Chroniques / Reviews

Sang Famille – Michel Bussi

39942682. sy475 Titre : Sang Famille
Auteur : Michel Bussi
Publication : 2018
Genre : roman policier
Édition lue : Editions de Noyelles
Nombre de pages : 495
Statut : lu du 01/01/20 au 10/01/20
Obtenir un exemplaire

 


Synopsis
: « Tel un soleil brutal, la lumière du phare des Enchaînés inonde la pièce. Une seconde à peine. Puis l’obscurité reprend le dessus, simplement percée du halo des lampes torches. Je vais mourir ici. C’est une certitude.
Une seule question me hante, la dernière : jusqu’où sont-ils prêts à aller pour me faire avouer ? À fouiller ma mémoire, comme s’ils pouvaient en arracher les souvenirs qu’ils convoitent ?
Tout est allé si vite, à peine quatre jours. Je n’étais alors qu’un adolescent parmi d’autres.
Un orphelin. C’est du moins ce qu’on avait toujours voulu me faire croire… »

Critique : Ce n’est un secret pour personne, les romans de Michel Bussi sont mes petits péchés mignons. Je les réserve toujours pour une période de l’année propice à la lecture et durant laquelle je suis certaine d’apprécier à leur juste valeur ces histoires. En ce début de nouvelle année, il me semblait idéal de me plonger dans l’un d’entre eux. N’ayant plus que Sang Famille dans ma bibliothèque qui attendait d’être lu, je me suis naturellement tournée vers ce titre.
Si vous avez lu mes chroniques précédentes au sujet de Michel Bussi, vous n’êtes pas sans savoir que je suis une fan inconditionnelle (ou presque !) de ses premiers livres et que j’avais eu un peu plus de mal à entrer dans l’histoire de On la trouvait plutôt jolie. En apprenant que Sang Famille était en réalité une réédition d’un roman déjà publié en 2009, j’avais l’espoir de renouer avec cette écriture qui sait me captiver du début à la fin. Cela a été en grande partie le cas.
Si le premier chapitre a su me plonger directement dans le vif du sujet, les suivants m’ont davantage perdue. On y trouve quelques longueurs et des éléments qui nous semblent hors-sujet par rapport à l’intrigue qui se dessine petit à petit. Pourtant, comme toujours dans les écrits de Michel Bussi, l’auteur est parvenu à capter de nouveau mon attention grâce à des révélations données au compte-gouttes, mais suffisamment importantes pour attiser ma curiosité et me pousser à émettre mes propres hypothèses. Une fois ce déclic mis en place, je n’ai pas pu m’empêcher de dévorer la suite de l’histoire, en enchaînant les chapitres à un rythme effréné. Plus les pages défilaient, plus je m’attachais aux personnages principaux. J’ai d’ailleurs beaucoup apprécié cette double narration, qui nous donne l’impression d’avoir une longueur d’avance sur les protagonistes, alors que ce n’est finalement pas le cas. Enfin, comme toujours, j’ai été agréablement surprise par le twist final, même si certains éléments m’avaient déjà permis de me faire une idée sur la question. Il reste toujours une petite part de mystère qui vient tout remettre en cause et nous fait d’autant plus apprécier les talents d’écrivain de Michel Bussi.
Concernant les lieux, j’ai beaucoup apprécié ce mélange de réel et d’imaginaire. L’auteur a pris appui sur des faits véritablement observés sur les îles anglo-normandes pour créer le contexte de son histoire. Il y a, bien entendu, apporté son originalité et sa vision des choses, proposant à ses lecteurs l’île de Mornesey, un lieu fictif mais qui pourrait parfaitement se fondre dans le décor réel de cet archipel réputé que sont les îles anglo-normandes. En créant de toutes pièces ce lieu, l’auteur a pu profiter de l’ignorance de ses lecteurs pour leur soumettant un final renversant et complètement inattendu. En effet, nous n’avons pas toutes les cartes en main pour imaginer les nombreuses issues qui se présentent à nous.
En définitive, Sang Famille est un roman plein de rebondissements et de retournements de situation qui mettent en péril toutes nos certitudes et qui nous poussent à ne pas nous fier aux apparences.

Également de Michel Bussi : Un Avion sans elle + N’oublier jamais + Maman a tort +
Le Temps est assassin + On la trouvait plutôt jolie + Nymphéas noirs (BD)

2 réflexions au sujet de “Sang Famille – Michel Bussi”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s