Freelancing

Semaine de 4 jours : Le bilan

S’il y a bien un atout majeur à être freelance, c’est de pouvoir choisir son rythme de travail. En effet, à partir du moment où l’on respecte les délais de livraison validés avec ses clients, il n’y a aucune obligation de se plier aux horaires de bureau traditionnels. Ainsi, il est tout à fait possible de travailler du lundi au dimanche si cela nous convient, comme il est envisageable de n’exercer son activité que sur 3 ou 4 jours par semaine.
En avril, j’ai justement décidé d’essayer le rythme de la semaine de 4 jours, afin de déterminer si cela pouvait me convenir ou non. Dans ce nouvel article, je vous propose un retour d’expérience.

Pourquoi ai-je décidé d’expérimenter la semaine de 4 jours ?

Cela fait désormais 4 ans et demi que je suis à mon compte. Si les deux premières années m’ont permis de profiter d’un rythme de croisière agréable, en raison d’un emploi du temps encore maîtrisé, les deux suivantes ont été bien plus chargées et actives. Cela s’explique en partie par le développement des besoins de mes clients, mais aussi par la crise sanitaire, qui a fortement contribué à l’élargissement de ma clientèle. Ainsi, j’ai dû faire face à une quantité d’articles à rédiger toujours plus importante, tout en devant toujours m’occuper de la gestion de mon entreprise et de la production de mon propre contenu. Depuis avril 2020, il m’est alors arrivé à plusieurs reprises de repousser, voire d’annuler mes congés. La fatigue s’est alors accumulée et ma motivation a parfois été mise à rude épreuve, malgré l’amour que je porte à mon métier. Il était temps que je trouve une solution pour renouer avec mon entrain initial.

A lire également : Comment prendre des vacances sans culpabiliser ?

Quelle organisation ai-je choisie ?

Mon objectif avec la semaine de 4 jours était donc de retrouver mon envie d’écrire au quotidien, mais aussi de définir un meilleur équilibre entre ma vie professionnelle et ma vie privée. Pour y parvenir, j’ai décidé de ne pas travailler le vendredi pendant tout le mois d’avril, sauf la semaine du lundi de Pâques. Cela me permettait ainsi d’avoir 3 jours de repos consécutifs et de démarrer la semaine en meilleure forme.
D’un point de vue travail, comme cela est le cas habituellement, j’ai effectué mes tâches les plus chronophages et exigeantes le matin. L’après-midi était consacré aux missions plus accessibles, comme la relecture, la rédaction d’articles courts ou encore la gestion de mon entreprise. Toutefois, ayant un contrat pour lequel je dois rédiger 5 articles par semaine, j’ai été contrainte d’en basculer un l’après-midi. Le lundi est donc devenu une journée chargée, et parfois difficile en termes de réflexion et de concentration.

A lire également : Qu’est-ce que le slow freelancing ?

Quels avantages ai-je tirés de la semaine de 4 jours ?

Bien que mon expérience n’ait duré que 4 semaines, j’ai pu constater des avantages comme des inconvénients dans ce type d’organisation.
Tout d’abord, comme évoqué précédemment, j’ai particulièrement apprécié d’avoir 3 jours de repos consécutifs. Cela m’a permis de me déconnecter véritablement de mon travail et de me consacrer à des activités personnelles. Grâce à cela, j’ai pu reprendre le dessin et commencer l’apprentissage de l’italien. J’ai également pu profiter des beaux jours qui se sont offerts à nous, et ce, sans aucune culpabilité.
Ensuite, j’ai pu réduire drastiquement mon sentiment de fatigue. Bien que mes journées aient été plus chargées du lundi au jeudi, c’est finalement agréable de se dire que les efforts sont plus intenses, mais moins longs. Cela vient aussi du fait que l’équilibre entre jours travaillés et jours chômés est meilleur, ce qui donne moins la sensation de ne vivre que pour ses clients.
Enfin, réduire le nombre de jours consacrés à mon activité m’a obligée à n’accepter que les contrats que je pouvais vraiment gérer, mais aussi que j’avais véritablement envie d’avoir. Cela m’a permis de revoir mes priorités et les attentes que j’avais pour mon entreprise. Ainsi, j’ai mis un terme à une collaboration qui ne me convenait plus et j’ai donné davantage de temps à un autre client qui en faisait la demande.

Qu’en est-il des inconvénients ?

Si les avantages de la semaine de 4 jours sont nombreux à mes yeux, j’ai néanmoins noté quelques inconvénients également.
Pour commencer, je ne suis pas certaine de tenir sur la longueur avec deux gros articles le lundi. Si je réserve ces contenus pour le matin, c’est bien parce qu’ils me demandent beaucoup de concentration. Or, cette dernière est à son maximum chez moi entre 9h et 13h, et non entre 14h et 17h.
Ensuite, je dois reconnaître que j’ai encore du mal à ne pas penser aux mails que je peux recevoir le vendredi et qui doivent pourtant attendre le lundi matin pour être traités. Je pourrais, bien sûr, prévoir un mail automatique chaque semaine pour prévenir mes prospects de mon indisponibilité. Cependant, je crois que ma curiosité resterait malgré tout trop forte pour ne pas succomber à l’appel d’y jeter un œil.
Enfin, selon les semaines, il peut être nécessaire d’avoir 5 jours complets de travail. Je pense notamment à la semaine de Pâques, durant laquelle j’ai été très malade. Je n’ai pas pu travailler comme je l’avais prévu, il m’a donc été impossible de me tenir à un rythme de 4 jours la semaine suivante. Ainsi, cette organisation est agréable uniquement si elle n’est pas subie, comme cela peut être le cas avec toutes les méthodes.

En définitive, la semaine de 4 jours est un rythme qui me convient bien, à condition seulement de m’organiser au préalable et de me permettre une certaine flexibilité en fonction des aléas de la vie. Ce qui m’a le plus plu, c’est indéniablement le temps personnel retrouvé et la sensation de renouer avec ma forme physique et mentale.
Dans les prochaines semaines, j’ai le projet d’expérimenter une nouvelle organisation, en modifiant cette fois-ci mes horaires en journée. Cela me permettra ainsi de trouver le mode de travail qui me convient le mieux sur le long terme.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s