrielle de dangereux criminels. Les évadés, avec à leur tête Conemar – un puissant mage maléfique qui n’est autre que l’ennemi juré de Gia –, ravagent à présent le monde des humains et celui des Chimères.
Difficile pour la Sentinelle, dans ces circonstances tragiques, de rester concentrée sur sa mission : retrouver les clés disséminées dans ces splendides bibliothèques anciennes et s’en servir pour réveiller un redoutable monstre de légende afin de le détruire une bonne fois pour toutes. D’autant que le Conseil a renforcé la sécurité des bibliothèques, condamné l’accès aux portes-livres et instauré un climat de suspicion… Gia peut-elle encore compter sur son oncle, Archimage d’Asile, et sur Arik, malgré leur rupture ? Les décisions du Conseil se succèdent, de plus en plus arbitraires, et la réponse à ces interrogations se fait de moins en moins évidente.
La fin du monde approche ! Si elle veut enrayer le cours du destin, Gia n’a plus qu’une solution : basculer dans la clandestinité et s’allier avec ses anciens ennemis. Alors, seulement, elle pourra faire éclater la vérité et espérer maintenir l’équilibre entre les deux univers.

Critique : Il y a un peu moins de deux ans, en juin 2017, j’avais le plaisir de découvrir le premier tome de la série Library Jumpers, La Voleuse de secrets, grâce à un service de presse d’Interforum. Un an plus tard, je me replongeais dans cet univers avec le deuxième tome, La Gardienne des mensonges. Il était donc temps cette année de terminer cette trilogie avec le dernier tome, La Briseuse d’illusions. Ayant beaucoup aimé l’univers dépeint dans les deux premiers livres, j’étais curieuse de savoir comment l’intrigue allait évoluer et quelle fin l’auteure allait nous offrir.
Comme cela avait déjà été le cas pour La Voleuse de secrets et La Gardienne des mensonges, j’ai eu un peu de mal à me remettre dans l’histoire. Même s’il y a des éléments qui sont rappelés pour aider le lecteur à se souvenir des actions passées, l’univers est trop complexe et les personnages sont trop nombreux pour que l’on puisse se remémorer l’ensemble du récit, les liens qui unissent les protagonistes et les nombreux retournements de situation. Néanmoins, après une centaine de pages, j’ai vraiment repris le rythme de la lecture et ai eu envie de connaître la suite des aventures de Gianna et ses compagnons.
Alors que j’avais trouvé qu’il y avait des passages un peu longs, parce que très descriptifs, dans les deux premiers tomes, j’ai ressenti le contraire dans ce troisième livre. En effet, certains éléments qui me semblaient importants pour la résolution de l’intrigue ont été peu expliqués, me laissant un peu sur ma faim. Il en est de même pour les réactions de Gianna, l’héroïne du roman. J’ai eu la sensation qu’elles n’étaient pas toujours proportionnelles à l’action décrite dans la narration. Certes, cela peut être justifiée par son jeune âge : on sait que les adolescents ne contrôlent pas toujours leurs émotions, mais j’ai pensé, à plusieurs reprises, que cela cassait le rythme du récit. Cependant, j’ai beaucoup apprécié le fait qu’on avance véritablement dans l’intrigue. Cette fois-ci, on n’a pas le temps de s’ennuyer car il y a des retournements de situation très régulièrement. Alors qu’on pense enfin toucher au but, l’auteure réussit à nous surprendre et à nous donner envie de tourner les pages pour en savoir plus sur la suite des événements. Le dénouement est à la hauteur de nos attentes, même s’il est plutôt prévisible, malheureusement. Toutefois, je tiens à souligner que l’auteure n’hésite pas à éliminer des protagonistes importants, toujours dans le but de surprendre les lecteurs. Même si cela nous fait de la peine, bien entendu, cela est un point positif à mes yeux puisque c’est une façon de rendre l’histoire plus crédible, malgré les aspects fantastiques.
Enfin, côté personnages, je les apprécie toujours autant. Ils sont attachants et apportent tous quelque chose à l’intrigue. J’aime particulièrement le fait qu’ils soient tous différents les uns des autres, puisque cela renforce le travail de création de l’auteure. Effectivement, Brenda Drake a créé de toutes pièces un univers fantastique riche, avec des créatures singulières et de nombreux mondes. Le voyage au cœur des plus belles bibliothèques du monde nous fait également rêver, nous donnant l’envie de les découvrir à notre tour.
Pour conclure, Library Jumpers est une série fantastique à l’univers qui fait rêver tous les amoureux des livres. C’est une belle aventure qui s’achève et qui me laisse un très beau souvenir. Je vous recommande la lecture de cette trilogie !

Également de Brenda Drake : La Voleuse de secrets + La Gardienne des mensonges

3 réflexions au sujet de “La Briseuse d’illusions – Brenda Drake”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s