Chroniques / Reviews

Nymphéas noirs – Fred Duval, Didier Cassegrain et Michel Bussi

43834856Titre : Nymphéas noirs
Auteurs : Fred Duval et Michel Bussi
Illustrateur : Didier Cassegrain
Publication : 2019
Genre : bande-dessinée
Édition lue : Dupuis
Nombre de pages : 140
Statut : lu du 17/05/19 au 18/05/19
Obtenir un exemplaire

 

Synopsis : – Stéphanie Dupain, c’est elle qui est en danger ! Quand je l’ai rencontrée, j’ai ressenti quelque chose… un regard un peu trop appuyé, une main trop serrée… un appel au secours, voilà, c’est dit.
– Puisque vous aimez qu’on vous parle franchement, je crois que vous déconnez plein gaz, patron ! Elle est mignonne, c’est clair ! Alors, à la limite, je peux vous comprendre, mais me demandez pas d’être d’accord !

Trois femmes vivaient à Giverny, le village de Normandie où Monet a peint ses légendaires Nymphéas. La première était méchante, la deuxième était menteuse, la troisième était égoïste. Toutes les trois pensaient que le village était une prison, un grand et beau jardin grillagé, un tableau dont il serait impossible de déborder du cadre. Une fois pourtant, pendant treize jours, les grilles du parc s’ouvrirent pour elles… Ces treize journées défilèrent comme une parenthèse qui s’ouvrit par un meurtre, le premier jour, et se termina par un autre, le dernier jour…

Critique : Comme vous le savez probablement, Nymphéas noirs est mon roman favori de Michel Bussi, mais aussi tous auteurs et genres confondus. Lorsque j’ai su qu’il était adapté en bande-dessinée, je n’ai pas pu m’empêcher de la découvrir, même si je ne lis pas ce genre littéraire habituellement. Après tout, il faut bien un début à tout et je suis ravie que ma première chronique de BD soit à propos de Nymphéas noirs !
D’un point de vue de l’histoire, j’ai été rassurée de voir que le roman a été respecté. Avec le format de la bande-dessinée, je craignais que l’intrigue soit trop réduite et qu’on perde le génie, et notamment le twist final, de Michel Bussi. Ce n’est pas du tout le cas. Tout a été bien pensé pour que les points importants soient repris et que cela s’adapte parfaitement aux bulles, qui supposent un texte plutôt court. De plus, j’avais beau déjà connaître l’histoire, donc son dénouement, j’ai de nouveau pris beaucoup de plaisir à suivre cette enquête et à mettre des illustrations sur ces personnages et ces actions que j’ai étudiés en long, en large et en travers lorsque j’étais à l’université. Sous ce format, Nymphéas noirs prend une autre ampleur, puisque les dessins nous plongent encore plus dans l’univers de l’impressionnisme, dépeint dans le roman.
Côté illustrations, la technique utilisée nous rappelle vraiment le courant impressionniste, comme je le disais précédemment, ce qui nous emporte encore plus dans l’histoire. Cela nous permet également de mieux visualiser les personnages et renforce le « piège » que Michel Bussi nous a tendu, rendant le twist final d’autant plus percutant. J’ai également pris beaucoup de plaisir à retrouver des lieux que j’ai visités lors de mon séjour en Normandie, notamment la maison de Monet, sa tombe, Vernon ou encore Rouen. C’est très fidèle à la réalité et cela m’a fait de nouveau voyager dans cette région que j’aime tant.
En définitive, j’ai beaucoup apprécié me replonger dans cette histoire qui avait été un véritable coup de cœur et qui est, aujourd’hui encore, mon roman favori. Cette adaptation est très réussie, nous offrant autant de qualité au niveau de l’intrigue que des illustrations. Si vous avez aimé Nymphéas noirs, vous aimerez également sa version en bande-dessinée. Si vous ne connaissez pas encore ce récit, je vous le conseille absolument !

Également de Michel Bussi : Un Avion sans elle + Maman a tort +
Le Temps est assassin + On la trouvait plutôt jolie

5 réflexions au sujet de “Nymphéas noirs – Fred Duval, Didier Cassegrain et Michel Bussi”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s