Chroniques / Reviews

Le Jardin de l’oubli – Clarisse Sabard

Titre : Le Jardin de l’oubli
Auteure : Clarisse Sabard
Publication : 2018
Genre : saga familiale
Édition lue : Charleston
Nombre de pages : 519
Statut : lu du 28/05/20 au 01/06/20
Obtenir un exemplaire

 


Synopsis :
1910. La jeune Agathe, repasseuse, fait la connaissance de la Belle Otero, célèbre danseuse, dans la villa dans laquelle elle est employée. Une rencontre qui va bouleverser sa vie, deux destins liés à jamais par le poids d’un secret.
Un siècle plus tard, Faustine, journaliste qui se remet tout juste d’une dépression, se rend dans l’arrière-pays niçois afin d’écrire un article sur la Belle Époque. Sa grand-tante va lui révéler l’histoire d’Agathe, leur aïeule hors du commun. En plongeant dans les secrets de sa famille, la jeune femme va remettre en question son avenir. Et la présence du ténébreux mais très secret Sébastien y est également pour quelque chose…

Critique : Depuis ma rencontre avec Clarisse Sabard en 2018, au Printemps du Livre de Montaigu, j’ai pris l’habitude de lire un de ses romans chaque année. J’ai donc jusqu’à présent découvert Les Lettre de Rose et La Plage de la mariée. Cette fois-ci, je me suis tournée vers Le Jardin de l’oubli, qui me faisait de l’œil depuis un petit moment déjà.
Comme pour les lectures précédentes, j’ai été directement happée par les protagonistes. Clarisse Sabard parvient, à chaque fois, à créer des personnages attachants, qui nous embarquent avec eux dans leurs aventures. Cette fois-ci, c’était tout particulièrement le cas avec Faustine, à laquelle je me suis identifiée sur beaucoup de points. C’était comme si je la connaissais déjà et retrouvais une vieille amie que je n’avais pas vue depuis longtemps. J’étais donc désireuse d’en savoir plus à son sujet et de la suivre dans son projet. Il en était de même pour les protagonistes plus secondaires, qui apportent tous un petit « quelque chose » en plus à l’intrigue. Rien n’est laissé au hasard, afin de créer une atmosphère chaleureuse, conviviale, mais aussi un peu plus mystérieuse pour préserver le suspense jusqu’à la toute fin. Une mention spéciale pour Gaby et Caroline, que j’ai vraiment beaucoup aimées. J’ai trouvé ces deux femmes rafraîchissantes et très modernes, malgré leur âge avancé. Cela fait du bien de retrouver des personnages comme ceux-là dans un roman de littérature dite « générale » !
Concernant l’histoire, elle a également réussi à me convaincre. Même si certains éléments m’ont semblé prévisibles, j’ai pris plaisir à enchaîner les chapitres pour me rapprocher toujours un peu plus du dénouement. J’ai particulièrement apprécié le fait que Clarisse Sabard se soit basée sur des faits concrets et un personnage réel, à savoir la Belle Otero, pour faire avancer son intrigue et permettre au lecteur de (re)découvrir une partie de l’Histoire française. Cela sert également son propos, puisque les multiples sauts de génération en génération permettent d’entretenir le suspense et de ne révéler des informations qu’au compte-goutte. Ainsi, les secrets familiaux sont mieux préservés et jouent un rôle dans la construction des différents personnages.
Pour conclure, Le Jardin de l’oubli rejoint les autres romans de Clarisse Sabard dans mes lectures coups de cœur. Comme vous le savez peut-être, j’affectionne tout particulièrement les sagas familiales et celles de Clarisse Sabard réussissent toujours à m’emporter, quels que soient le sujet et les protagonistes. Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de découvrir la plume de l’auteure, je vous conseille vivement d’y remédier au plus vite. Vous ne pourrez plus vous en passer !

Également de Clarisse Sabard : Les Lettres de Rose + La Plage de la mariée 

1 réflexion au sujet de “Le Jardin de l’oubli – Clarisse Sabard”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s